Précisions sur le cas de plagiat de composants dans l’affaire HTC Nokia

Précisions sur le cas de plagiat de composants dans l’affaire HTC Nokia

Finalement, cette injonction obtenue aux Pays-Bas par Nokia est à l’encontre de ST microelectronics et non pas HTC.
HTC n’est pas poursuivi par Nokia en Hollande. La decision de Justice publiee aux Pays-Bas interdit ST Microelectronics de vendre certains microphones à des sociétés autres que Nokia.
Le jugement indique que HTC peut continuer à utiliser ces microphones déja vendus par ST Microelctronics et utilisés dans les produits HTC car ils ont été achetés en toute bonne foi.

Nokia a demandé à retirer les microphones dans les produits HTC. Cette demande a été rejetée par la Cour.

HTC prépare la transition avec de nouveaux microphones plus performants. Ils seront intégrés des que le stocks de produits fabriqués par ST Microelectronics sera vendu.

Il est par ailleurs étonnant que Nokia ait demandé recours à la Justice des Pays-Bas.

Finalement, avec cette histoire de microphone placé dans les smartphones, on pourrait se demander avec humour si Nokia ne mettrait pas ses concurrents sur écoute dans les lignes de production chez ST Microlectronics.

composant commun dans Nokia et HTC One

composant commun dans Nokia et HTC One

En 1998, dans une start up logiciel de Californie, j'ai découvert Mon premier Palm Pro. La révélation, depuis la découverte des PDA, je suis devenu addict des objets communicants. Et pourquoi faire comme tout le monde quand on peut personnaliser son appareil? Je suis un fan du custom par analogie à l'automobile certains me diront fan de tuning !

1 commentaire

  1. Pingback: Le Samsung Galaxy S4 en pièces, il coûte 237 dollars - WeAreMobians

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut