[Test] T20i, les intras audiophiles de RHA

rha-logo

RHA (Reid Heath Limited) est une entreprise britannique basée à Glasgow en Écosse et spécialisée dans la conception de produits audio, et plus précisément d’écouteurs intra-auriculaires. Nous avons pu tester le dernier né et étendard de la marque : T20.

RHA_T20i__01

C’est en fait le modèle T20i dont la télécommande est plus particulièrement adapté aux appareils fabriqués par Apple. Pour le reste, il n’y a pas de différence entre les T20 et T20i.

Les produits de la marque sont clairement positionnés haut-de-gamme est le premier contact avec la boîte le confirme. On a affaire ici à du sérieux. Les écouteurs sont particulièrement bien mis en valeur avec leurs nombreux accessoires, dont un étui de transport semi rigide en similicuir et un clip de fixation du câble.
Les T20i se distinguent par la présence de trois paires de filtres acoustiques interchangeables (basses, référence et aigus) afin de personnaliser la réponse en fréquence et d’affiner la signature sonore de ces écouteurs. Il est ainsi possible d’accentuer les fréquences les plus élevés (jazz, a cappella, acoustique), ou de renforcer les basses tout en conservant un profil sonore clair et détaillé. Ces filtres se dévissent et se replacent en quelques secondes et se différencient par leur grille d’évent plus ou moins aérée dont ils sont équipés.

RHA_T20i__10

Si l’on compte les dix paires d’embouts silicone de différentes tailles élégamment présentées sur un plateau métallique, dont six paires monoflange, deux paires à double collerettes (bi-flange) et deux paires de mousse à mémoire de forme, l’on peut dire que la dotation est exemplaire.

RHA_T20i__05

Les écouteurs eux-mêmes font penser aux oreillettes dont sont équipés les musiciens de scène. Réalisés en acier inoxydable moulée par injection (MiM – Metal Injection Molding) tout comme les Heaven VIII de Final Audio Design, ils sont relativement volumineux car ils embarquent deux bobines et sont chacun reliés à un câble gainé de cuir en forme de crochet. Ce câble est en effet destiné à passer derrière l’oreille, assurant un maintien sûr et confortable. Si les câble en crochet sont déjà présents dans d’autres marques, ils sont ici réalisés en cuir à mémoire de forme sont d’ailleurs en instance de brevet.

earhook-diagram
Le reste du câble assez épais et long de 1,40 m est équipé d’un micro et du contrôle de volume, et se termine par un Jack 3,5 plaqué or et doté d’un ressort. La qualité de fabrication est sans reproche et le positionnement haut de gamme semble évident.
Le placement dans le conduit auditif se fait assez facilement et on adopte vite le principe. Les puristes apprécieront l’absence de bruit provoqué par les frottements du câble,  et le poids se fait complètement oublier puisque le câble ne tire pas l’ensemble vers le bas. Le confort s’avère excellent.

RHA_T20i__25

A l’écoute
Comme nous l’indiquions plus haut, les T20 sont équipés de transducteurs électrodynamiques maison, dits « DualCoil« . Ainsi le corps de chaque oreillette abrite 2 bobines mobiles indépendantes, l’une dédiée aux fréquences hautes tandis que l’autre traite… la partie basse du spectre. Bravo, vous suivez ! 😉
Ne reculant devant rien, nous branchons les T20i à un baladeur FiiO et choisissons un premier album en flac: Michael Jackson – Thriller (25th Anniversary Edition). Ça pète grave ! Vite, on baisse le volume ! Le niveau de détail est assez incroyable pour des intras. On y est… Sur scène avec Michael… Au Zenith car la scène sonore offre une belle largeur, ainsi qu’une précision remarquable. C’est net, sec, précis et ne souffre d’aucune rondeur. En revanche, les aigus sont puissants. Un peu trop même. Nous changeons les filtres au profit des « basseux » ainsi que les embouts d’un diamètre supérieurs. C’est mieux, mais nous allons faire tourner le Magic CD de Jean-Marie Reynaud en boucle pour le reste de la journée afin de roder ces transducteurs…

14 heures et quelques plus tard… Nouvel essai avec Big Band de Eddy Mitchell. Quelque chose a changé (c’est aussi le nom du titre principal), l’attaque est moins rude, l’ensemble est plus équilibré. Mais ces intras restent de très haut vol et sont d’une précision chirurgicale. Les cuivres sont éclatants et ce big band conduit par l’arrangeur Rob Mounsey (Aretha Franklin, Steely Dan…) est sublimé. Magnifique.
Passons à 25 d’Adele, toujours en flac bien entendu. Sa voix chaude envahi littéralement la tête. C’en est presque trop envahissant voire intrusif ou limite agressif parfois, et il faudra alors impérativement prendre des pauses de temps à autre. Les hauts médiums sont un peu trop puissants, malgré les filtres basseux, et il faudra alors jouer sur l’égaliseur pour lisser certaines fréquences.
Hotel California des Eagles prend aussi une dimension étonnante tellement on embarque les musiciens dans la tête. Mais là encore, il faudra prendre garde au niveau sonore afin d’éviter une surdité précoce…
Quid des filtres ? Sans appareil de mesure, il est difficile d’être précis, mais la différence de rendu sur les mêmes pistes est très subtile. Au vu des différences des grilles dont ils sont équipés, on aurait pu s’attendre à un changement plus marqué. Nous préférons finalement modifier les réglages de l’égaliseur de notre baladeur.

Après avoir écouté bon nombre de morceaux musicaux de tous genres, ces T20 offre un superbe rendu de haute résolution, une précision remarquable (gare aux enregistrements médiocres…) et un confort excellent. Cependant, nous pourrions leur reprocher un manque de rondeur et de chaleur, une certaine sibilance et des mediums un peu trop en avant, ce qui se corrige aisément avec un égaliseur.

Proposés à 230€ et garantis 3 ans, les T20 de RHA ne manquent pas d’atouts et leur fabrication est particulièrement soignée et ils offrent un son ciselé, clair, net et précis !

Caractéristiques techniques :

  • Transducteur : DualCoilTM électrodynamique
  • Réponse en fréquence : 16-40,000Hz
  • Impédance : 16 ohms
  • Puissance nominale/Max : 2/5mW
  • Sensibilité : 90dB

 

 

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

3 Comments

  1. Pingback: Les intras T20i Black et S500i disponibles à la vente aujourd'hui ! - WeAreMobians - WeAreMobians

  2. Pingback: [Test] RHA MA750i, des intras haut de gamme très accessibles - WeAreMobians - WeAreMobians

  3. Pingback: Les intras audiophiles de RHA T20 et T20i en promo pour 2 jours ! - WeAreMobians - WeAreMobians

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up