[Test] Parrot Zik 3, l’évolution

Philippe Starck, à qui l’on doit le design du Zik, écrit :
« Le Zik est la révolution. Le Zik 3 est l’évolution. L’évolution est la révolution permanente. »

Vous n’avez pas pu le louper pendant les vacances de Noël tant sa publicité en affiche 4 X 3 était omniprésente avec un Nile Rodgers portant 2 casques bien colorés…

Parrot_Zik3_Nile-Rodgers
Après trois semaines d’utilisation du Zik 3 de Parrot, nous avons pu nous faire une opinion précise des qualités de ce casque audio circum-aural qui ne laisse pas indifférent, à plus d’un titre.

La boite dont le couvercle est en plastique transparent découvre entièrement le Zik, comme un bijou dans un écrin. Facile alors de choisir la couleur et le type de finition… Si le design extérieur du casque ne change pas, le style du revêtement est quant à lui totalement nouveau. Fini les matières lisses et colorés, place au cuir synthétique effet croco noir, brun, rouge, ou vert, ivoire surpiqué ou encore noir grainé ou surpiqué.  Sans doute un peu beaucoup voyant pour le rouge ou vert croco, mais il y en a pour tous les gouts.  L’exemplaire qui nous a été confié est habillé de noir surpiqué du plus bel effet, et des plus sobres. Une réussite.

cache-batterie-zik-3

Le Zik est livré avec 2 câbles gainés de tissu gris : un câble audio jack 3.5 (dont un coudé) et un câble de recharge USB, un  guide de démarrage rapide ainsi qu’une housse… en banal tissu noir frappé du logo de la marque. Pour un casque de ce niveau de prix, on aurait pu espérer un étui d’une autre qualité. C’était en fait déjà le cas pour le Zik 2 pour lequel il faut débourser près de 40€ supplémentaires afin d’acquérir l’étui rigide dédié… au Zik 2 !

L'étui rigide est disponible en option...

L’étui rigide est disponible en option…

L’armature, toujours en aluminium anodisé, maintient parfaitement les deux oreillettes (abritant chacune un driver de 40 mm à aimant néodyme) sans écraser le crâne, et lui procure une isolation phonique remarquable. Les 275 grammes sont parfaitement soutenues pas l’arceau rembourré, et le réglage de la hauteur permet un ajustement précis sur le crâne et les oreilles. Un sans faute pour le confort. Les « grosses » têtes apprécieront par ailleurs le cran supplémentaire proposé sur cette V3. Le débattement ainsi proposé doit convenir au plus grand nombre, bien que l’arceau se tende vers l’horizontale et exerce alors une pression sur une surface nettement plus réduite au lieu de la répartir sur la courbe.

Un casque audio ne se portant pas toujours sur les oreilles, il doit pouvoir aisément se placer autour du cou. Ce n’est pas complètement le cas ici car bien que les oreillettes se replient à plat (mais vers l’extérieur…), le casque ainsi porté gêne très vite au niveau du cou, ce que bien peu de fabricants ont compris jusqu’ici.

Les oreillettes sont bien rembourrées avec de la mousse à mémoire de forme et procure un très bon confort. La contrepartie d’une isolation quasi parfaite est en revanche le manque d’aération et donc un échauffement qui se fera immanquablement sentir après un certain temps passé à écouter de la musique. L’occasion de reposer ses tympans…

Passons aux commandes. Comme sur ses prédécesseurs, la batterie prend place sous l’oreillette gauche du Zik 3, tandis que la droite est tactile et abrite le bouton de mise sous tension, les commandes de volume, de lecture/pause, passage d’une piste musicale à une autre et de prise d’appel. Par rapport au Zik 1er du nom, la précision et la réactivité sont remarquables et l’on s’approprie très rapidement ces commandes particulièrement intuitives et pratiques à l’usage.
A noter que le fait de retirer le casque des oreilles (au moins l’oreillette droite) arrête la musique qui reprend graduellement une fois le Zik reposé sur les oreilles. Merci au détecteur de présence ! Et fini les arrêts intempestifs que l’on pouvait parfois reprocher à son prédécesseur. Le capteur de pression fait parfaitement son job et peut d’ailleurs se régler depuis l’application sur smartphone afin de programmer son arrêt total en cas d’inutilisation prolongée. Bien vu !

Pour ce qui est de l’autonomie, la batterie de 830 mAh, strictement identique et de même capacité et référence que celle équipant le Zik 2, lui procure une autonomie d’environ 8 h en Bluetooth avec la réduction de bruit activée (pourquoi d’ailleurs la désactiver ?) et 18h en mode avion. Pour arriver à ce résultat, la connexion Bluetooth tout comme l’interface tactile sont désactivées, et l’annulation de bruit est automatiquement configurée dès la connexion en USB. Une reconnexion en Bluetooth permet de sortir de ce mode voyage.
Le câble USB/micro USB permet aussi de recharger la batterie, mais le Zik 3 est également compatible avec la plupart des chargeurs sans fil Qi du marché, et Parrot devrait bientôt proposer le sien.

Parrot_Zik-3_batterie

A l’écoute
Non seulement l’isolation passive du Zik 3 isole remarquablement des bruits extérieurs, mais la réduction de bruit active adaptative sait s’adapter à l’environnement présent afin d’éliminer les sons parasites. Le résultat est véritablement spectaculaire et l’écoute dans les transports en commun, dans le train ou même l’avion est un régal tant le casque protège des bruits indésirables qui nous entoure. A l’inverse, le Street Mode permet de rester attentif à l’environnement afin de ne pas s’isoler de la circulation urbaine par exemple…

L’app « Parrot Zik » (destinée aux Zik 2 et 3) permet de régler le contrôle du bruit sur 4 niveaux (normal, max, Street mode et Street mode max). Efficace.
Cette app est compatible avec les smartphones sous iOS et Android, et les montres Android Wear et Apple Watch.

Si la carte du bruit proposée par cette app peut paraitre anecdotique, bien que s’appuyant sur les utilisateurs de Zik, il faut savoir que le bruit est une pollution bien plus importante qu’il n’y parait (et dont on ne parle pas assez). Rappelons que le « bruit » est un son jugé indésirable… et que trop de décibels tuent les tympans, de façon définitive et irrémédiable.

 

De ce point de vue de la réduction de bruit, Parrot fait aussi bien, si ce n’est mieux que le maître en la matière et l’inventeur de la technique, l’américain Bose, notre casque étalon étant feu le QC15. En effet, la pression se manifestant lors de la mise sous tension de la réduction de bruit sur le Bose est quasiment absente sur le Parrot.

store_appstore store_googleplay

 

Très polyvalent, le Zik 3 saura s’adapter à votre style de musique préféré grâce à ses très nombreux réglages. L’app donne notamment accès à l’égaliseur 5 bandes paramétrique 5 bandes à fréquences et Q réglables, avec un bypass. Combiné à un effet de spatialisation, il est possible de télécharger des réglages (presets) signés par une flopée artistes divers et écouter la musique comme ils aiment l’entendre, et permet aussi de créer vos propres presets. Tous ces réglages sont classés par artiste, genre ou popularité…

 

A noter que connecté au Mac ou au PC via le câble USB, le Zik passe en mode 5.1 grâce à son DAC intégré. L’écoute de fichiers Hi-Res prend alors tout son sens.

Mais ce n’est pas tout, il est aussi possible d’agir sur l’ambiance et le processeur intégré au Zik offre un traitement audio-numérique 32 bits et peut recréer l’acoustique de différentes salles d’écoute : pièce calme, salon, club de jazz ou salle de concert. Dernier raffinement, l’utilisateur peut aussi agir sur le positionnement du son (spatialisation) en modifiant l’angle des HP, de 30 à 180° par paliers de 30°.

 

Ces fonctionnalités uniques, associées aux commandes tactiles d’une grande précision et auxquelles on s’habitue très vite font du Zik 3 un casque atypique que l’on peut emmener partout et bien adapté à la mobilité. La connexion Bluetooth ou NFC conviendra à tous types de smartphones, et ses imperfections sonores sont très largement compensées par ses nombreux réglages.

Certes il faudra débourser 349€ pour le posséder, ce qui le place dans le haut du panier. Le Zik 3 est un belle évolution du Zik 2 avec un son retravaillé, et les nombreuses technologies qu’il embarque en font un casque bien à part dans le paysage acoustique.


Caractéristiques

Poids : 270g
Largeur : 175 mm
Hauteur : 202 mm
Epaisseur : 39.3mm
Câble USB – micro USB: 1,30 m
Câble mini-jack 3 points : 1,30 m
Batterie Li-Ion 830 mAh
Autonomie de 18 heures en mode voyage et recharge complète en 2h15
Mode veille : jusqu’à 8 jours
Mode passif : pour écouter de la musique en filaire lorsque la batterie est déchargée
Bluetooth 3.0
USB Audio : Stéréo et 5.1
Line-In (Jack 3.5 mm)
Profils Bluetooth supportés : AD2P (formats AAC et SBC), AVRCP
Technologie NFC intégrée
Casque Circum-aural semi clos avec haut-parleurs de 40 mm à aimant néodyme
Convertisseur audio numérique intégré 192kHz – 24 bits
Fréquence restituées : de 5Hz à 22kHz
Effet de Spatialisation stéréo et 5.1 Surround.
Egaliseur-Pro 5 bandes paramétrique

 

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

1 commentaire

  1. Pingback: Casque Bluetooth Parrot Zik 3 – Noir à 221€ en magasin @ Microspot (Frontaliers Suisse) | Idées Cadeaux

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up

Recevez le meilleur de l'actualité mobile tous les matins directement dans votre boite email !

Ne manquez plus un de nos articles! Avec la newsletter gratuite de WeAreMobians, nous vous envoyons tous les matins les meilleures articles publiés la veille. Nous nous engageons à ne JAMAIS diffuser/vendre ou louer notre base de données à des sociétés tierces.

  • Le meilleur de WeAreMobians tous les matins
  • Pas de spams... JAMAIS
  • Soyez prévenu en premier de nos concours
  • La newsletter est rédigée avec des bits recyclés et écologique
  • Bonne lecture :)