Test du Samsung Galaxy Mega

Samsung Galaxy Mega

[/dropcap] Samsung Galaxy Mega

Test du Samsung Galaxy Mega

Alors que la guerre entre constructeurs bat son plein sur le marché des smartphones et des tablettes, une nouvelle catégorie intermédiaire d’appareils mobiles communicants est en train d’émerger : celui des « phablettes ».

A mi – chemin entre un smartphone et une tablette tactile, la « phablette » (de l’anglais « phablet », contraction des mots « phone » et « tablet ») est un appareil hybride intermédiaire doté d’un écran tactile d’environ 5 pouces à 6,9 pouces (12,7 cm à 17,5 cm) afin de tenir dans une main (source Wikipedia).

Ce type de produits s’adresse également aux personnes qui souhaitent acquérir un seul appareil pour avoir les fonctions d’un smartphone, avec la surface d’écran proche de celle d’une mini tablette.

Après le Dell Streak en juin 2010, les Samsung Galaxy Note 1 et 2, le Huawei Ascend Mate (sorti récemment), et en attendant le Sony Xperia Z Ultra (annoncé pour septembre), Samsung vient de commercialiser le « Galaxy Mega », doté d’un écran de 6,3 pouces.

Partons à la découverte de la bête …

Voici les prix du Samsung Galaxy Mega

 

 

Caractéristiques :

Système d’Exploitation Android 4.2 Jelly Bean

Processeur Qualcomm Snapdragon 400 double-Cœur cadencé à 1,70 GHz

Dimensions : 167,6 x 88 x 8 mm

Poids : 199 grammes

Débit d’Absorption Spécifique : 0,142 W/kg

Micro-SIM

Ecran Tactile HD Super Clear LCD de 6.3″ (720 x 1280) affichant 16,7 millions de Couleurs

Mémoire : 8 Go (ROM), 1.5 Go (RAM)

Emplacement carte mémoire microSD / microSDHC max. 64 Go

Batterie Li-ion 3200 mAh offrant une autonomie :

Jusqu’à 10 heures en usage internet (3G)

Jusqu’à 6 heures en usage internet (4G)

Jusqu’à 12 heures en usage internet (Wifi)

Jusqu’à 11 heures en lecture de vidéos

Jusqu’à 82 heures en lecture audio

Jusqu’à 17 heures en conversation

Jusqu’à 420 heures en veille

Jusqu’à 390 heures en veille (4G)

Appareil Photo : 8 mégapixels avec flash et autofocus (résolution maximale de l’image : 3264 x 2448)

Appareil Photo Frontal : 1,9 mégapixels

Enregistrement Vidéo,

Formats vidéos : 3GP, MP4, AVI, WMV, FLV, MKV

Formats Audio : MP3, AMR, AAC, AAC+e, eAAC+, WMA, OGG, FLAC, XMF

Bande réseau Quadri-Bande

GPRS / EDGE / HSDPA (3G+) / UMTS (3G) / 4G

Wi-Fi, Bluetooth 4,0

USB A-GPS avec Glonass

Capteurs : Accéléromètre, Gyroscope, Digital Compass (Magnetique), Infrarouge (RGB), Capteur de proximité

 

Lien vers le site du Samsung Galaxy Mega 

 

Lien vers le guide utilisateur

 

Lien vers l’offre de remboursement Samsung pour l’achat d’un Galaxy Mega jusqu’au 30 septembre 2013 

 

Le Samsung Galaxy Mega est un grand et magnifique smartphone, qui offre une prise en main correcte, facilitée par la finesse du smartphone.

La qualité des matériaux utilisés pour la coque n’est pas exceptionnelle, mais le tout donne une impression de solidité.

La face avant fait apparaître le grand écran de 6,3’’du Samsung Galaxy Mega, au dessus duquel se trouvent un voyant, l’écouteur, l’optique avant, le capteur de proximité, et le capteur de luminosité, et en dessous duquel se trouve une touche centrale entourée de deux touches virtuelles.

La tranche droite contient la touche « ON/OFF ».

La tranche gauche intègre les touches de réglages du son.

La tranche basse intègre le micro, la connectique micro-USB.

La tranche supérieure permet l’accès à la prise Jack 3.5 mm et à un microphone (utilisable en mode haut parleur) et un témoin infrarouge.

La face arrière intègre l’optique, une diode lumineuse et un haut parleur.

La mise sous tension fait apparaître un magnifique écran très lumineux qui en met « plein la vue ».

L’écran d’accueil « principal » intègre un widget ainsi que quatre raccourcis, situés en bas de l’écran.

Lorsque l’on fait glisser le doigt sur l’écran vers la droite ou la gauche (ou inversement), d’autres écrans d’accueils personnalisés et personnalisables apparaissent. Ces écrans permettent de gérer différents contenus comme son agenda, des widgets ou des raccourcis d’applications, ….

La touche « Accueil » située en bas à droite de l’écran permet d’accéder au menu général, qui est composé de deux onglets (« Applis » et « Widgets »), qui s’ « étalent » sur plusieurs écrans.

L’onglet « Widget » intègre de très nombreux modèles de widgets relatifs à des services disponibles, ou à des raccourcis de présentation du contenu d’applications.

La navigation dans les menus, les sous – menus et les applications est très fluide, ce qui contribue grandement au confort d’utilisation du smartphone.

De nombreux réglages et options sont également accessibles, comme la possibilité de créer des répertoires pour y regrouper des applications.

Plusieurs fonctionnalités dites intelligentes sont intégrées, comme « Mouvements et des gestes » (qui permet de contrôler l’appareil), « Smart Screen » (détection des visages), « Air view » (obtenir des informations utiles dès que l’on passe le doigt sur l’écran, … mais bon nombre d’entre –elles semblent ne pas fonctionner, ou bien elles ont mal été utilisée.

(Une photo comparative avec un Galaxy Note 2 est également publiée ci-dessous).

Le test a porté sur les principales fonctions du Samsung Galaxy Mega :

  1. L’internet et la gestion des « messageries » écrites,
  2. La lecture de fichiers audio et vidéo,
  3. La prise de photos et de vidéo, et leur partage,
  4. La fonction GPS,
  5. La gestion des fichiers,
  6. La gestion des contacts et de l’agenda,
  7. Les autres applications,
  8. Les autres fonctions de communication.

 

1 – L’internet et la gestion des « messageries » écrites

Naviguer sur internet ou échanger des messages avec un écran de 6,3 pouces est un vrai régal !

Internet :

Le Samsung Galaxy Mega permet une navigation très confortable sur internet, que ce soit en mode portrait ou en mode paysage. La qualité de restitution des informations des sites web est plutôt bonne.

La connexion à un Hotspot WIFI fonctionne parfaitement, et les délais d’établissement d’une connexion sont très rapides.

Il est possible d’effectuer une copie d’écran des informations visualisées soit en faisant glisser horizontalement le tranchant de la main sur l’écran (ce qui n’est cependant pas toujours très pratique), ou bien en appuyant simultanément sur les touches « On/Off » et « Home ».

Mail :

Une ou plusieurs messageries mail peuvent être paramétrées sur le Samsung Galaxy Mega, que ce soit avec un compte Gmail ou d’un autre fournisseur.

Envoyer et recevoir ses E.mail s’effectue le plus simplement du monde.

L’affichage des contenus au format HTML est bien géré.

Les pièces jointes aux E.Mail peuvent être lues, grâce aux lecteurs de documents bureautiques embarqués en standard.

Le clavier virtuel livré en standard est très ergonomique, et permet un bon confort de saisie. Par contre, la pertinence des mots proposés lors de la saisie est peu satisfaisante (elle est un bon cran en dessous de cette même fonctionnalité dans un iPhone 5 ou un Sony Xperia Z). Une application nommée « SwiftKey Tablet X », téléchargeable via Google Play, en versions gratuite, puis payante, permet une meilleure reconnaissance des mots saisis. Mieux que cela, l’application mémorise les enchainements de mots saisis par l’utilisateur, afin d’améliorer les mots proposés en fonction des saisies effectuées. « SwiftKey Tablet X » permet également la gestion de plusieurs langues en simultané.

 

SMS / MMS :

La saisie des SMS est assez rapide et pratique (avec les claviers fournis dans l’application « Swiftkey Tablet X »).

Côté MMS, les envois effectués ont très bien fonctionnés.

 

Autres modes de communication écrite :

Les applications classiques (Facebook, Twitter, Google Talk, Viadeo, Linked In, Instagram, … ) sont également disponibles en standard ou en option via la boutique en ligne de Google, et elles fonctionnent très bien.

Pour ce type d’application, la taille de l’écran offre confort d’utilisation très appréciable.

 

 

 

 

 

2 – La lecture de fichiers audio et vidéo

Le Samsung Galaxy Mega intègre de nombreux outils multimédia, parmi lesquels on trouve la musique, et la vidéo.

Le transfert de fichiers vers le Samsung Galaxy Mega s’effectue :

– soit en installant « Samsung Kies » sur un PC ou un Mac,

– soit en copiant directement les titres sur la carte mémoire Misro SD avant de l’installer dans le lecteur prévu à cet effet,

– soit à partir d’un support amovible en branchant un adaptateur sur le port Micro USB du Galaxy Mega.

 

Cependant, le Samsung Galaxy Mega ne peut pas être utilisé comme une clé USB lorsqu’on le connecte à un ordinateur. C’est dommage !

 

Musique :

La lecture de fichiers audio s’effectue par le biais d’applications nommées « Play Musique » ou « Musique ».

L’ergonomie du lecteur audio « Play Musique » est assez dépouillée, tandis que cette de l’application « Musique » est plutôt réussie.

Les titres stockés en mémoire peuvent être visualisés par titres, par artistes, par albums, par genres, …. L’utilisateur a également la possibilité de se constituer une ou plusieurs listes de lecture.

La qualité du son est dans l’ensemble plutôt bonne. Sur haut parleur, le son est également bon, mais il sature un peu.

Le Samsung Galaxy Mega peut être connecté à une enceinte portable Bluetooth Bose Soundlink II ou à une mini enceinte Sony SRS-BTV5 360° Bluetooth NFC, ce qui permet d’obtenir un son très bon en sortie, quelque soit le volume sélectionné.

D’autres titres peuvent être achetés sur la boutique en ligne Google.

 

Vidéo :

La lecture de fichiers vidéo aux formats MPEG4, MKV, … est prise en charge par le Samsung Galaxy Mega. Le grand écran de 6,3 pouces et la qualité d’affichage du Samsung Galaxy Mega permettent une lecture confortable des vidéos.

Par contre les vidéos au format « .m4v » (iTunes) ne sont pas lues ni par le lecteur fourni en standard, ni par les autres lecteurs téléchargés sur Google Play.

L’écran de lecture d’une vidéo peut être réduit, ce qui permet de continuer à regarder la vidéo en utilisant d’autres fonctionnalités.

L’application YouTube, disponible en standard, permet d’accéder à la lecture de nombreuses autres vidéos.

 

3 – La prise de photos et de vidéos, et leur partage

Doté d’un appareil photo 8 Mpixels avec Autofocus et un flash LED, … le Samsung Galaxy Mega est bien équipé pour réaliser de bons clichés.

Photos :

La capture d’une photo s’effectue en sélectionnant un icône en forme de déclencheur situé dans la liste des applications.

La qualité des photos capturées est très correcte, même lors d’une visualisation en mode plein écran sur un ordinateur.

Les photos capturées dans l’obscurité la plus totale offrent un rendu tout à fait correct.

Le gros point embêtant, comme sur tous les smartphones Samsung est le son du déclencheur qui ne peut pas être désactivé, sauf à mettre le Galaxy Mega en mode « Muet ». Ce point est totalement incompréhensible  … d’autant plus que le volume du déclencheur est assez bruyant !!!

Les photos capturées peuvent être géo-tagguées.

Une fois capturées, les photos peuvent être modifiées directement à partir du Galaxy Mega.

Vidéo :

Les vidéos capturées sont plutôt bonnes dans l’ensemble. Le visuel est assez bien restitué, et la qualité de l’image assez bonne. il n’y a pas trop de flou lorsque l’on bouge tout en filmant.

La visualisation sur un ordinateur offre un rendu d’image plus que correct.

Lien vers la vidéo

 

Partage de photos et de vidéos capturées :

Une application nommée « Kies Air » permet également de transférer et de gérer ses données (photos, musiques, vidéos) sur un ordinateur (PC ou Mac).

Les photos et les vidéos peuvent être :

– envoyées à un contact par MMS ou par E.Mail,

– partagées sur Picassa, Facebook ou Google+,

– stockées sur Dropbox, Google Drive,

– envoyées à un autre smartphone via une connexion sans fil Bluetooth ou Wifi Direct,

– envoyées vers un autre smartphone via la technologie NFC.

 

Un partage de photo a été effectué via le NFC avec un Sony Xperia Z :

– Sur le Samsung Galaxy Mega, les options « NFC », « S Beam » et « Androïd Beam » ont été activées,

– Sur le Sony Xperia Z, les options « NFC » et « Androïd Beam » ont été activées.

 

A partir de la Galerie photos, j’ai sélectionné la photo à partager, puis mis les deux smartphones dos à dos comme cela est indiqué dans les explications fournies au niveau de cette option, dans l’application « Paramètres ».

Une fois mis dos à dos, un petit bip se fait entendre, indiquant que les deux smartphones se sont identifiés. Le message « Appuyer pour partager » apparaît à l’écran ; il suffit d’une pression sur la photo affichée pour lancer le partage.

Résultats obtenus :

Toutes les tentatives de transferts effectuées du Samsung Galaxy Mega vers le Sony Xperia Z ont échouées, le Xperia Z tentant à chaque fois d’accéder à un contenu dans Google Play, qui n’est visiblement pas disponible.

La plupart des tentatives de transferts effectuées du Sony Xperia Z vers le Samsung Galaxy Mega ont également échouées (sur une dizaine de tentatives, deux seulement ont réussies), car il faut accepter de recevoir le fichier sur le Samsung Galaxy Mega, mais le message permettant cette acceptation s’affiche très tardivement, et pendant seulement une toute petite seconde.

Le même test a été effectué pour le transfert d’une vidéo : échec total sur toute la ligne !!

En conclusion, soit le mode opératoire utilisé pendant le test pour ces transferts de photos et de vidéos n’est pas le bon, soit la procédure de transfert de contenu entre deux smartphones via le NFC doit encore être affinée. En attendant, je vais privilégier un des nombreux autres modes de partage.

 

4 – La fonction GPS

Doté d’une puce GPS épaulée par la technologie a-GPS d’une part, de Google Maps et de Google Navigation d’autre part, le Samsung Galaxy Mega est équipé pour la navigation.

La Navigation GPS via Google Navigation est agréable. La sélection de la destination s’effectue soit par une saisie à l’aide du clavier virtuel, soit en l’énonçant via la fonction de reconnaissance vocale, soit via l’un des contacts du répertoire, soit en sélectionnant un des lieux précédemment renseigné.

Visuellement et esthétiquement parlant, les cartographies sont réussies. La navigation peut s’effectuer en mode plan ou en mode mixte (plan + images satellites), avec l’affichage optionnel de certains points d’intérêts, tout comme la densité du trafic.

Les indications visuelles et sonores sont assez précises.

Les deux trajets planifiés m’ont amenés à destination.

Concernant la localisation, l’application Google Maps répond présent, quelque soit le type de recherche effectuée sur les points d’intérêts présents autour d’une position données. La possibilité d’obtenir les coordonnées complètes de certains points d’intérêts sélectionnés est un plus.

Pour ceux qui ne sont pas fans de Google Maps et de Google Navigation, d’autres applications de Navigation peuvent être téléchargées sur Google Play : en version gratuite (ex. : Mappy, Sygic, Orange Maps, …), ou en version payante (ex. : Copilot Live, …).

J’ai eu l’occasion de tester la dernière version de Navigon Select pour Androïd : la navigation fonctionne très bien et est très agréable. Par contre cette application nécessite d’avoir au moins 1,6 Go de mémoire disponible pour son installation.

 

 

5 – La gestion des fichiers bureautique

Le Samsung Galaxy Mega gère parfaitement la lecture des fichiers bureautiques via l’application « Polaris office Viewer 5 » : Word, Excel, Powerpoint et Acrobat.

D’autres applications, généralement payantes, peuvent être téléchargées sur Google Play. Elles permettent de modifier les documents Word, Excel et Powerpoint.

Une application nommée « Google Drive » permet de stocker gratuitement tous ses fichiers et ses documents en ligne jusqu’à 5 Go, et de synchroniser son smartphone.

Pour ceux qui utilisent le service « Dropbox », il fonctionne parfaitement avec le Galaxy Mega.

Le Samsung Galaxy Mega ne peut pas être utilisé comme une clé USB lorsqu’il est branché à n’importe quel ordinateur, contrairement à bon nombre de ses concurrents.

La récupération de fichiers bureautiques ne peut s’effectuer soit à partir d’une application de Cloud, soit en connectant la carte mémoire Micro SD directement à un ordinateur, ou via la réception d’E.Mail.

 

6 – La gestion des contacts et de l’agenda

Le répertoire de contacts stocké dans Gmail se synchronise automatiquement avec l’application du même nom, dès que l’identifiant Gmail est renseigné.

L’application Calendrier, relookée et renommée « S Planner » par Samsung n’est pas en reste. Profitant du grand écran du Galaxy Mega, cette application est très agréable à utiliser. L’affichage des informations de l’agenda s’adapte suivant le mode d’affichage sélectionné à la droite de l’écran.

L’absence de stylet n’est pas problématique pour utiliser l’agenda.

 

7 – Les autres applications

Le Samsung Galaxy Mega intègre la très attendue technologie NFC (Near Field Communication), accessible via une application appelée « Cityzi », qui permet de lire des tags NFC, d’effectuer des paiements, de stocker des cartes de fidélités, de charger son titre de transport, ….

Tous ces services sont disponibles principalement à Strasbourg, à Caen et à Nice, mais ils nécessitent également (pour certains d’entre eux) l’insertion dans le Galaxy Mega d’une carte SIM compatible avec ces services. Etant en région Ile de France où ces services sont trop peu développés, et ne disposant pas de carte SIM compatible Cityzi, ces services n’ont pas pu être testés.

Pour plus d’information sur Cityzi, vous pouvez consulter le site 

Des applications développées par Samsung sont disponibles en standard, telles que « S Mémo », qui permet de rédiger des notes manuscrites ou de faire des dessins sur des feuilles blanches ou quadrillées. Malheureusement le Galaxy Mega n’est pas livré avec un stylet, qui est plus approprié qu’un doigt pour utiliser cette application. Qu’à cela ne tienne, cet accessoire est disponible dans quelques boutiques en ligne pour moins de 2 euros.

Une boutique appelée « Samsung Apps » permet de télécharger des applications proposées par Samsung.

Le Samsung Galaxy Mega permet également de télécharger de très nombreuses applications, de la musique, des films et des livres via Google Play.

Les premières cartes cadeaux Google Play commencent à faire leur apparition chez les revendeurs, ce qui est une très bonne nouvelle.

 

8 – Les autres fonctions de communication

Téléphonie :

Côté téléphonie, le Samsung Galaxy Mega est un très bon téléphone. Le son en communication est bon.

La sensibilité au réseau est correcte.

Compte tenu de la taille de son écran (surtout en largeur), il est très difficile de composer un numéro de téléphone d’une seule main, avec le clavier tel que « fourni » de manière native.

Dans les « Paramètres », un menu nommé « Opération à une main », permet notamment de réduire la taille du clavier numérique, et de le positionner soit à gauche, soit à droite de l’écran. Cela facilite grandement la numérotation à une seule main.

 

La 4G :

La présence de la 4G sur le Samsung Galaxy Mega est une bonne chose, puisque cela permet d’effectuer des téléchargements plus rapides, et de télécharger des données de taille plus importante. Bien évidement la qualité et les temps de téléchargements sont surtout du fait du réseau opérateur.

A titre d’indication : dans le quartier de l’Opéra à Paris, j’ai téléchargé via le réseau Orange une application de 779 Mo depuis Google Play, pendant environ 2 minutes et 40 secondes … ce qui est remarquable.

 

Autonomie :

Côté autonomie, le Samsung Galaxy Mega offre une autonomie tout à fait correcte, puisque la batterie ne rend l’âme que dans la soirée, après une bonne journée d’utilisation.

Cependant, si vous utilisez massivement certaines fonctions comme l’appareil photo ou la navigation gps, la batterie se videra beaucoup plus rapidement. Le Samsung Galaxy Mega étant doté d’une batterie amovible, il sera alors possible de la remplacer si vous en avez une en remplacement, sinon vous pouvez faire l’acquisition pour quelques dizaines d’euros, d’une batterie externe qui permettra la recharge du Galaxy Mega en déplacement.

 

 

J’ai aimé :

+ ergonomie

+ taille et qualité d’affichage de l’écran

+ lecture de vidéos très confortable

+ navigateur web, lecture de la musique

+ vitesse de partage des fichiers volumineux en WIFI Direct

+ Richesse de Google Play

+ autonomie correcte

 

Je n’ai pas aimé :

– pas de paramètre de désactivation du son du déclencheur de l’appareil photo

– partage de photos ou de vidéo en NFC vraiment pas au point ?

– son du déclencheur bruyant et non désactivable

– Pas de mode « stockage de masse USB » 

– dictionnaire rattaché au clavier standard pas très efficient

 

 

Conclusion :

Note Globale : 80 %

FINITION – 80 %

AUTONOMIE – 80 %

ERGONOMIE – 70 %

COMMUNICATION ECRITE – 80 %

MULTIMEDIA – 70 %

QUALITE PHOTOS – 80 %

Le Samsung Galaxy Mega est un grand smartphone, tant par la taille que par les performances, par son interface utilisateur made in Samsung, par son OS, par ses fonctionnalités, par sa polyvalence, par son confort d’utilisation, …. Il fait beaucoup de choses, et il les fait bien.

Son « très » grand écran constitue un plus appréciable dans le confort d’affichage des différents contenus, ses dimensions imposantes lui confèrent une prise en main que l’on peu qualifier de correcte, et qui lui permet de se glisser dans une poche de jean ou de veste (du moins dans des poches de vêtements pour homme). =8-))

Compte tenu de la présence sur le marché de smartphones dotés d’un écran de 4,7 à 5,5 pouces sur le marché, est – il vraiment nécessaire de prendre un Galaxy Mega … ?

… pour ma part je répondrai non, car sa grande taille le rend moins pratique pour effectuer certaines manipulations lorsque l’on est dans la rue comme prendre des photos, par exemple (le Galaxy Mega a failli m’échapper des mains à plusieurs reprises) et le fait de sélectionner certaines applications dont le lien est situé en haut de l’écran lorsque l’on a qu’une main de libre n’est pas du tout confortable.

Cependant, compte tenu de ses caractéristiques générales, de son prix (aux alentours de 420 euros hors abonnement sur certains sites), et de ses diverses prestations lors du test, le Samsung Galaxy Mega offre un excellent rapport qualité /prix … qui sera encore meilleur avec la souscription d’un bon forfait.

 

Ce test a été effectué par Laurent BARRIERE (Technonews)

Adeater, geek ... Et plein d'autres choses ... Créateur et administrateur de Technonews (Blog Geek dédié aux Nouvelles Technologies et aux tendances actuelles) : http://laulau2000.over-blog.com/ Rédacteur et testeur pour WeAreMobians et W3sh.

4 Comments

  1. Pingback: » Test du Samsung Galaxy MegaNEWS51

  2. philippe

    2 septembre 2013 at 17 h 49 min

    le méga énorme je viens de l acheter sur http://www.vfone.fr avec un prix de folies il y a des vente flash il faut s inscrire sur le news letters voila longue vie au blog a+

  3. Yannick tutti

    19 décembre 2013 at 22 h 41 min

    la 4 g LTE DE SAMSUNG ARNAQUE

    Votre magazine oublie de dire que la 4 g du samsung mega n’ est pas compatible sur le réseau free mobile .
    Au niveau des services clients Free dit que c est la faute a samsung et samsung dit que c est la faute de free et nous les clients on est pris pour des cons .
    Qui doit faire une mise a jour ??

  4. Freddy Spow

    19 mars 2014 at 19 h 31 min

    Contrairement à ce qui est dit dans cet essai le galaxy mega est tout a fait utilisable en mode stockage usb lorsqu’il est relié au PC

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up