Test du casque sans fil Divacore Addict

Divacore, vous connaissez? Cette société fondée en 2011 par des passionnés s’est donné le but de proposer des objets audio pas comme les autres et de se différencier d’une concurrence toujours aussi âpre. Des enceintes sans fil aux écouteurs intras, Divacore propose également un casque audio sans fil que nous allons avoir le plaisir de tester, l’Addict.

Présentation

Au milieu des écouteurs sportifs et des enceintes sans fil, étanche ou non, on trouve dans la gamme plutôt complète de Divacore, l’Addict,  un casque audio de type semi-circum-auriculaire. Dès réception, la boite sait mettre le produit en valeur. à l’intérieur tout y est, le casque, un câble micro-USB, un câble jack-jack 3,5mm et une housse au toucher extérieur plastique pas très agréable (mais qui tache beaucoup moins que les tissus) et l’intérieur plus doux pour préserver le casque. Proposé en trop coloris (blanc, choco et doré), l’esthétique du casque ne laisse pas indifférent. Exit les écouteurs ronds, ici ils ont une forme particulière. Un peu ovoïdale, ils s’inspire de la courbe naturelle de l’oreille afin de mieux la recouvrir et d’offrir un confort optimum, sans vous donnez l’impression de porter deux énormes couettes de la Princesse Leia sur les oreilles.

Le pari est plutôt réussi, les oreilles sont bien recouvertes, même si on a l’impression du contraire et donc d’une moins bonne insonorisation. Mais ce n’est qu’une impression, comme nous le verrons plus tard. En revanche, les porteurs de lunettes pourraient être un peu déçus. En effet, l’arceau relativement rigide est trop proche des tempes et se retrouve coller aux branches de lunettes. Une pression des branches s’exerce alors sur les tempes, et finit à la longue par être désagréable. Il aurait fallu peut être déporter l’arceau de quelques millimètres vers l’extérieur.

Les coussinets en cuir sont extrêmement confortables. Même si l’arceau peut sembler trop rigide comme indiqué ci dessus, la pression sur les oreilles est très bien absorbée par la quantité de mousse. Ni trop ni trop peu, parfait. Un axe de rotation bi-axial permet aux écouteurs une rotation de quelques degrés seulement mais largement suffisant afin qu’ils épousent parfaitement l’angle de vos oreilles.

L’arceau est un aluminium, ce qui explique le poids contenu (225g) et il pourra ainsi être porté pendant des heures sans gêne.

Pour s’adapter à la tête de chacun, l’arceau possède deux bras crantés qui s’écartent des écouteurs sur environ 2cm chacun. Cela peut paraître peu mais est finalement largement assez pour la majorité des têtes. De plus, même écarté totalement, cela ne gâche en rien l’esthétique du casque.

L’Addict a également la possibilité de se plier afin de le ranger dans un encombrement réduit. La m&mécanique est en métal pour une meilleure rigidité et une meilleure tenue dans le temps. Petit plus non négligeable, lorsqu’on le déplie totalement, un système de blocage (qui fait « clac ») assure une bonne tenue des écouteurs sans craindre qu’ils ne se replient par mégarde.

Le choix des matériaux est excellent. Ce toucher mat des coques et de l’arceau est très agréable. Ce qui va de paire avec les coloris choisis (blanc et gris pour notre modèle de test) et la forme des écouteurs. Le produit est organique, beau, tout simplement.

Au niveau des boutons de commandes on trouve en plein milieu de l’écouteur droit le bouton multifonction qui sert de marche/arrêt mais également d’appairage Bluetooth et de sélection de 5 presets (Original, Bass, Rock, Classic, Treble) de l’equalizer intégré.

Sur la tranche arrière, un seul bouton divisé en deux pour le contrôle du volume et le passage d’une piste à l’autre, en fonction de la pression que vous exercez sur ces boutons.

Enfin sur la tranche inférieur, la prise jack 3,5mm et le port micro-USB. Sur l’écouteur gauche, on trouve… rien.  Ce qui renforce encore un peu plus le coté minimaliste et épuré de l’Addict, qu’on apprécie.

Quelques mots sur la technique. On trouve à l’intérieur de ce petit bijoux une connexion Bluetooth 4.1 aptX HD et NFC pour la transmission de données, deux micros intégrés TrueSound Ultra Voice Speech et de la 6ème génération cVc de réduction de bruit pour que vos appels soient aussi clairs que possible. L’Addict étant sans fils, il lui faut une batterie. Ce qui est le cas avec une autonomie donnée pour 30 heures d’écoute.

A l’écoute

Tout d’abord une précision. Même si l’Addict est donné pour un casque Haute Définition, ce n’est pas un casque permettant la lecture en Hi-Res. Ce n’est pas une critique mais une précision quand à la dénomination marketing du casque. Mais cela ne gâche en rien les qualités d’écoute de ce casque.

Les performances de l’Addict sont très surprenantes. On ne s’attend pas à un tel niveau dans cette gamme de prix. Un équilibre dans les fréquences très agréable. On n’est pas agressé par un spectre particulier, c’est très homogène. Les basses claquent sans polluer et les aigus, même s’ils montent relativement haut ne perturbent pas la scène. Quant au médiums, leur positionnement est bien pensé, ils occupent la place qui leur est dédiée mais sont parfaitement présents

En écoutant différents style musicaux (Blues/Jazz, Hip Hop, rock/Metal), l’Addict s’en sort bien. Très bien même. On pourrait lui reprocher de ne pas avoir de signature musicale spécifique, mais pour un casque audio Bluetooth que vous utiliserez tous les jours dans différentes situations, il est un partenaire idéal.

On pourra noter une différence de qualité un peu en retrait en Bluetooth par rapport au filaire, mais elle est minime. Le mode d’utilisation de ce casque fait que cela ne vous perturbera pas plus que ça.

La spatialisation est excellente, l’Addict arrive sans sourciller à vous immerger dans la scène musicale. En revanche, l’utilisation de l’equalizer nous a moins convaincu. Les 5 presets sont très distincts mais ils ne conviendront pas à tout le monde. Nous aurions préféré choisir (via une app sur le smartphone, par exemple) un des presets ou en personnaliser un à nos goûts.

Données Constructeur

Quoiqu’il en soit, l’Addict nous à convaincu! les prestations audio sont de qualité dans ce positionnement tarifaire. Un dernier point concernant l’autonomie, nous sommes arrivé à le faire tenir un tout petit peu moins que les 30h donnés par Divacore, ce qui est une très bonne chose.

Conclusion

Le Divacore Addict est une excellente surprise! dans un design moderne, épuré et respirant la zénitude, ce casque audio est une vrai réussite. Les matériaux choisis en font un modèle qui dégage un excellent niveau de qualité. Et la partie audio n’est pas en reste. l’Addict est précis et homogène, percutants et enveloppant, les quelques défauts qu’on a remonté au dessus ne l’empêchera pas de vous satisfaire quelque soit le genre musical que vous écoutez. Ajoutez à cela une autonomie qui vous suffira pendant quelques jours dans vos trajets quotidiens et un tarif hyper bien positionné à 149€ et vous avez là une petite pépite. La concurrence peut se faire du soucis.

Georges (aka. Troylee) est un grand passionné de high-tech, d'Apple, de photo, de cinéma, de musique, et surtout de tous ces baladeurs multimédias et ces casques audio qui ornent ses oreilles. La chevelure au vent sur sa grosse moto allemande, il se pose comme le Don Quichotte des années 2000.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up

Recevez le meilleur de l'actualité mobile tous les matins directement dans votre boite email !

Ne manquez plus un de nos articles! Avec la newsletter gratuite de WeAreMobians, nous vous envoyons tous les matins les meilleures articles publiés la veille. Nous nous engageons à ne JAMAIS diffuser/vendre ou louer notre base de données à des sociétés tierces.

  • Le meilleur de WeAreMobians tous les matins
  • Pas de spams... JAMAIS
  • Soyez prévenu en premier de nos concours
  • La newsletter est rédigée avec des bits recyclés et écologique
  • Bonne lecture :)