[Test] Tomtom Rider, 4ème édition (test express)

rider2013-splash

Tomtom annonce son nouveau modèle destiné aux motos et quads, j’ai nommé le Rider. Et bien non, aucun changement de nom, bien qu’il s’agisse d’un nouvel appareil à l’apparence comparable.
En novembre 2005, Tomtom lance le Rider, 1er du nom. Un coup d’essai, non dénué de souci de jeunesse, la faute notamment à son support moto qui s’est révélé beaucoup trop fragile. Ce modèle a rapidement été vite rattrapé par la concurrence et notamment par le Zumo 550 de Garmin lancé début 2007. Tomtom revoie alors sa copie en mai 2007 et propose le Rider 2 qui adopte enfin un support de la marque RAM-MOUNT. Puis en juin 2010 arrive le Rider 3 ou Urban Rider, simple lifting logiciel et d’habillage, et plus orienté scooters (d’où le nom Urban…). Marketing quand tu nous tiens…

Cette 4ème édition du Rider apporte son lot de modifications que nous allons passer en revue dans au cours de ce mini test.

Déballage

rider2013-box

La boite du GPS contient le Rider, un chargeur secteur avec prise Europe / USA et UK, un câble USB pour synchronisation et recharge, un support alimenté (enfin !) et son câble d’alimentation, un kit de fixation RAM pour guidon et cocotte de frein, une documentation succincte et le logiciel de gestion de parcours Tyre pour PC.

Nous regrettons que Tomtom n’ai pas daigné glisser dans la boite une dragonne de sécurité, alors que le support se trouve placé sur le flanc droit de l’appareil. A ce titre, et bien que le support sécurise bien la fixation du GPS et le maintienne en place, l’utilisation d’une dragonne ne nuira pas et pourrait même sauver le device d’une malencontreuse chute…

rider2013-dragonne

Il n’est pas question non plus d’oreillette Bluetooth, mais nous avons pu appairer le Rider à un Scala Rider G4 sans aucune difficulté.

rider2013_scala

A noter qu’il sera prochainement proposé un « Premium pack » qui ajoutera entre autres une molette à clé protégeant le support alimenté, ainsi un kit de fixation et d’alimentation pour voiture intégrant un haut parleur.

rider2013-antivol

Apparence
Si l’apparence globale du GPS ne change pas à première vue – même coque au look massif, casquette et entourage, et donne toujours une impression, bien justifiée, de costaud, bien fini et solide. La finition est à ce titre sans reproche et les plastiques utilisés sont flatteurs. Notons que ce GPS possède un indice d’étanchéité IPX7 (protection contre les effets de l’immersion jusqu’à 1 m). Mais la grosse révolution se trouve dans l’écran qui adopte – enfin – une diagonale de 4.3 pouces d’une résolution de 480 x 272 en 4/3 (10.9 cm). Le confort de lecture s’en trouve largement amélioré par rapport aux 3.5 pouces de 320 x 240 pixels des générations précédentes.

rider2013-cote-a-cote

Tomtom affirme que cet écran est lisible en plein soleil. Bien que la météo actuelle ne nous permette pas de vérifier cette affirmation, nous ne pouvons que constater que l’écran est particulièrement clair.

La seule autre différence d’apparence notable se rapporte au bouton d’allumage qui trouve désormais sa place sur le haut de l’appareil.

rider2013-bouton

Ce modèle, tout comme son prédécesseur, ne dispose d’aucun emplacement pour carte mémoire, et il faudra se contenter des 1.55 Go disponibles sur les 4 Go dont dispose l’appareil. Largement de quoi ajouter de nouvelles cartes si nécessaire…

rider2013-usb

Si le support semble identique à celui des précédents Rider (à l’exception notable du Rider 1), le nombre de connecteurs passe de 5 à 7. Il n’est donc pas question d’alimenter un Rider 2 ou 3 avec le support du Rider 4…

rider2013-cote-a-cote2

Software
Tomtom offre désormais, et c’est notable, les mises à jour puisque le cartographie est gratuite à vie ! Saluons cet effort qui renforce l’intérêt d’un GPS qui sera ainsi toujours à jour, profitant des 4 mises à jour annuelles, au moins, proposées par l’éditeur. Bien entendu, le Rider propose IQ Routes qui permet en théorie de bénéficier des trajets les plus rapides en fonction des jours et heures de circulation.

A noter que le Rider se gère via l’application Tomtom Home et non pas MyTomtom comme pour les GPS les plus récents de la marque. Il est donc encore tout à fait possible d’ajouter des POI comme les radars… Ah bah non, c’est maintenant illégal !

rider2013-maj

L’un des intérêt de piloter une moto se trouve dans nos jolies routes bien viroleuses. Aucun motard digne de ce nom ne me contredira. Et Tomtom l’a compris et propose sur son menu initial, de privilégier les parcours sinueux (ou viroleux 😉 )
Nous n’avons pas eu le temps de vérifier ces préférences, mais nous ne manquerons pas de le faire, dès que la météo le permettra, et nous espérons, sous peu !

rider2013-menu

En revanche, et comme ses prédécesseurs, ce Rider n’est pas communiquant et ne bénéfice pas des services Live des GPS « auto » de la marque. Il ne dispose donc ni de HD Traffic, de zones de danger mises à jour en temps réel, météo ni POI Tomtom Place.  Quel dommage…

Comme sur les versons précédentes, il est possible d’afficher les statistiques de ses parcours.

rider2013-resume

Installation
Compte tenu de la fourniture complète de système RAM, il ne faut que quelques minutes pour installer ce GPS, et de l’alimenter électriquement. Seuls les scooters aux nombreux carters demanderont un peu plus de temps, nécessaire à dévisser / visser les différentes protections… En l’occurence, il ne nous a fallu qu’une quinzaine de minutes pour l’installer sur un Honda SilverWing…

rider2013-monte2

rider2013-monte2

Conclusion (provisoire)
Nous venons tout juste de recevoir ce modèle en prêt. Aussi, nous n’avons pas finaliser un test plus poussé, notamment pour ce qui concerne la planification d’itinéraires via le logiciel Tyre. Ce sera fait au cours des prochaines semaines, et nous ne manquerons pas de revenir plus en détail sur l’utilisation au quotidien du nouveau Rider.

En tous cas, le nouveau menu et surtout la taille de l’écran nous font largement préférer ce nouveau Rider par rapport à sa version précédente…

rider2013-about

Initialement annoncé pour la mi-février, le Rider est pour le moment proposé en pré-commande sur le site de Tomtom pour 399.95€

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

1 commentaire

  1. Laurent Maulin

    20 juillet 2013 at 14 h 58 min

    Ils ont l’air bien finis leurs trucs, merci pour l’info, laissez moi vous inviter à rejoindre ces rubriques qui viennent d’être mises à jour : Xperia ZU

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.