Yamaha présente son multiroom: le MusicCast

L’évolution majeure que l’on entend depuis quelques années, dans l’audio domestique, est ce qu’on appelle tous aujourd’hui, le Multiroom. A savoir l’écoute personnalisée de ses bibliothèques musicales partout chez soi, dans toutes les pièces. Porté fièrement pas Sonos et sa gamme qui en fait baver plus d’un, les constructeurs audio et vidéo se sont également glisser dans la brèche afin de proposer  des solutions simples, efficaces et innovantes dans notre façon écouter notre musique.

fig01

 

Yamaha, soutenu par une expérience dans le domaine musical qui n’est plus à prouver, vient d’annoncer cette été sa nouvelle gamme d’enceintes multiroom, composée entre autre, d’une enceinte nomade, d’un barre de son et de l’évolution de ce que j’appellerais sa « chaîne hi-fi murale », le Restio.

Le Multiroom c’est quoi? le fait de pouvoir écouter sa musique sur des appareils éparpillés dans toutes les pièces, reliées en réseau (filaires ou Wifi) et surtout pouvoir en combiner certaines pour y écouter la même chose, tout en écoutant d’autres morceaux sur les autres. Le Multiroom chez Yamaha c’est quoi? Et bien c’est la même chose, à part que cela s’appelle du MusicCast.

multiroom

Même si sur ce coup-là Yamaha n’a pas inventé la poudre, il faut avouer que le nombre d’appareils compatibles multiroom est impressionnant: 23 produits! De la barre de son, en passant par des amplificateurs audio-video, des mini-chaines hifi, etc… Imaginez plutôt: chaque pièce possédant un appareil différent (la mini chaine dans la chambre des enfants, la barre de son dans la chambre des parents et l’amplificateur audio-vidéo dans le salon, avec un Restio accroché au mur….) mais tous pouvant communiquer entre eux et ainsi diffusant des sources identiques ou différents dans chacune des pièces.

A l’heure ou les vinyles reviennent en force, une belle platine connectée à votre ampli audio compatible MusicCast et vous avez votre 33 tours dans toutes les pièces. Il faut avouer que l’idée a de quoi plaire.

D’un point de vue des sources, les modèles de la marque permettent de diffuser à partir de services en ligne (Spotify, Juke, Napster), d’un support de stockage externe, d’un ordinateur et ils sont même  compatible Air Play. Ils sont également équipées d’une puce Bluetooth afin de diffuser le contenu de votre smartphone/tablette.

Au niveau qualité audio, les appareils Yamaha permettent d’écouter les formats MP3, WAV et FLAC. Ils sont tous compatibles 192kHz/24-bit.

Yamaha a mis l’accent sur la facilité de configuration et d’installation de ses produits compatibles MusicCast. En trois étapes votre appareil est connecté et fonctionnel. Une application dédiée, nommée MusicCast Controller permet d’afficher l’ensemble des pièces où se trouve un appareil compatible, l’ensemble des appareils, vos bibliothèque musicales. Choisissez une pièce, puis une source et enfin le morceau et c’est parti. Pour le diffuser dans plusieurs pièces, un mode Link permet de lier différents appareils.

Nous n’allons pas décrire tous les appareils compatibles mais nous focaliser sur 3 modèles en particulier.

Le RESTIO Mini ISX-80:

tout le monde connait le modèle Restio de la marque. Sorti il y a quelques années, ce carré élégant à souhait, à accrocher ou mur ou à poser sur un pied, revient ici avec une compatibilité MusicCast. Directe descendant du modèle LSX-700, le ISX-80 est plus petit (30cm x 30cm), plus fin (6,5cm) mais toujours aussi beau.

ISX80BLfrUCAGBFLTKV_f

Contrairement à son grand frère celui ci peut être également posé sur un meuble. La face avant est faite d’une grille en maille d’acier. Au centre une horloge et les informations principales s’affichent sur un petit écran. Trois couleurs disponibles: blanc, noir et violet.

ISX80_room4s_f ISX80BLic2UCAGBFLTKV_f ISX80_bottomUCAGBFLTKVs_f ISX80BLfpUCAGBFLTKV_f ISX80_room2_f

Pour le contrôler, deux choix vous sont proposés: directement en bluetooth comme pour n’importe quelle enceinte portable, ou bien via l’application Controller de la marque.

Comptez 499€ pour une disponibilité en septembre 2015.

Le WX-030:

WX030WHic2s_f

Ce modèle est une enceinte sans fil autonome. Petite (24x15x11 cm) et légère (2,3kg) elle se pose partout où vous le désirez. Équipée d’un haut-parleur deux voies couplé à un DSP maison, le fabricant nous prédit une qualité d’écoute incroyable avec des aigus parfaits et des basses riches et profondes. Un algorithme d’amélioration Music Enhancer permet de rehausser les médiums qui en ont pris pour leur grade lors de la compression MP3, même si elle est bien évidemment compatible avec les formats non compressés.

WX030BLfrUAGBTKLVS_f WX030BL_room3_f WX030WHreUAGBTKLVSs_f WX030WH_room1_f WX030WHicUAGBTKLVS_f

 

Coté communications, elle est compatible Bluetooth pour une lecture direct à partir de votre smartphone ou via l’application MusicCast Controller pour une écoute dans un système multiroom.

Autre petit plus elle est également compatible Bluetooth en émission. C’est à dire que vous pouvez y raccorder un casque audio Bluetooth ou d’autres enceintes sans fil.

Comptez 299€ pour une disponibilité en septembre 2015.

 

Barre de son YSP-1600:

Ah les barres de son et Yamaha, une histoire d’amour qui dure depuis des années et qui n’a plus rien à prouver, tant ce couple a apporté de technologies innovantes et impressionnantes dans le domaines.

ysp1600_lifestyleucagbtklvss_f

Tout comme ces grandes sœurs, la YSP-1600 est une barre de son qui permet de se passer des enceintes arrières, par un astucieux système de projection sonore sur les murs. Accrochée sous votre téléviseur LCD, la barre délivre un son 5.1 puissant à l’aide de 8 petites enceintes alignées. Le réglage de la direction des HP s’adaptent à la taille de la pièce et à votre position d’écoute.

ysp1600sifrgbtl_f ysp1600blicucagbtklvs_f ysp1600blic3ucagbtklvs_f ysp1600blfrucagbtklvs_f

Un double subwoofer épaulé par des events Bass Reflex permet de se passer d’un caisson de basse pour s’occuper des basses fréquences. Il est compatible DTS et Dolby Digital et avec les principaux formats audio HD : Flac, WAV, AIFF 192 khz, Apple Lossless 96 khz.

ysp1600blic2ucagbtklvs_f

Niveau connectique on trouve une entrée HDMI avec Pass Through 4K 60p et HDCP2.2, compatible ARC, le Bluetooth pour une diffusion direct et bien évidemment la compatibilité MusicCast pour profiter du multiroom.

Comptez 649€ pour une disponibilité en septembre 2015.

Tous ces modèles possèdent un mode ECO qui met en veille la partie réseau, pour une consommation minimum de 3W/ Avec la fonction veille automatique, vos appareils se coupent après 20 minutes d’inactivité pour réduite la consommation en mode veille jusqu’à 50% par rapport à la concurrence.

Si vous n’êtes toujours pas équipé en multiroom, ou si vous comptez vous équiper en audio domestique, nous vous conseillons de jeter un coup d’oeil sur les modèles de Yamaha. En effet, leur gros avantage étant d’intégrer le multiroom dans une gamme audio extrêmement riche à la base et pouvant satisfaire chaque membre de la famille.

 

 

Georges (aka. Troylee) est un grand passionné de high-tech, d'Apple, de photo, de cinéma, de musique, et surtout de tous ces baladeurs multimédias et ces casques audio qui ornent ses oreilles. La chevelure au vent sur sa grosse moto allemande, il se pose comme le Don Quichotte des années 2000.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.