Project Loon, Google teste la connexion internet depuis un ballon

“Project Loon” est un projet audacieux lancé par Google avec pour objectif de couvrir la planète et de connecter tous les individus à internet en utilisant des ballons. Le géant de l’internet vient d’effectuer un test en Nouvelle Zélande ce week-end. 

Le “Project Loon” est issu du département “Project X” chez Google. C’est la même division qui travaille sur la voiture sans conducteur.

La vision du “Project Loon” est de lancer des centaines voire même des milliers de ballons dans la haute atmosphère. Ces ballons se déplaceront au gré du vent et il sera possible de le diriger en les changeant d’altitude. Situés à 60.000 pieds soit environ 20.000 mètres, ils seront au dessus des altitudes utilisées par les avions long-courriers (environ 30.000 pieds).

Le kit radio embarqué est alimenté par des panneaux solaires et fonctionneront comme des antennes relais 3G. Chaque ballons se connecteront entre eux à des distances de 40 kilomètres.
Chaque ballon aura une durée de vie relativement courte. Car le ballon retombera sur Terre au bout de sa mission (durée non précisée). Le ballon sera récupéré au sol grâce aux informations transmises télémétriques et GPS dès son atterrissage. Ainsi, il sera possible de recycler le ballon pour une nouvelle mission.

Les frais de fonctionnement d’un tel ballon sont relativement bas. Cela siginifique qu’avec le Project Loon se donne les moyens d’apporter la connection internet haut débit au plus grand nombre d’habitants sur la planète.

Dans la video ci-dessous vous pouvez découvrir le lancement test dans une ferme en Nouvelle-Zélande. L’autre video est la présentation par Google du Project Loon.

Finalement, si les coûts sont faibles pour déployer l’internet haut débit grâce aux ballons, peut être cela va-t-il donner l’idée à d’autres opérateurs?

Même si les ballons voleront au-dessus des avions de lignes, il faudra quand même former les pilotes de lignes pour qu’ils apprennent ç éviter les chutes de ballons…

Peut être faudra-t-il s’attendre à voir bientôt chez Google le “Project Moon” après le “Project Loon”?

project loon

project loon

 

 

Via

En 1998, dans une start up logiciel de Californie, j'ai découvert Mon premier Palm Pro. La révélation, depuis la découverte des PDA, je suis devenu addict des objets communicants. Et pourquoi faire comme tout le monde quand on peut personnaliser son appareil? Je suis un fan du custom par analogie à l'automobile certains me diront fan de tuning !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :