[Test] Reference On Ear, le casque audio de Klipsch

Untitled-1
Présenté lors du dernier CES de février, le Reference On Ear est le dernier casque audio signé Klipsch, la marque audiophile américaine.

Klipsch_Reference_on_Ear_01

Déballage
Sobre. C’est le premier mot qui vient à l’esprit quand on découvre la bête. Pas d’artifice, pas de couleur vive, mais une finition et une prise en main très soignée. Notre exemplaire de test est noir mais il est également proposé en blanc, nettement plus salissant…
Le Reference On Ear est livré dans une boite sobre, noire mais bordé d’un filet doré, sans doute pour le positionnement haut de gamme de l’objet. Le casque est pliable de façon à bien protéger les oreillettes, et trouve sa place dans une simple housse en tissu, certes doublée, mais trop souple.  Dommage, d’autant qu’aucun accessoire n’est livré, qui plus est, le câble plat MFI (Made For iPod/iPhone/iPad) à télécommande n’est pas amovible ! Il faudra donc être très précautionneux, mais on aurait vraiment préféré recevoir un étui de transport rigide et surtout un câble amovible, donc interchangeable, et si possible avec un jack coudé et non droit… Deux erreurs dont une difficilement pardonnable pour un positionnement haut de gamme.

Klipsch_Refernce_on_Ear_5

A l’écoute
Ce casque supra oral vient se positionner sans serrer les oreilles et la mousse à mémoire de forme, recouverte de simili cuir très doux, s’avère particulièrement confortable. L’arceau en aluminium brossé est particulièrement confortable et son épais rembourrage fait totalement oublier les 200 grammes du casque que l’on peut aisément porter des heures durant. Le réglage de l’arceau est précis, la pression exercée sur les oreilles s’avère parfaite et isole particulièrement bien des bruits extérieurs. Le Reference On Ear est un casque très confortable à porter et à ce titre, il se place résolument dans le haut du panier. Mais ce n’est là qu’une de ses qualités.

Les drivers de 40 mm dynamique large bande à bobine mobile sont maison (KG-105) et ont été particulièrement bien conçus. Ce qui frappe dès que l’on commence l’écoute, c’est la profondeur des basses et l’équilibre général qui se dégage. Les mediums sont ronds et peu agressifs, et les voix sont étonnamment bien restituées (l’écoute de jazz ou de pop est un régal – l’album de London Grammar a tourné en boucle…), seuls les aigus pêchent à peine et sont très légèrement en retrait. Pas de quoi gâcher cependant l’écoute d’un bon Deep Purple ou de Legs de ZZ Top. En fait le Reference On Ear sied à tout type de musique, tant il privilégie l’équilibre et le rendu plutôt que l’agressivité, la puissance et la distorsion harmonique qui en découle. A ce titre, il porte bien son nom de Reference…

Proposé au prix public de 199€, je ne peux que vous encourager à l’essayer car il constitue un excellent rapport qualité prix, et tient la dragée haute à des concurrents bien plus onéreux.

Caractéristiques techniques
Réponse en fréquence : 20Hz-20kHz
Sensibilité : 110dB
Impédance : 32 ohms
Drivers : 40mm dynamique à bobine mobile
Câble : 120 cm avec télécommande 3 boutons et micro
Poids : 200 g

  • La qualité sonore et la polyvalence
  • Le confort

  • L’absence d’étui rigide
  • Le câble non amovible

Vous avez dit Klipsch ?
Cette marque, bien que présente depuis plus de 10 ans en Europe (surtout en Angleterre) est encore peu connue en France. Et pourtant… C’est un monument de la Hi-Fi aux états Unis où naquit Paul Klipsch, son créateur, en 1946. La spécificité de la marque est le haut rendement, ou l’utilisation de haut-parleurs à forte sensibilité, en tous cas supérieure à diamètre égal à ce que propose les constructeurs concurrents. Le but est de moins solliciter l’amplificateur, et donc de générer moins de distorsion, pour un rendu sonore très présent et particulièrement réaliste. Il faut écouter une paire d’enceintes Klipsch et les comparer avec d’autres sur le même ampli et au même niveau de volume pour se rendre compte de l’étonnante qualité sonore !
D’ailleurs, la baseline de la marque en dit long : Keepers Of The Sound, en toute simplicité !

 

Audiophile passionné d’informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d’années, j’ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s’est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple…
Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même… Mobian? Assurément et définitivement!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up