[Test] Assassin’s Creed Unity, un jeu à posséder ?

Présent sur smartphone et tablette à travers l’appli companion, Assassin’s creed Unity sera aussi sous un bon nombre de sapins. Pour cette raison et puisque tout le monde en parle, Weramobians a voulu le tester pour se faire son propre avis.

cover

Sorti mi-novembre le très attendu Assassin’d Creed Unity n’a laissé personne indifférent. Certains le considère comme l ‘épisode le plus abouti, d’autres sont déçus par les bugs. Regardons ce qu’il a dans le ventre ! C’est la version PS4 qui a été testée, seuls les graphismes pourront être un peu mieux (et encore) sur PC à condition d’avoir une très grosse config’.

Mettons le disque dans la console et nous voilà parti pour un voyage dans le temps, direction le XVIIIème sicle !

Une base historique.

« À l’aube du XVIIIe siècle, le peuple de Paris est au bord de la révolte. Après des siècles d’oppression, les Français se dressent contre une aristocratie décadente et incompétente. Alors que le destin de toute une nation se décide, un jeune homme du nom d’Arno s’embarque sur le chemin de la rédemption… » Tel est le pitch de cet Assassin’s Creed Unity !

image049

L’aventure commence avec le personnage d’Arno Victor Dorian. Ce jeune garçon est né à Versailles en 1768, d’un père Français et d’une mère Autrichienne. Il grandit dans cette ville jusqu’au meurtre de son père en 1776. Ce passage sert d’introduction à ce nouvel Assassin’s Creed. On peut dire que dès le début on en prend plein les yeux mais continuons les présentations avant de se pencher sur le volet technique.

5

Notre héros a donc été élevé dans la famille de son amie d’enfance Élise et s’affirme comme un jeune homme assuré et confiant, une tête brûlée préférant l’action à la réflexion.

À l’aube de la Révolution, son père adoptif est à son tour assassiné (un peu la poisse quand même). Arno, sentant la culpabilité le ronger, décide alors de se venger en faisant payer les responsables en rejoignant la Confrérie des Assassins. Il sera guidé par son mentor rencontré en prison. La mise en scène est vraiment appréciable et on se croit dans un film mais dans lequel on peut agir (très peu sur les évènements historiques, peut-être pour éviter l’effet « retour vers le futur »). Certes tout est basé sur l’Animus comme dans les autres épisodes mais on a moins l’effet de la « matrice » et on arrive à plus facilement s’immerger dans ces fresque historique.

titre

Elise et Arno : MAIN DANS LA MAIN

Par définition, les templiers et les Assassins sont ennemis mais au fil de l’histoire Arno (l’assassin) et Elise (la templière, son amie d’enfance) vont tantôt se rapprocher tantôt se séparer.

Mais Arno et Élise sont chacun motivés par le désir de vengeance. Si, pendant un temps, Arno et elle réussissent à travailler main dans la main, ultimement, leurs buts sont différents.

image061

Maintenant qu’on a abordé l’histoire, regardons un peu la plastique de ce superbe Assassin’s Creed Unity (Oups un spoiler !). Il faut savoir qu’il a fallu pas moins de 14 mois de recherche et de modélisation ne serait-ce que pour Notre-Dame. Ce monument a aussi nécessité 5000h heures de travails avec 140 vitraux. Le résultat est un chef d’œuvre 3D de 3 000 000 polygones !

notre dame

Au delà de Notre-Dame, l’équipe d’Ubisoft Montréal a modélisé et reproduit les monuments historiques de Paris, tels qu’ils pouvaient être contemplés à l’époque de la Révolution française. Du coup c’est près de 38 lieux ont été recréés et on peut donc les arpenter dans les moindres recoins. On peut par exemple citer Versailles ou la Bastille. Une vraie claque graphique !

notre dame

Maintenant qu’on a planté le décor avec les personnages on se demande comment notre Assassin à travers sa quête de vengeance va-t-il être mêlé à la révolution française ?

De ce côté là on peut être un peu déçu car les interactions sont peu nombreuses. Du coup la révolution sert seulement de trame mais à au moins le mérite de ne pas brider les aventure de notre héro. L’histoire d’Arno ne se plie pas à la Révolution ; c’est la Révolution qui soutient l’histoire d’Arno !

Capture d’écran 2014-12-20 à 22.30.02

Que c’est beau !

On prend une véritable claque visuelle et même si des bugs graphiques peuvent survenir (beaucoup moins depuis le 4ème patch effectué par Ubisoft mais attention plus de 6 Go à télécharger) on en prend pleins les yeux. Vous vous surprendrez à simplement visiter les lieux plutôt que d’avancer dans votre quête. Assassin’s Creed Unity offre donc un rendu qui fait honneur à cette nouvelle génération de console (ou de cartes graphiques pour les PC). Des éléments comme les jeux de lumière, les reflets, le brouillard volumétrique permettent d’apporter une intensité très appréciable à chaque scène. Enfin ne vous attendez pas à avoir la ville reconstitué à l’identique de l’époque mais les monuments dans leur globalité son là. Rassurez vous les charrettes de foin sont bien présentes pour amortir vos sauts/chutes 😉

paris

Un jeu encore plus crédible

Grâce à la puissance des machines actuelles on a le droit à un monde moins rectiligne et plus ouvert et on à l’impression d’être dan la ville de Paris et pas simplement dans un décor de cinéma. Vous pourrez rentrer et sortir d’une maison sans avoir à attendre le chargement. Ca sera l’occasion de visiter des tavernes, des hôtels ou des boutiques mais votre activité favorite demeurera toujours l’escalade ! Ainsi en grimpant sur les façades des bâtiments, vous pourrez même jouer les voyeur en regardant à travers les fenêtres. En tout c’est surprenant de se retrouver dans un décor digne d’un film en pouvant interagir.

Assassin's Creed® Unity_20141118161950

Il y en sous le capot !

Grâce à la nouvelle version de son moteur graphique, Assassin’s Creed Unity est capable d’afficher jusqu’à 5000 personnages non-joueurs (les fameux PNJ) à l’écran. Au-delà de la puissance visuelle c’est aussi une bonne vitrine technique puisqu’il faut tenir compte de l’IA qui anime les adversaires. Les personnages interagissent avec le joueur mais également entre eux. Par exemple au détour d’une visite, faite une pause et admirez un marchand préparer son étalage, ou un mendiant supplier un bourgeois.

Capture d’écran 2014-12-20 à 22.12.33

C’est bien beau tout ça mais quoi de neuf ?

Le premier volet est donc sorti en 2007 et depuis ce temps on nous balade dans plusieurs époques et Ubisoft tente d’apporter des nouveauté à chaque épisode. Il y a aussi des nouveaux héros et de nouvelles périodes historiques à découvrir. Cette fois-ci, Assassin’s Creed Unity se recentre sur ce qui a fait le succès de la franchise, la liberté ! A vous les escalade jusqu’au sommet de Notre Dame au centre d’une ville immense qui offre plus de verticalité (et d’escalade).

Capture d’écran 2014-12-20 à 22.11.56

Afin d’appréhender au mieux ce nouveau terrain de jeu on a maintenant un bouton dédié à l’ascension, et l’autre à la descente, il faut bien avouer que c’est plutôt pratique et plus précis pour se rendre exactement là où on le souhaitent.

Capture d’écran 2014-12-20 à 21.53.18

Et les combats ?

Disons que c’est moins bourrin qu’avant et on revient un peu au principe des premiers épisodes. L’approche est un peu plus tactique avec la possibilité de parer, d’esquiver et de contrer. Les ennemis quant à eux ont une IA qui rend la tâche plus ardue même si des incohérences subsistent (un garde qui retour à sa ronde alors que vous venez de tuer son binôme). Il faudra donc varier les approches et utiliser quelques subtilités pour en venir à bout. Il y a même des fois on la meilleur défense c’est la fuite ! De plus les attaques de vos adversaires ne sont plus au tour par toue et vous pourrez très bien être encerclé avec plusieurs attaques simultanées (attention les dégâts). L’astuce la plus utile étant de contrer avant de vous venger de cette tentative d’attaque. Le combat au corps à corps n’est pas obligatoire surtout quand vous aurez des armes longues portées comme les fusils, les pistolets ou les lances fléchettes. Malgré toutes ces techniques d’attaques différentes il n’empêche que les missions sont assez linéaires, cela pourrait déplaire mais cela évite aussi de s’éparpiller pour atteindre son objectif. Le moins expérimentes seront aussi rassurés par cette trame qui les guide vers la suite.

Capture d’écran 2014-12-20 à 21.54.48

Je vais pouvoir jouer combien de temps ?

Au niveau du contenu il y a une trame principale avec les missions principales qui devraient vous prendre entre 15 et 20 heures (en fonction de votre niveau). Cependant grâce à des missions annexes qui vous proposent des histoires à part entières vous allongerez la durée de vie sans problème ! Si on ajoute la recherche d’anaglyphe (symboles cachés) et les enquêtes pour démasquer des meurtriers (ça doit être notre côté justicier) sans oublier la traditionnelle collection d’objets, costumes, armes etc… l y en a pour un moment. Aussi vous ne serez pas à cours de défis. Si jamais c’est le cas vous pourrez prolonger l’action grâce au mode coopération.

enigmes

Assassin's Creed® Unity_20141118181112

Un mode COOP ? Enfin !

Attendu par les joueurs depuis de nombreuses années, les missions coopératives font leur apparition pour la première fois dans la série avec Assassin’s Creed Unity. Vous pourrez jouer jusqu’à quatre et ainsi réaliser des missions additionnelles. Vous pourrez donc prendre part à des missions exclusivement jouable en multi mais pas à plus de 4.

August 22nd, 2014 @ 02:38:50

– Un scénario dédié

Alors que l’histoire solo d’Assassin’s Creed Unity se concentre sur la quête de rédemption d’Arno, les missions coopératives nous demanderont de remplir des missions assignées par la Confrérie.

– Chacun son rôle

Pour réussir en coop, on devra exploiter les forces de chacun et faire preuve d’esprit d’équipe pour être complémentaire. En plus des compétences classiques débloquées en solo (infiltration, combat et déplacement), chaque Assassin pourra choisir l’une des quatre aptitudes dédiées au coop qui lui permettront d’aider son équipe.

Capture d’écran 2014-12-20 à 21.57.19

– L’union fait la force

Comme évoquée, la collaboration est essentielle. Ainsi si un votre équipe a développé un sens de l’aigle très aiguisé il pourra jouer les éclaireurs afin de détecter les cibles de loin et vous communiquer la position (via le chat vocal). Un autre pourra également utiliser son aptitude au déguisement pour s’approcher des sentinelles et les éliminer sans être détecté.

Comme on a un objectif commun (pas de compétition) il est important de s’organiser et pour cela il faut se parler. Ca reste assez facile quand on joue avec des potes ou la famille mais c’est plus dur quand on ne connaît pas son équipe. Attention à ne pas transformer une coopération en une compétition mais tout le monde est d’accord pour dire que ce mode coop est le bienvenu !

Capture d’écran 2014-12-20 à 21.58.45

Prise en main facile !

Comme déjà évoqué les commandes ont légèrement été modifiées (bouton ascension etc.). Elles permettent de rapidement prendre en main ce nouvel épisode d’assassin’s creed. Vous pourrez donc courir en plein milieu de la foule et près des murs sans prendre le risque de grimper par inadvertance. Enfin cette prise en main est grandement épaulée par une interface qui n’a de cesse de vous conseiller, guider, orienter …

Capture d’écran 2014-12-20 à 22.06.05

L’infiltration, c’est la base !

L’infiltration ? Il y a une touche pour çà ! En appuyant dessus on peut passer en mode furtif (se mettre à couvert ou se déplacer discrètement). On évitera ainsi de se faire repérer par des ennemis qui ne sont plus si bêtes que çà. On pourra aussi choisir de se fondre dans la foule pour approcher ses cibles discrètement et vu le nombres de PNJ il y a de quoi se cacher.Assassin's Creed® Unity_20141118175640

Personnalisé jusqu’au bout des ongles

On a la possibilité de personnaliser entièrement Arno : tenue, équipement, armes et surtout compétences. Tous ces changements ont un impact direct sur la manière de jouer et permettront à chacun de se démarquer en coop mais aussi d’améliorer ses capacités (santé, vitesse, mode furtif…). On pourra donc privilégier les compétences d’infiltration, de combat ou de déplacement pour se créer un héros unique qu’on fera progresser au fil de l’aventure.

Capture d’écran 2014-12-20 à 22.05.10

Polémique du bug ?

Certes le jeu n’était pas parfait le jour de sa sortie et il faut l’attente était tellement grande qu’aucun défaut ne lui a été épargné. Le nombre d’images par secondes avait tendance à chuter lors du passage dans la foule et quelques saccades pouvaient être perçues et ce malgré la définition de seulement 900p sur consoles (Xbox one et PS4).

avant

Avouons que cela s’est grandement amélioré avec les 4 mises à jours publiées depuis. La contrepartie de ces désagréments est qu’Ubisoft va offrir l’extension Dead King gratuitement (comme annoncé ici) et ceux qui avaient déjà acheté le « Season Pass » auront un jeu offert. Reste que certains de chargements sont assez longs mais il vous suffira de jeter un œil sur l’application Assassin’s Creed Unity Companion (sur smartphone ou tablette) pour passer le temps. Les textures sont de toutes beautés même si les textures des personnages (dans les rues notamment) peuvent décevoir de loin pour s’améliorer des près. Enfin les collisions pourront poser quelques problèmes avec des approximations mais la aussi la 4eme màj a corrigé pas mal de soucis.

Assassin's Creed® Unity_20141113182157

Alors, indispensable ou pas ?

Bien sur que oui ! Soyons francs cet Assassin’s Creed Unity vaut le détour et depuis qu’il a été mis à jour il n’y a plus de raison de se priver. Comme vous avez pu le lire, il n’est pas parfait mais vous en prendrez plein les yeux, les défis seront nombreux et accessibles que vous soyez amateurs ou expérimentés le tout animé d’une belle mise en scène. Pour peu que vous ayez le matériel adapté à savoir une console next gen ou un pc survitaminé. Assassin’s Creed Unity s’impose comme un jeu qui est capable de vous faire acheter une console (ou une nouvelle carte graphique). Foncez, vous ne serez pas déçus !

ACU profil

Assassin’s Creed Unity est disponible ici (avec des éditions collector encore disponibles) mais aussi dans la plupart des magasins.

Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez consulter le site officiel d’Ubisoft ici.

Capture d’écran 2014-12-20 à 22.40.46
@Gouaig

1 commentaire

  1. Pingback: Quand la fiction dépasse la réalité via Unreal Engine 4 - WeAreMobians

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up

Recevez le meilleur de l'actualité mobile tous les matins directement dans votre boite email !

Ne manquez plus un de nos articles! Avec la newsletter gratuite de WeAreMobians, nous vous envoyons tous les matins les meilleures articles publiés la veille. Nous nous engageons à ne JAMAIS diffuser/vendre ou louer notre base de données à des sociétés tierces.

  • Le meilleur de WeAreMobians tous les matins
  • Pas de spams... JAMAIS
  • Soyez prévenu en premier de nos concours
  • La newsletter est rédigée avec des bits recyclés et écologique
  • Bonne lecture :)