[Test] Casque audio Pioneer SE-MS7BT, sans fil et Hi-Res !

   

Quand Pioneer, l’un des grands de la HiFi et le spécialiste réputé du Djing – matériel destiné aux DJ, décide de commercialiser un produit grand public, c’est tout son savoir faire que la marque engage, pour tous les consommateurs que nous sommes. Le casque portant le doux nom de SE-MS7BT (ah ces ingénieurs…) embarque ainsi des composants de qualité pour un prix très contenu.

La version qui nous a été confiée s’appelle en réalité SE-MS7BT-T. Le  T final spécifie la couleur « Tan » ou brun havane, mais il existe aussi en S pour Silver ou K, pour… black !

Le casque est livré avec une documentation un câble de recharge microUSB et un câble audio mini jack 3,5mm, indispensable pour l’écoute en Hi-Res.

 

Le Hi-Res ? Kesako ?
Cet acronyme signifie High Resolution ou haute résolution, et est attribué aux fichiers ou appareils capables de délivrer une qualité supérieure au CD audio dont le son est compressé en 16 Bits/44,1 kHz. On parle de Hi-Res audio pour tous les instruments analogiques capables de reproduire (ou d’enregistrer ) sur une plage de fréquence dépassant les 40 kHz (Micro, casque, enceinte…), et tous les instruments numériques capables de traiter ou de convertir les signaux en 24 Bits / 96 kHz.
Bon, il faut quand même savoir que les marques qui arborent ce logo sur leurs produits, versent une redevance à la JAS (Japan Audio Society) et que ledit logo ne garantit en aucun cas un niveau de qualité sonore, mais des capacités techniques, dont celle de reproduire (dans le cas de notre casque) des fréquences supérieures à 40 kHz. Le reste est une question de gout et d’oreille.

Donc les drivers de 40 mm de notre casque Pioneer SE-MS7BT sont capables de reproduire des sons sur une plage de fréquence de 9 à 22 ,000Hz (en mode Bluetooth) et de 9 à 40,000 Hz en filaire, à 32 ohms pour une sensibilité de 96 dB. Il sait donc lire des fichiers « loseless » de type MQA, FLAC , DSD ou WAV. Et la différence de restitution sonore se fait sentir entendre si on bascule du sans fil au filaire. Attention, ce n’est pas une critique, mais un simple fait concret. Ceci dit, notre casque Bluetooth embarque les codecs SBC, AAC et aptX, et peut être couplé via NFC. Les nomades apprécieront le micro intégré pour la prise d’appel téléphonique, capable de supprimer écho et bruit de fond, pour des conversations claires et intelligibles.

Qui dit sans fil dit batterie et celle du SE-MS7BT (Lithium Ion 7 V)possède une autonomie de 12h pour environ 4h de recharge. De quoi tenir un Paris Singapour ou presque ! Ou plus simplement de ne devoir le recharger qu’une ou deux fois par semaine. Une fois la batterie déchargée, l’écoute n’en est que meilleure grâce au câble audio…

 

Côté confort, c’est quasiment un sans faute avec de l’aluminium et un simili cuir de fort belle facture, des oreillettes très enveloppantes de ce casque circum-aural, même pour les plus grandes oreilles, et une mousse très souple, aussi bien sur les coussinets des oreillettes qu’autour de l’arceau. Ce dernier ne possède aucun réglage. En effet,  ce sont les oreillettes qui coulissent, un peu à la manière du Major de Marshall ou du Sudio Regent. Mais à la différence de ces derniers, le Pioneer SE-MS7BT en se replie pas. Et ce sera notre seul petit reproche tant nous avons apprécié les qualités dynamiques de ce casque audio bien né.

On notera le dessin courbé de la partie avant des oreillettes.. Rien n’a été laissé au hasard dans la conception de ce casque audio dont les commandes (Mise sous/hors tension,/appairage et  volume + et -) sont regroupées sur l’oreillette droite. A noter qu’une pression rapide sur le bouton + passe à la plage suivante, alors qu’une pression maintenue augmente le volume… Et inversement sur le bouton . Le bouton de mise sous tension permet aussi de lancer la lecture ou de mettre en pause. Question de pratique.

Largeur de scène sonore, reproduction très claire et fine, précision du rendu des instruments, le Pioneer SE-MS7BT ne manque pas d’atouts et nous a séduit par sa neutralité, même si on aurait préféré des basses un peu plus ciselées, mais ne faisons pas la fine bouche oreille.

Pioneer signe ici un très joli produit, à la finition sans reproche (tant pis pour les oreillettes non pliables) et aux qualités audio indéniables, le tout pour un prix mini de moins de 130€ (et même nettement moins en cherchant un peu sur le net…) et 290g de qualité indéniable !

Audiophile passionné d’informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d’années, j’ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s’est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple…
Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même… Mobian? Assurément et définitivement!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up