Gameloft, le poids lourd du jeu sur mobile

Après les téléphones mobiles il y a quelques années, les smartphones ont fini par envahir nos vies et font désormais partie de notre environnement quotidien. Autant on se retournait sur les premiers iPhones et on enviait le propriétaire d’un tel mobile de nouvelle génération, autant ces appareils sont devenus banals, tellement ils font désormais partie de notre quotidien. Nos smartphones nous servent dans la vie de tous les jours et pour de plus en plus d’activités, et le jeu n’est pas en reste, loin de là. Ces bouleversements ont profondément modifiés l’industrie informatique et certains acteurs ont su intelligemment anticiper cette révolution.

Gameloft_logoGameloft… Tout le monde connait ce nom et son logo, mais qui connait l’histoire de cette entreprise et ce qu’elle représente aujourd’hui ? Retour sur un succès planétaire.

  • 1986 : naissance d’Ubisoft. Créée par les frères Guillemot, cette jeune entreprise pionnière des jeux vidéos se hisse rapidement parmi les poids lourds de l’industrie avec des titres phares parmi lesquels Zombi, Splinter Cell et Rainbow Six (inspirés des créations de l’auteur à succès Tom Clancy), Prince of Persia et Myst, Final Fantasy, Dragon Quest et de nombreuses autres créations comme Rayman ou Just Dance (vendu à plus de 54 millions d’exemplaires) pour ne citer que celles-ci, mais la liste est longue.
  • 1989 : Michel Guillemot et ses quatre frères fondent Gameloft, spécialisé dans l’édition des jeux à télécharger sur téléphones mobiles, à l’époque en Java et Brew.
  • 2003 : plus de 100 téléphones sont supportés et l’entreprise est désormais rentable
  • 2005 : sortie des premiers jeu 3D et multi-joueurs en temps réel. La plupart des terminaux mobiles les plus avancés de l’époque (soit plus de 400) sont supportés
  • 2006 : Gameloft devient le premier producteur mondial de jeux sur mobiles
  • 2015 : Gameloft possède 27 studios de développement de par le monde et compte plus de 6400 personnes, pour un chiffre d’affaires de plus de 230 millions d’euros…

Les 3 grandes plateformes iOS, Android et Windows Phone sont couvertes, et l’entreprise collectionne les succès avec de nombreuses licences et des titres phares tels que Asphalt (qui en est à son 8ème opus..) ou Moi Moche et Méchant : Minion Rush (téléchargé plus de 100 millions de fois…) et distribue ses jeux dans 75 pays… Vous avez dit succès ?

Gameloft est toujours dans la course et la plupart des jeux disponbiles aujourd’hui sont proposés en Freemium, comprenez qu’ils sont gratuits et librement téléchargeables et utilisables, mais peuvent s’affranchir des limitations moyennant finances. C’est le modèle économique défini par le marché, et largement soutenu par les éditeurs. C’est aussi une bonne façon d’augmenter la durée de vie d’un jeu.

C’est ainsi que vous pouvez tester les dernières créations de l’éditeur comme Siegefall, Dungeon Hunter, Asphalt 8 et bien d’autres encore.

 

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.