Test Sony Xperia Z2

Test du Sony Xperia Z2

Tout d’abord merci à Orange Business Services pour la mise à disposition des Sony Xperia Z2 & SmartBand.
Le successeur du Sony Xperia Z1, a beaucoup fait parlé de lui et ce,bien avant sa sortie … tant il était très attendu (comme la plupart des smartphones haut de gamme).
Reprenant globalement le design et la plupart des caractéristiques de son illustre prédécesseur, avec un écran un peut plus grand (+0,2 pouce), Androïd Kit Kat, et de bons nombres d’améliorations, le Sony Xperia Z2 ne manque pas d’atouts pour donner le change à la concurrence.
Passons tout cela en revue … Le modèle testé est en pack opérateur Orange.

Caractéristiques :
Système d’Exploitation Android 4.4 KitKat
Processeur Qualcomm Snapdragon 800 Quadri-Cœur 2,3 GHz
Dimensions (h/l/e) 146,8 x 73,3 x 8,2 mm
Poids 163 g
Micro-SIM
Ecran Full HD (1920×1080 pixels) 5,2″ Tactile TRILUMINOS
Reconnaissance des gestes, Mode STAMINA
Mémoire ROM 16 Go + MicroSD 128 Go Max (prise en charge SDXC)
RAM 3 Go
Batterie 3200 mAh Li-Ion
Autonomie en Conversation Jusqu’à 19 heures
Autonomie en Veille Jusqu’à 740 heures
Appareil Photo 20,7 Mpixels avec autofocus, capteur d’images Exmor RS, HDR, Sweep Panorama
Appareil Photo Frontal 2,2 Mpixels
Flash LED
Résolution Maximale de l’Image 5248 х 3936 pixels
Résolution Maximale Vidéo Full HD 1080p
Formats d’Enregistrement 3GPP, MP4
Radio FM avec RDS
Formats Audio
AAC, AMR-NB, AMR-WB, FLAC, MIDI, MP3, PCM, Vorbis, WMA
Bande Réseau Quadri-Bande
GPRS / EDGE / HSDPA (3G+) / UMTS (3G) / 4G
Wi-Fi
Bluetooth 4.0
USB 2.0
GPS avec A-GPS & GLONASS
Certifications IP55 & IP58

Lien vers le site de Sony

Lien vers le guide utilisateur

(photos comparatives prises avec un Samsung Galaxy S5)

La prise en main du Sony Xperia Z2 impressionne lorsque l’on a l’habitude de se promener avec un Samsung Galaxy S5 : il est plus épais et la différence de poids est perceptible (même s’il n’affiche que 163 grammes sur la balance) … mais il offre néanmoins une prise en main correcte.
Principalement composé de verre trempé et d’aluminium, les différents éléments qui composent sa coque sont très bien assemblés, le tout offrant une bonne impression de solidité, mais un look beaucoup trop sobre. Son design est assez proche de celui de ses deux prédécesseurs et c’est dommage.
Le premier point de satisfaction de ce Z2, c’est l’abolition (enfin) du film plastique non extractible (sous peine de perdre la garantie Sony) qui était positionné sur l’écran de ses prédécesseurs, lequel était grandement sujet aux micros rayures.
Sans film plastique, l’écran est très réceptif aux traces de doigts, et selon mon entourage, il serait quand même sensible aux rayures, ce qui est surprenant pour un téléphone de ce prix.
Point notable lorsque l’on observe le corps du Z2 : c’est la présence d’une touche dédiée au lancement de l’application photo sur la tranche droite de la coque, alors que sur la plupart des modèles commercialisés cette touche a disparue.
Le Xperia Z2 embarque une connectique USB 2.0.
Le Xperia Z2 est certifié IP55 & IP58 (résistance à l’eau et à la poussière sous certaines conditions).

A l’allumage apparaît un magnifique grand écran de 5,2 pouces. La navigation dans les menu et le chargement des diverses applications est très fluide.
De très nombreuses applications sont installées en standard, et la plupart ne peuvent être désinstallées … à moins de rooter le téléphone.

Le test a porté sur les principales fonctions du Sony Xperia Z2 :
1. Internet et communication écrite,
2. La lecture de fichiers audio et vidéo,
3. La prise de photos et de vidéo,
4. La fonction GPS,
5. La gestion des fichiers,
6. La gestion des contacts et de l’agenda,
7. Les autres applications et usages,
8. Les autres fonctions de communication,
9. Comparaison avec le Samsung Galaxy S5.

1 – Internet et communication écrite
Le Sony Xperia Z2 prend parfaitement en charge toutes sortes de contenus, et permet de garder le contact avec sa tribu via les différents modes de communications écrites existants.
La navigation sur le web est fluide et assez confortable. L’affichage des pages web est aussi bon que ce soit en mode portrait, ou en mode paysage.
La connexion à un Hotspot WIFI fonctionne parfaitement bien, et les délais d’établissement d’une connexion sont très rapides.
Il est possible d’effectuer une copie d’écran en appuyant simultanément sur les touches « ON/OFF » et « – », ou tout simplement en appuyant deux secondes sur la touche « Home » et en sélectionnant l’option « effectuer une copie d’écran ».
Côté mail, idem : une ou plusieurs messageries mails peuvent être paramétrées à minima uniquement en renseignant une adresse E.mail et un mot de passe.
Contrairement à ce que j’ai constaté sur le Samsung Galaxy S5 dans l’application « Mail », les paramètres par défaut renseignés lors de la création d’un compte Yahoo! sont par défaut en POP (et non en IMAP), ce qui nécessite de renseigner manuellement les paramètres IMAP de Yahoo! pour éviter de se récupérer une flopée de mails non lus.
L’affichage des mails au format HTML est bien géré.
Les pièces jointes aux E.Mail peuvent être téléchargées en mémoire du Xperia Z2, puis lues.
L’envoi et la réception de SMS & MMS est fluide et fonctionne parfaitement.
Le clavier virtuel livré en standard est très ergonomique, offre une saisie très confortable, et les mots proposés lors de la saisie sont globalement pertinents.
Par contre, la petitesse de la barre d’espace amène souvent à appuyer l’une des touches périphériques à la barre d’espace, plutôt que sur la barre d’espace elle-même.

 

2 – La lecture de fichiers audio et vidéo
Le Sony Xperia Z2 embarque de nombreuses applications Google et Sony qui permettent la lecture de fichiers audio et vidéo, mais également l’accès à de nombreux contenus en ligne.
La lecture de fichiers audio s’effectue via les applications « Play Musique » (l’application de Google) ou « Walkman ».
Lorsque l’on ouvre l’application Walkman, on a l’impression d’entrer dans une galerie marchande virtuelle, dans laquelle on peut accéder à toutes sortes de contenus musicaux classés par thèmes, mais également de souscrire un abonnement à « Music Unlimited », une plateforme d’abonnement en ligne qui permet de créer sa propre musithèque et de la partager avec ses contacts. Ce service peut être désactivé via le menu « Paramètres » de l’application.
Les haut-parleurs, situés en haut et en bas du Xperia Z2, offrent un rendu un peu creux, qui devient vite crachouillard lorsque l’on monte le volume un peu trop fort. Pour ceux qui possède une mini-enceinte connectée « NFC Bluetooth SRS-BTV5 », par exemple, il est très facile de contourner ce souci et d’obtenir, où que l’on soit, un bon rendu dans une petite sphère d’une dizaine de centimètre de diamètre.
Le Sony Xperia Z2 est livré avec des oreillettes intra-auriculaires avec une fonction « annulation des bruits », qui permet de gommer les bruits ambiants lors de l’écoute de musique. N’utilisant pas du tout ce type d’oreillette, cet accessoire n’a pas été testé.
Des titres du catalogue Sony Music peuvent être téléchargés via l’application « Xperia Lounge » (c’est d’ailleurs par ce biais que peut être téléchargé l’album de Mickael Jackson offert avec le Xperia Z2) après s’être connecté à la plateforme « Sony Entertainment Network ». Or, il s’avère que sur le modèle testé, la connexion à cette plateforme ne s’est pas effectuée lors des différentes tentatives. C’est finalement en m’identifiant via Facebook toujours à partir de « Xperia Lounge » que j’ai pu contourner le problème (merci Pascal D. pour le tuyau =8-)) ).

La lecture de vidéos est assez confortable et très plaisante, mais bizarrement, les lecteurs livrés en standard ne lisent pas les fichiers vidéo compressés avec le logiciel « Handbrake » sur un MacBook.

3 – La prise de photos et de vidéos
Le Sony Xperia Z2 intègre un appareil photo 20,7 Mpixels avec autofocus, capteur d’images Exmor RS, HDR, Sweep Panorama, … ainsi qu’une panoplie d’options et d’applications pour appliquer des effets, des retouches, ou pour filmer en 4K.

De nombreuses options et réglages sont disponibles : désactivation du son du déclencheur (option de plus en plus rare), floutage de l’arrière-plan, mode panorama, possibilité de sélectionner la meilleure photo prise en mode rafale, ….

Des applications photo et vidéo intégrées permettent d’améliorer la création des photos et leur partage en ligne ; voici quelques exemples :
– Social Live : pour diffuser en direct sur Facebook ses moments précieux. Les commentaires sont visibles instantanément à droite de l’écran.
– Effet réalité augmentée : ce mode ajoute des effets sonores et des animations amusantes aux photos et vidéos. Ces thèmes entièrement personnalisables peuvent être modifiés facilement.
– Timeshift burst : capture 61 images en seulement deux secondes (une seconde avant et une seconde après avoir déclenché l’obturateur) : il ne reste plus qu’à choisir le meilleur cliché.
– Effets créatifs : toute une gamme d’effets créatifs pour les photos et vidéos. Disponibles en temps réel pour la vidéo, ces réglages améliorent les clips avec une gamme d’effets de couleur, de miroir et de mouvement.
– CamScanner : qui permet d’améliorer la qualité de l’image de documents afin de les convertir en fichiers PDF / JPEG.
Dans des conditions de bonne luminosité, la qualité des photos est globalement plutôt bonne, mais sur de nombreuses photos, une partie du rendu moins bon.
Dans un contexte de faible éclairage, la qualité est pas ou peu au rendez-vous, et c’est un peu dommage pour une société réputée pour la qualité de ses optiques photos.

Voici un petit comparatif de vidéos capturées avec le Samsung Galaxy S5, et avec le Sony Xperia Z2 : ce dernier se défend plutôt bien, mais je trouve que les clichés réalisés par le Galaxy S5 sont plus convaincants :
Samsung Galaxy S5 :                                                           Sony Xperia Z2 :

Les applications « Photos » et « Album » permettent de visualiser les photos capturées.
La qualité des vidéos capturées est assez variable en fonction de la luminosité et du mode de capture choisi.
Plusieurs modes de captures existent : « Timeshit » (enregistrement d’une vidéo à très grande vitesse avec possibilité d’appliquer des ralentis, « Vine » (créer des boucles vidéos de six secondes », ou « 4K » (mode très haute définition) qui permet d’obtenir des vidéos de bonne qualité, mais elles sont plus lourdes en terme d’espace disque (env. 150 Mo pour un film de 23 secondes).

Lien vers la vidéo (capturée en mode 4K)

Lien vers la vidéo (capturée en mode Timeshit)


4 – La fonction GPS
Doté d’une puce a-GPS et de Google Maps, le Sony Xperia Z2 permet de naviguer en toute quiétude.
La sélection d’une destination s’effectue soit via le champ de recherche situé en haut de l’écran, soit à partir de l’agenda ou d’une fiche contact.
Avant de démarrer la navigation, plusieurs itinéraires sont proposés, avec le kilométrage et la durée estimée.
Visuellement et esthétiquement parlant, les cartographies sont réussies, et les indications visuelles et sonores sont assez précises.
Pour ceux qui ne sont pas fans de Google Maps, d’autres applications de Navigation peuvent être téléchargées sur Google Play : en version gratuite (ex. : Mappy, Sygic, Orange Maps, …), ou en version payante (ex. : Copilot Live, …).

5 – La gestion des fichiers bureautique
Le Sony Xperia Z2 intègre en standard « Office Suite 7 Viewer », une application qui permet uniquement de visualiser des fichiers Acrobat, Word, Excel et Powerpoint … et qui donne la possibilité d’acquérir de manière optionnelle pour la somme de 4,99 euros (au lieu de 14,99 euros), la licence Office Suite Pro RE, qui permet notamment la création et la modification de documents bureautique.
L’affichage des documents bureautique est plutôt correct, et comme la plupart des suites Office pour smartphone, l’affichage des images dans les fichiers Word s’avère souvent fastidieux.
Possédant une licence multi supports Microsoft Office 365, j’ai essayé de visualiser les mêmes documents bureautique que ceux ouverts avec « Office Suite 7 Viewer » afin de faire un comparatif ; les fichiers Word n’ont même pas pu être ouverts (« fichier introuvable … »). Sic … !
D’autres suites Office sont téléchargeables via Google Play.

6 – La gestion des contacts et de l’agenda

Le répertoire de contacts et l’agenda stockés dans Gmail se synchronisent automatiquement dès que les identifiants Gmail sont renseignés dans la Xperia Z2.
Le répertoire de contacts et l’agenda fonctionnent bien et se synchronisent parfaitement.
Le seul point embêtant avec les smartphones Androïd, c’est que pour ne visualiser que les contacts de son répertoire téléphonique, il faut se rendre dans les paramètres de l’application « Contact », pour décocher les autres « sources » dont les contacts sont visualisés (Facebook, …).

7 – Les autres applications et usages

Comme tout smartphone Androïd, le Sony Xperia Z2 permet de télécharger des applications via « Google Play », mais également via les boutiques en ligne de Sony (« Sony Select » & « Playstation Mobile »). L’offre est donc suffisamment riche pour répondre à de nombreux usages.
De plus, Sony a créé tout un écosystème d’objets connectés (NFC et sans fil) autour de ses smartphones (qui sont compatibles pour la plupart avec tous les smartphones Androïd, voire plus), ce qui offre de nombreuses autres possibilités à ses smartphones : mini-enceinte connectée NFC Bluetooth « SRS-BTV5 », optique photo Wifi « QX10 », bracelet connecté SmartBand SWR10, manettes de jeux sans fil pour Playstation (Dualshock 3), … Cela permet d’étoffer la palette des possibilités offertes pour le Xperia Z2, surtout en situation de mobilité.

8 – Les autres fonctions de communication

Côté téléphonie, le Sony Xperia Z2 est un bon téléphone. Le son en communication est bon et la sensibilité au réseau correcte.
Côté autonomie, le Sony Xperia Z2 tient une journée en usage assez soutenu (mail, capture photos, navigation web, jeux, lecture vidéo, SMS, téléchargement de contenus, …). Un mode nommé « Stamina » permet d’économie l’énergie, et donc de ralentir la décharge de la batterie.

9 – Comparaison avec le Samsung Galaxy S5
Evoluant sur le même segment de marché, et intégrant tous deux l’OS Androïd Kit Kat, le Sony Xperia Z2 et le Samsung Galaxy S5 n’en demeurent pas moins différents.
Côté ergonomie, prise en main, prestation globale, le Samsung Galaxy S5 intègre du plastique certes, mais cela n’en fait pas un smartphone « cheap » pour autant. J’apprécie sa légèreté, sa finesse et son ergonomie générale, qui en font un smartphone agréable à utiliser au quotidien, et à trimbaler.
Ses principaux points forts par rapport à son concurrent japonais sont : ses dimensions, son optique (qui selon moi capture des clichés de meilleure qualité), et tous ces petits plus qui agrémentent l’utilisation (son port infrarouge permet de commander certains appareils à distance, ce qui est très pratique).
Le Sony Xperia Z2 est un smartphone plus épais et plus lourd que son concurrent, mais la prise en main est correcte, son interface apurée offre à l’usage un petit plus par rapport au Galaxy S5 dans l’utilisation au quotidien, et sa puissance et sa mémoire RAM de 3 Go contribuent pleinement à la fluidité dans la navigation et l’ouverture des applications (même volumineuses). De plus, la saisie d’informations à l’aide du clavier est plus fluide et la pertinence des mots proposés par le dictionnaire est meilleure. Côté multimédia, Sony semble offrir davantage de services et de contenus via ses différentes applications et plateformes en ligne.
S’il ne fallait en choisir qu’un mon choix se porterait sans aucune hésitation vers le Samsung Galaxy S5, qui correspond davantage à mes usages, mais surtout je le trouve plus agréable à utiliser.
J’ai aimé :
+ prise en main, finition
+ fluidité de la navigation
+ interface utilisateur pas trop chargée
+ résistant à l’eau et à la poussière
+ idéal pour les communications écrites
+ vidéos capturées en 4K
+ Application Lifelog avec le bracelet Smartband
+ autonomie correcte, sans plus

Je n’ai pas aimé :
– (traitement anti rayures efficace … ?)
– qualité des photos globales des photos capturées
– qualité du son sur les hauts parleurs
Conclusion : Note Globale : 80 %
FINITION – 80 %
AUTONOMIE – 80 %
ERGONOMIE – 80 %
COMMUNICATION ECRITE – 95 %
MULTIMEDIA – 90 %
PHOTOS / VIDEOS – 65 % / 75 %

Le Sony Xperia Z2 est un smartphone assez sobre (un peu trop même), très complet, très agréable à utiliser à tout point de vue, doté d’une interface utilisateur assez simple, rapide, fluide, et c’est un bon appareil multimédia.
Malheureusement l’optique photo n’est toujours pas son point fort, et elle s’avère même décevante dans de nombreuses situations … pour un appareil présenté comme étant un bon photophone par son constructeur, c’est assez surprenant (même le Samsung Galaxy S5 fait mieux !).

Commercialisé lors de sa sortie au prix de 699 euros, le Xperia Z2 est un bon produit que l’on ne peut que recommander (sauf aux amateurs de photos), mais les échos sur la sensibilité de la coque aux rayures me laisse assez dubitatif, car ce point est difficilement acceptable sur un smartphone de ce prix.

Ce test a été effectué par Laurent BARRIERE (Technonews )

Adeater, geek ... Et plein d'autres choses ... Créateur et administrateur de Technonews (Blog Geek dédié aux Nouvelles Technologies et aux tendances actuelles) : http://laulau2000.over-blog.com/ Rédacteur et testeur pour WeAreMobians et W3sh.

3 Comments

  1. AlexisBreithoff

    4 juin 2014 at 16 h 36 min

    Salut lolo,

    J’ai testé ces 2 appareil pour d’autres sites et je ne suis pas de ton avis coté optique photo
    de manière général, le S5 fait des photos que j’ai trouvé plus contrasté (ça fait plus terne sur le Z2), mais pas forcément plus proche de la réalité. Bref, on aime ou on n’aime pas, mais de la à dire que les amateur de photo ne doivent pas choisir le Z2, c’est un peu fort

    surtout que l’appareil photo du Z2 fait des miracles en basse luminosité, il est alors bien au dessus du Galaxy S5 qui décroche à un moment donné.

    • laulau2000

      4 juin 2014 at 19 h 59 min

      chalut Alexis,

      ce que j’ai écris dans ce test est malheureusement ce que j’ai constaté au cours du test (les attentes étaient très fortes vis-à-vis du Z2, compte tenu des propos tenus par la marque lors de la présentation, en février).

      Dans le test du S5 précédemment publié ( http://wearemobians.com/2014/05/test-du-samsung-galaxy-s5/ ) la note finale de l’optique photo n’était pas très bonne non plus, mais je ne m’attendais pas à un résultat aussi moyen avec le Z2.

      ¨Par contre, une situation où le Galaxy S5 est vraiment trop moyen, c’est pour les photos prises de près.

      Maintenant une question se pose : ton Xperia Z2 a – t – il une optique meilleure que celui que j’ai entre les main … ?

      Globalement je constate des flous sur de très nombreuses photos prises avec le Z2, et je trouve cela très surprenant.

      J’espère @plus.

      laulau2000

  2. Blond

    16 avril 2015 at 15 h 44 min

    Bonjour, tu parles de sensibilité aux rayures.

    Pourrait tu en dire un peu plus à ce sujet ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up