Motorola Ara, le smartphone en briques

Le Motorola Ara reprend le concept du Phonebloks découvert récemment. Il s’agit d’un smartphone où il faut assembler les modules.

Le concept de Phoneblocks est devenu un véritable phénomène. En à peine quelques heures, il avait lever plusieurs centaines de milliers de dollars sur la plateforme de financement parcipative.

Le Motorola Ara est constitué de multiples briques. Chacune d’entre elles apporte une ou plusieurs fonctions à l’appareil.

Pour endiguer ce phénomène d’obsolescense, le Motorola Ara sera un smartphone que l’on gardera le plus longtemps possible. Pour éviter de jeter le smartphone dès qu’il est dépassé technologiquement ou endommagé, il suffira de remplacer une petite brique. Ici la batterie trop vieille, ou bien là le module Bluetoot 4.0 remplacé par un autre compatible Bluetooth 5.0 par exemple. Ou bien le module caméra de 13 megapixels sera remplacé par un module avec un capteur de 20 megapixels.

Le projet Motorola Ara a été en cours de développement depuis 1 an et Motorola a accéléré le développement le mois dernier lorsque la vidéo de Phoneblocks a battu un record de vues!

D’ailleurs pour aller plus vite, Motorola a embauché Dave Hakkens créateur de Phonebloks.

Motorola devrait bientôt envoyer les invitations aux développeurs pour qu’ils commencent à travailler autour des modules. Le kit développeurs sera disponible cet hiver.

ara2blogpost

ara1blogpost

Via

En 1998, dans une start up logiciel de Californie, j'ai découvert Mon premier Palm Pro. La révélation, depuis la découverte des PDA, je suis devenu addict des objets communicants. Et pourquoi faire comme tout le monde quand on peut personnaliser son appareil? Je suis un fan du custom par analogie à l'automobile certains me diront fan de tuning !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut