Test de la Souris RAZER DeathAdder Chroma

Test souris DeathAdder Chroma de Razer (souris eSport mais pas seulement)

Aujourd’hui testons une souris (pour droitier) qui dispose déjà d’une sacrée réputation dans le monde des gamers. En effet la Razer DeathAdder fait partie des souris utilisées par des joueurs professionnels eSport (dont on a pu suivre pleins de matchs à la Paris Games Week 2014). Cette fameuse souris revient dans une version améliorée. On peut déjà dire qu’il n’y a pas de révolution mais plutôt une évolution (qui vaut le coup quand même). Elle semble toute trouvée pour accompagner votre notebook avec style mais aussi (et surtout) faire le bonheur des « gamers » sur portable ou fixe. Cette nouvelle souris sort en même temps que le clavier BlackWidow Chroma et le casque Kraken 7.1 Chroma (prochainement en test).

RzrDA-Chroma_colours

De par son concept, la forme générale de la DeathAdder ne change pas dans cette version « Chroma » mais se retrouve équipée d’un capteur optique 10000DPI. Ce capteur est l’essence même de l’évolution. Il permettra de détecter le moindre mouvement quelque soit la surface ou la vitesse de déplacement (jusqu’à 5m par seconde).

Regardons la fiche technique :

  • Modèle ergonomique pour droitier avec bandes caoutchoutées et texturées sur les côtés
  • Capteur optique de 10000 DPI
  • Rétro éclairage Chroma avec 16,8 millions de couleurs personnalisables
  • Compatible avec Razer Synapse 2.0 (dispo ici : http://www.razerzone.com/synapse/)
  • Cinq boutons Hyperesponse programmables indépendamment
  • Fonction Ultrapolling 1000 Hz
  • Réglage de la sensibilité à la volée
  • Mode Always-On (toujours actif)
  • Accélération de 50g et 200 pouces par seconde
  • Connecteur USB plaqué or
  • Câble léger tressé de 2,13 m
  • Dimensions approximatives : 127 mm (longueur) x 70 mm (largeur) x 44 mm (hauteur)
  • Poids approximatif : 105 g

Prix public conseillé : 69,99€ (mais on peut trouver pas mal de promo en ce moment pour l’avoir dans les 50€ environ)

Vidéo de démonstration :

En plus de nouveautés matériels, Razer en profite pour sortir également un logiciel (Razer Synapse) qui permet de  :

  • connaître les touches les + utilisées (stats)
  • enregistrer la distance parcourue
  • suivre la pression exercée sur la souris
  • adapter la précision de la souris
  • personnaliser les couleurs roulette/logo (jusqu’à 16,8 millions en théorie)
  • choisir la méthode d’éclairage (« battement de cœur », fixe, adaptée au jeu…)
  • sauvegarder ses paramètres dans un cloud (enregistrement obligatoire)
  • configurer toutes les touches

Faisons  le tour du propriétaire.

IMG_3214   IMG_3216

IMG_3215          IMG_3218

Ouvrons maintenant la boîte pour laisser apparaitre la « bête ».

IMG_3219         IMG_3220

Vous pouvez voir que l’écrin est vert, couleur officielle de la marque RAZER. Le câble est bien rangé dessous avec les documents de présentation et deux stickers du logo RAZER. Le câble justement est tressé et ne s’emmêle jamais, ce qui est appréciable.

IMG_3233      IMG_3231

Regardons cette souris sous toutes les coutures.

IMG_3223    IMG_3222   IMG_3227

La souris convient aux mains moyennes ou grandes mais j’ai peur qu’elle soit trop grosse pour les petites mains.

Les doigts sont biens calés sur chacun des clics grâce à la forme de ceux-ci. La main trouve sa place et enveloppe la souris pour une prise en main efficace. Les côtés sont recouvert de bande caoutchouc comme on peut le voir sur les photos ci-dessous. On peut aussi visualiser les deux boutons latéraux configurables auxquels on peut assigner des fonctions supplémentaires. La vue de dos permet d’apprécier la forme globale que la main épouse parfaitement pour un bon confort même après de longues heures de jeu (avis subjectif j’en conviens).

IMG_3226 IMG_3224 IMG_3248

D’ailleurs les « clics » sont assez légers et ne se feront pas trop entendre et sans forcer en plus. C’est très agréable, en revanche la roulette fait un bruit classique « vers le bas » mais me semble plus bruyante « vers le haut ».

Vue du dessous on aperçoit le capteur (10 000 DPI) qui paraît tout petit mais qui sévère très performant. Les patins qui servent à la « glisse » sont au nombre de trois et ceux de l’avant ont l’air un peu petits. Ceci n’empêche pas la DeathAdder de glisser de manière très satisfaisante quelques soit lesupport (avec une préférence pour les revêtement légèrement plastifiés). Le connecteur, quant à lui, est carrément plaqué or ! (et pas de problème de piles)

IMG_3229  IMG_3228  IMG_3221

Puisque que pour un gamer, tous les éléments sont importants (équilibre, vitesse, poids…), jetons un oeil au poids.

Sans compter le fil l’objet pèse 97 grammes alors qu’avec tout le câble on monte à 135g. Ce sont des valeurs qui me semblent bien équilibrées pour une utilisation intensive.

IMG_3242 IMG_3243

Passons maintenant au terme « Chroma » de cette nouvelle « DeathAdder ». La fiche technique annonce jusque’à 16,8 millions de couleurs. Difficile de vérifier mais ce qui est sûr c’est qu’il y pas mal de couleurs différentes. Jugez un peu.

IMG_3240 IMG_3239 IMG_3238 IMG_3234 IMG_3236

Par défaut les couleurs changent de manière harmonieuse. On peut modifier cela pour avoir une couleur fixe (beaucoup choisiront le vert), mais aussi simuler un battement de coeur. Grâce à un SDK ouvert, Razer proposera de configurer l’utilisation de ces deux parties lumineuses (roulettes + logo). Les jeux pourront tirer parti de ces zones lumineuses pour interagir avec l utilisateur. Par exemple cela pourrait faire comme « l’ambilight » des TV Philips ou clignoter pour avertir de quelque chose. Les utilisations pourraient être nombreuses et sympa si les développeurs suivent. Enfin, si vous avez d’autres produit Chroma de Razer, le logiciel Synapse centralisera les paramètres de tous ces périphériques.

IMG_3247   IMG_3241

Difficile de donner un avis sur une souris car chacun est sensible à des détails différents. Cette nouvelle DeathAdder Chroma reprend le design de sa grande soeur sortie il y à 4 ans mais en y ajoutant un nouveau capteur et des éléments lumineux. L’avis ne peut être que positif mais la « chroma » ne trouvera toute son utilité que si le SDK est adopté par les développeurs. En attendant les effets lumineux sont sympa et permettent à chacun de personnaliser sa souris et de pourquoi pas l’assortir à son t-shirt du jour 😉

Pour terminer, si vous êtes un fragger foncez les yeux fermés car la souris répond à la milliseconde (câble USB oblige) et surtout avec une précision excellente. La victoire aux FPS  (« Counter Strike » par exemple)  est à ce prix. Pour les autres le prix semblera élevé car hors promotion les 69€ seront durs à justifier. Avec des promotions, comme actuellement, on peut l’obtenir dans les 50€ ce qui représente une très bonne affaire pour apprécier son confort au quotidien.

A très bientôt pour un prochain test dans la gamme Chroma de Razer (clavier, casque audio, souris RPG…).

 

@Gouaig

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :