BackBeat FIT, casque bluetooth pour le sport par Plantronics

Ecouter de la musique quand on fait du sport a toujours été affaire de compromis. Entre le confort, la qualité du son, les aspects pratiques… A chaque nouveau modèle on se dit qu’on a peut-être trouvé le bon. Nous avons mis la main sur le dernier Plantronics, le Backbeat Fit, pour voir ce que valait le petit nouveau.

 

 Vidéo de présentation

Design, fonctionnalités

Le Backbeat Fit comme beaucoup (trop) de produits dédiés au sport, de couleur flashy. Notre exemplaire se pare d’un design bicolore bleu turquoise et noir alors qu’une déclinaison vert pomme/noir existe aussi. Je n’ai pas bien compris pourquoi les produits sportifs devaient avoir des couleurs aussi gênantes, mais certainement que cela s’appuie sur des études américaines très sérieuses. Passons sur la couleur. Le produit en lui-même adopte un style tour de cou en plastique souple et doux, les supports d’écouteurs faisant le tour de l’oreille pour le maintien.

Les écouteurs du Fit sont prévus pour se caler dans l’oreille, ou plutôt sur l’oreille, car s’ils ressemblent à des intra-auriculaires, en fait ils ne rentrent pas dans l’oreille. L’isolation n’est pas totale et c’est une bonne chose, car il est bon de ne pas être trop isolé quand on court en milieu urbain par exemple.

backbeat-fit-blue

La tenue des écouteurs pendant la pratique sportive, course ou fitness est excellente, grâce notamment aux petits arceaux qui maintiennent les écouteurs en place au creux de l’oreille. L’ergonomie du produit est vraiment un de ses points forts, mais il n’y a pas de vérité universelle sur ce point, chacun ayant des oreilles différentes.

Les commandes sont réparties sur les deux oreillettes, à droite le bouton pour allumer ou éteindre le Fit ainsi que le bouton d’appel. A gauche la lecture/pause et le volume sonore. Après quelques tâtonnements on réussit à piloter le casque facilement, mais ça reste toujours plus simple de passer par son smartphone.

Le port micro USB est protégé derrière une petite trappe qui assure l’étanchéité du produit, car qui dit casque pour le sport, dit, évidemment, étanchéité. Ou plutôt, protection contre la pluie, la transpiration et l’humidité. Vous n’allez pas nager avec votre Fit, mais il vous pourra vous accompagner sous la pluie ou lors d’une séance particulièrement intense. A noter que sur ce point, Plantronics va plus loin que l’argument marketing un peu gratuit, le Fit étant fini par un revêtement hydrophobique de la société P2i, leader en la matière. Il faudra voir dans le temps si le Fit vieillit bien, ou mieux que ses concurrents.

backbeat-fit-blue_phone-case

Pour se démarquer justement, là ou le BackBeat Go 2 proposait un ingénieux étui muni d’une petite batterie pour prolonger l’autonomie du casque, Plantronics avec le Fit n’a pas renouvelé l’expérience, mais propose toutefois une pochette de rangement astucieuse qui se retourne pour faire office de brassard réfléchissant. Malin, mais attention aux smartphones géants qui ne rentreront pas dans le brassard.

Son, autonomie

En dépit de son poids mini de 24 grammes, le Fit assure l’essentiel sur la reproduction sonore et l’autonomie. Le son tout d’abord. On est rarement très exigeant quand il s’agit de tester les qualités sonores d’un casque pour le sport, pourtant nous avons été très satisfait du rendu purement audio du Fit. Le son est bien équilibré, même les basses sont bien présentes alors même que le casque n’est pas très fermé. Du coup, on a tendance dans un environnement bruyant à le pousser un peu plus fort. Là encore, à un volume important, le rendu sonore est assez qualitatif. Puissant oui, mais pas suffisamment pour vous isoler de la bande son du cours de zumba. On ne peut pas tout avoir, mais les compromis du Fit en font un produit très attirant.

backbeat-fit-blue_coil

Côté autonomie Plantronics annonce 8 heures de musique. Notre modèle bien chargé a tenu la semaine, entre running, écoute pour tests et découverte du produit, il a bien du être allumé 6 ou 7 heures. En tout cas nous n’avons pas eu l’impression que la batterie se vidait spécialement vite, compte-tenu de la taille du produit.

 

Un design qui tient en place, des matériaux anti-transpirant, un bon son, une autonomie décente et une pochette astucieuse qui se transforme en brassard, le BackBeat Fit coche une grande partie des cases qui feraient de lui un appareil parfait pour le sport. Si vous pouvez l’essayer, c’est encore le mieux, mais pour nous, c’est un produit très réussi. Dernier élément, son prix : on le trouve désormais autour de 100eur.

 backbeat-fit-blue_case

Mobile + Urbain + Décalé. "J'avais un smartphone que t'avais pas encore de téléphone portable"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up