[TEST] Arlo Security Light: et la lumière fut

Netgear s’est fait un nom et une réputation dans la vidéo protection personnelle, avec sa gamme Arlo. Des caméras, wifi, 4G, autonomes, HD… bref, une gamme à faire pâlir pas mal de concurrents. Mais que peut-on apporter de plus, lorsqu’on a fait le tour des caméras. Et bien des accessoires, ou des produits complémentaires, comme la Arlo Security Light, que nous allons tester ici.

En effet, proposer des caméras, c’est bien, mais proposer des produits qui peuvent fonctionner totalement indépendamment ou de consorts avec les produits existants, c’est encore mieux. La Arlo Security Light est donc un projecteur LED, équipé d’un capteur de mouvement, qui s’allume dès que quelqu’un ou quelque chose passe devant son faisceau. Sur le papier, c’est assez simple, et pas du tout neuf. Sauf qu’ici Netgear a pensé à l’intégration et l’uniformisation de toute sa gamme, en proposant d’intégrer la Security Light dans votre système Arlo et de la faire fonctionner avec ses caméras.

Un projecteur lumineux qui ressemble à une Arlo

Commençons par déballer le produit. Comme à son (mauvaise) habitude, Netgear ne va pas de main morte avec le packaging ! Énorme boite en carton dans laquelle trône fièrement la Security Light dans une protection plastique. Comme à son habitude, c’est toujours un peu galère pour déballer les produits Arlo. A croire qu’ils sont dans la sécurité jusque dans les boites d’emballages. A l’intérieur, des cartons, encore, des boites vides, et encore du carton. S’il vous plait, Messieurs Arlo et Netgear, pensez à la planète !

Après s’être débattu avec l’emballage, voici ce qu’on y trouve :

  • Une Arlo Security Light
  • Une batterie
  • Un pied avec rotule
  • Un câble micro-USB
  • Un chargeur USB
  • Un module « hub »
  • La documentation

Le kit est complet, et comme sur toute sa gamme, Netgear peaufine et bichonne ses produits. La finition est impeccable, tous les codes couleurs et design rappelle la collection Arlo. C’est propre, joli, rien à redire à ce sujet, Netgear maîtrise le sujet et ses produits respirent toujours autant la robustesse et le haut niveau de qualité.

La Security Light reprend donc les codes esthétiques des caméras, façade noire, coque blanche, mais prend de l’embonpoint. En effet, elle est nettement plus imposante. Au-dessus, on trouve les LED projetant 400 Lumens et juste en dessous le capteur de présence.

Derrière, la trappe pour insérer la batterie, et un pas de vis standard venant se visser sur le pied fourni, avec lequel vous pourrez accrocher votre Security Light où bon vous semble. En intérieur ou en extérieur, puisque le produit est étanche et sera protégé de la pluie car certifié IP65. Sur le dessus, le fameux bouton SYNC que l’on retrouve sur tous les produits de la gamme, et permettant de synchroniser l’éclairage avec le reste de vos équipements. Et en dessous on retrouve le connecteur micro-USB, permettant la recharge de la batterie, et protégé par un cache étanche.

Une fois la batterie montée dans la Security Light, il faut procéder à la configuration de l’appareil. Sachez, au passage, que la Security Light est compatible avec toutes les batteries de la gamme Arlo. Si vous avez plusieurs batteries, vous pourrez les interchanger entre vos appareils sans soucis. Un très bon point.

La configuration de la Security Light se fait en deux étapes. Tout d’abord synchroniser le hub avec votre système, puis ajouter l’éclairage. Oui, vous avez bien lu : la Security Light, ne viendra pas se synchroniser avec la base fournie avec certaines cameras Arlo, mais via un hub qui se connectera à votre wifi maison. Ce qui est dommage, encore un boitier à brancher quelque part, alors qu’ils auraient pu utiliser les boitiers existants. Mais il faut aussi penser à ceux qui ne veulent utiliser que la Security Light et n’ont pas d’autres appareils de la marque. En effet, si le branchement d’un énième boitier peut déranger, rendre la Security Light indépendante est une excellente idée pour ceux qui cherchent juste un éclairage avec capteur.

Un autre avantage, et pas des moindres, l’utilisation d’un hub permet à la Security Light de se connecter à celui-ci en Bluetooth LE, préservant ainsi sa batterie afin d’offrir la meilleure autonomie possible. Il n’empêche qu’on aurait aimé avoir le choix : soit connecté via le hub si on n’a que ça, soit connecté sur la même base que les caméras, si on est déjà équipé.

La configuration passe par l’application dédiée Arlo (disponible sur Apple et Android). Sur la page d’accueil il suffit d’ajouter un nouveau module Arlo Light. Le hub comporte un QR Code qu’il faut simplement flasher via l’application, de le brancher au secteur, un appui sur la touche centrale, pour que celui-ci soit ajouté au système.

Une fois ajouté à votre configuration, connecté sur votre borne Wifi, il suffit d’ajouter la Security Light en appuyant sur le bouton SYNC. Un jeu d’enfant, l’appareil est reconnu immédiatement. La réputation d’Arlo n’est plus à faire dans ce domaine, ils ont trouvé un système simple et efficace pour monter votre configuration. Si par la suite vous souhaitez ajouter des lumières supplémentaires, il suffira de les synchroniser avec le hub et le tour sera jouer.

Une intégration parfaite

La Security Light est donc un éclairage doté d’un capteur de présence, qui peut fonctionner en totale autonomie, mais également de consort avec une caméra de la gamme.

En totale autonomie, la Security Light permet d’éclairer une zone sombre, au passage de quelqu’un. Idéal lorsque vous rentrez chez vous et que l’éclairage est trop faible pour retrouver le trou de la serrure. Grace à son pied monté sur rotule, la Security Light se monte facilement et partout, et son autonomie électrique ne fait que confirmer cette facilité de montage, puisque aucun câblage n’est à prévoir.

 

L’application permet de piloter la Security Light manuellement, ou automatiquement, avec une durée d’éclairage réglable. L’angle d’éclairage est également paramétrable, pour éviter d’éclairer tout le quartier. Petit plus, la Security Light n’éclaire pas qu’en blanc, mais en couleur aussi. A vous de choisir la vôtre. Petit plus qu’on retrouve de plus en plus sur ce type d’objet, elle est également compatible Alexa, ce qui fait que vous pourrez la contrôler par la voix.

Comme pour les caméras de la gamme Arlo, la Security Light possède plusieurs types d’activation : détection activée en permanence, ou désactivée, suivant votre localisation ou suivant un planning défini.

Mais là où c’est encore plus intéressant, c’est que vous pouvez la coupler avec une de vos caméras. Il suffit, pour cela, de créer ou modifier un mode existant, et de spécifier quelle caméra sera utilisée pour filmer, dès que la Security Light aura détecté un mouvement et se sera allumée. Fini les films en noir et blanc, lors d’une détection de nuit de la caméra, là vous aurez une scène parfaitement éclairée. Les réglages sont multiples et vous aurez de quoi faire, si vous êtes également équipés de caméras Arlo.

L’éclairage de la Security Light est sacrément efficace. Sur notre balcon sombre en étage élevé, donc ne profitant pas de la lumière des éclairages urbains, la Security Light fait des merveilles en apportant une lumière homogène et puissante. Les couleurs sont sympas, si vous voulez donner une ambiance particulière à votre soirée et elle offre également un mode clignotant. Le montage sur rotule permet de l’incliner comme on souhaite, pour éviter d’avoir la lumière directement dans les yeux.

Conclusion

On ne les attendait pas là, mais d’un autre côté, c’est dans la continuité que Netgear étoffe sa gamme Arlo. Et ils le font très bien ! La Security Light s’intègre parfaitement à l’écosystème, tout en sachant fonctionner en toute indépendance, mais également fonctionner de consort avec les caméras de la marque. Son intégration dans l’application, ses réglages multiples, son efficacité lumineuse et une finition toujours aussi exemplaire, font de la Security Light un excellent appareil. Pourtant, on aurait aimé faire l’impasse sur le hub qui vient squatter une prise électrique, et avoir la possibilité de l’associer à une base existante. Même si le prix de 159,99€ pourrait en freiner certain, La Arlo Security Light est un excellent produit si vous cherchez un appareil de ce type, évolutif, complet et qui offre plus de possibilités que la concurrence.

Georges (aka. Troylee) est un grand passionné de high-tech, d'Apple, de photo, de cinéma, de musique, et surtout de tous ces baladeurs multimédias et ces casques audio qui ornent ses oreilles. La chevelure au vent sur sa grosse moto allemande, il se pose comme le Don Quichotte des années 2000.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :