Dévoilée aujourd’hui, la nouvelle box Freebox Pop annonce un débit descendant partagé deux fois supérieur à celui des box les plus rapides du marché. Il s’agit bien entendu d’un débit théorique maximum en Ethernet… Mais cette petite box révèle quelques surprises.

 

 

Puisque l’un des arguments mis en avant concerne la vitesse, voici le débit (toujours théorique maximum) annoncé : jusqu’à : 2,5Gbit/s sur 1 port Ethernet, 1Gbit/s sur 2 ports Ethernet et 0,5Gbit/s en Wi-Fi. Ces débits restent supérieurs à ceux de la concurrence.
Par ailleurs, bien que conçue pour la fibre, la Freebox Pop s’avère néanmoins compatible avec l’ADSL 2+ et le VDSL2. Ainsi, dès que leur logement deviendra éligible, les utilisateurs de liaison cuivre pourront migrer sans frais sur la Fibre sans devoir changer ladite box.

La Pop se présente sous 2 boitiers distincts : le Server Pop et le Player Pop. Le premier mesure 16,1 cm (diamètre) x 4 cm (hauteur) pour 420g. Le Player est plus petit avec 12,6 cm (diamètre) x 2,7 cm (hauteur) pour 275g.

Côté connectivité, le Server embarque 3 ports Ethernet RJ45 (1Gbits + Power, 1Gbits et 2,5Gbits), 1 connecteur RJ11 DSL, 1 port SFP réservé à la fibre optique, 1 port d’alimentation USB 3 Type-C (bien vu) et 1 connecteur RJ11 pour un combiné téléphonique de ligne fixe.

La Player est compatible 4K / HDR avec DolbyVision, DTS HD / Dolby Audio / Compatible Dolby Atmos et Surround 5.1, embarque AndroidTV, 2 Go de RAM et 16 Go de stockage. La connectique se compose d’un port Ethernet 1Gb/s, d’un port HDMI, d’un port S/PDIF, d’une prise antenne TNT DVB-T2, d’un port micro SD et d’un port USB 3.

Un répéteur (optionnel) Wi-Fi Pop fait aussi son apparition (avec les même dimensions et poids que le Player), mais l’ensemble ne propose pas de WiFi 6.
Si le WiFi 5 (802.11ac jusqu’à 2,1 Gbit/s, bi-bande 2,4 GHz/5 GHz, MU-MIMO) reste de mise, on apprécie tout de même la prise en charge du dernier protocole de sécurité WPA3 (même si celui-ci a déjà démontré ses failles…). Mais le Server Pop bénéficiera automatiquement de toutes les mises à jour logicielles disponibles.

La configuration a largement été revue et simplifiée au maximum avec l’utilisation d’un QR code affiché sur le Server Pop. Finie la saisie des séries interminables de chiffres et de lettres !

De plus, la fonction multi-user MIMO permet aux membres du foyer de se connecter simultanément sans voir leur connexion internet altérée.

Une nouvelle app Freebox Connect fait son apparition afin de piloter le Wi-Fi en toute simplicité. Free a souhaité aller encore plus loin pour améliorer l’expérience utilisateur. Avec Freebox Connect, l’abonné peut, où qu’il soit, piloter son Wi-Fi en quelques clics :

Une autre nouveauté, et non des moindres est la nouvelle interface TV Free by OQEE, qui, l’accès à plus de 500 chaînes en en direct, propose de nombreuses fonctionnalités avancées :

Et pour piloter tout ça, une nouvelle télécommande connectée en Bluetooth 5.0 Low Energy se voit équipée de boutons d’accès directs à Netflix, Prime Video et à l’interface TV Free by OQEE, ainsi qu’à la commande vocale de l’Assistant Google.

Enfin, les fans de foot seront servis puisque la Freebox Pop inclut une offre Foot exclusive : tous les matches de la Ligue 1 Uber Eats, soit 380 matches par saison et les matches de barrages, sous forme d’extraits en quasi-direct.
En effet, Free a fait l’acquisition auprès de la Ligue de Football Professionnel des droits de diffusion des extraits en quasi-direct de tous les matches de la Ligue 1 Uber Eats de Football pour les saisons 2020/2021 à 2023/2024. Free est ainsi la seule plateforme à proposer en quasi-direct l’accès à l’intégralité des matches de la Ligue.

Comptez 29,99 €/mois pendant 1 an, puis 39,99€/mois

Partager :

WordPress:

J’aime chargement…

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :