Foobot, le gourou de votre atmosphère

foobot_logo

Insomnies ou troubles du sommeil, asthme, migraines, affections respiratoires, voire pire encore… voilà ce à quoi sont régulièrement confrontés les citadins que nous sommes.

Gaz issus de produits chimiques émis par nos meubles, produits d’entretiens, peintures, fumée de cigarettes, de bougies, d’encens, sprays divers et variés, manque d’aération… nous vivons dans un environnement souvent trop confiné qui nous expose à divers problèmes à plus ou moins long terme.
La qualité de l’air résulte d’un équilibre complexe entre les apports de polluants et les phénomènes de dispersion et de transformation dans l’environnement.

Voila comment est né la borne connectée Foobot qui analyse la qualité de l’air intérieur, détecte la présence de particules fines, les gaz qui polluent notre intérieur, la température, l’humidité, et émet des recommandations depuis une app dédiée pour iOS et Android.

foobot_01

Le but ? Comprendre d’où vient la pollution, et agir afin d’améliorer la qualité de l’air ambiant.
Sans que nous ayons forcément conscience, nous passons 90% de notre temps enfermés dans des espaces plus ou moins confinés, que ce soit au bureau ou chez nous, où l’air est de 3 à 8 fois plus pollué qu’à l’extérieur !

Conçue par une startup française Airboxlab, Foobot est une borne blanche d’une vingtaine de centimètres de hauteur, abritant 2 capteurs principaux qui analysent en temps réel, 24h/24h, 7 jours sur 7, l’air ambiant, et vous alertent sur votre smartphone en traquant les les particules et composants chimiques qui polluent notre atmosphère confinée.
Le 1er capteur analyse la pollution chimique et les composées organiques volatils totaux (tVOC) – c’est à dire les gaz tels que CO2 et CO, benzène, xylène, toluène, acétone et autres perchloroéthylène dont la volatilité leur confère une grande aptitude à se propager dans l’air – tandis que le second examine la pollution physique, donc les particules fines et notamment les PM2.5 (inférieures ou égales à 2,5 µm – comme les bactéries) qui sont dommageables pour notre système respiratoires et notre système sanguin, car elles peuvent se loger dans les ramifications les plus profondes des voies respiratoires…

Deux autres capteurs mesurent la température et l’humidité qui sont des facteurs d’amélioration ou d’aggravation de la qualité de l’air.
Ajoutons un socle WiFi B/G/N qui envoie régulièrement les mesures réalisées en continu vers votre smartphone.
L’objectif du Foobot étant de nous aider à améliorer durablement la qualité de l’air de votre maison.
Les alertes sont générées à partir algorithmes mathématiques puissants qui permettent de prévoir l’évolution de la pollution de votre intérieur, et de vous avertir avant qu’un pic de pollution soit atteint.
Le problème n’étant pas le pic de pollution en soit, mais le fait d’être confronté à des successions de tels pics depuis des années et des années, ce qui ne peut à terme qu’endommager notre précieuse santé.
Afin d’aider à Foobot à la qualité des alertes qu’il génère, il est possible de lier un événement spécifique à une alerte :
foobot_alerte_bleue foobot_alerte_orange

La borne Foobot est constitué d’ABS et mesure 17 cm de haut pour un diamètre de 7,7 cm et un poids de 475g dont les alertes visuelles vont du bleu à l’orange.
La configuration prend moins d’une minute et est décrite pas à pas depuis l’app dédiée. Impossible de faire plus simple !

foobot_05

De futurs développement sont en cours et l’équipe travaille pour faire de Foobot le premier dispositif interactif entre l’utilisateur et les système s de traitement de l’air. Foobot pourra ainsi prendre le contrôle de la ventilation et des systèmes de purification de l’air pour optimiser leur utilisation et assurer à tout moment un air sain.

Foobot voit ce que nous ne pouvons pas voir…
Ce qui ne nous empêche pas de respecter les fondamentaux tels que aérer régulièrement pour renouveler l’air ambiant et éliminer autant que possible les sources de pollution.

Comptez 199€

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

2 Comments

  1. staff

    16 août 2015 at 8 h 24 min

    Publié dans facebook!

  2. Pingback: Foobot, le gourou de votre atmosphère - Maison et Domotique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up