Skullcandy coupe les fils de son casque Grind

Dans une ambiance cosy en plein Paris parmi des rangés de vinyls, Skullcandy nous a convié afin de nous présenter son dernier né des casques audio, le Grind  Wireless.

Bien connu du monde des sports extrêmes et du lifestyle, Skullcandy n’a eu de cesse de monter en gamme, en faisant évoluer leurs produits audios, d’un point de vue performance audio et qualité des matériaux. Pour preuve, le Grind filaire a reçu beaucoup de récompenses à sa sortie. Tant pour l’aspect qualitatif du produits que pour ses qualités audios.

grind2

Skullcandy a donc repris la même recette en intégrant la technologie Bluetooth à son modèle à succès. Et le succès risque bien de continuer. L’idée génial d’organiser cet présentation chez un disquaire où l’on pouvait choisir et écouter le vinyl que l’on désirait, nous a permis de se rendre compte des qualités du Grind Wireless.

grind3 grind6 grind5

On retrouve la puissance et la précision du modèle filaire, sans l’encombrement du fil. Le rendu sonore est assez rond et globalement neutre. L’écoute est assez dynamique et précise, les basses sont présentes mais ne débordent pas.

Le confort est globalement très bon. Sa batterie vous permet de l’utiliser pendant 12h avant de devoir le recharger . Des gros boutons permettent de régler le volume assez facilement et un micro permet de répondre à des appels. Comptez 89,90€ à partir du 18 avril 2016 sur le site de skullcandy ainsi que chez certains détaillants.

 

 

 

Georges (aka. Troylee) est un grand passionné de high-tech, d’Apple, de photo, de cinéma, de musique, et surtout de tous ces baladeurs multimédias et ces casques audio qui ornent ses oreilles. La chevelure au vent sur sa grosse moto allemande, il se pose comme le Don Quichotte des années 2000.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up