Google Mobile, le prochain opérateur mobile?

Google Mobile serait pour le moment uniquement un projet pour connecter au monde de l’internet les populations sans accès à internet actuellement. L’objectif pour Google serait d’étendre l’accès à internet pour croître et augmenter sa base d’utilisateurs à ses services.

En effet, Google sait que pour augmenter ses revenus, il faut aussi un plus grand nombre d’internautes. Pour cela, il souhaiterait se positionner et développer les infrastructures. Il a déjà l’expérience dans ce domaine puisque certaines villes pilotes ont accès à internet grâce à Google Fiber. Mais, cette fois-ci Google ambitionne le marché de accès à internet mobile en devenant Opérateur Mobile sur les marchés émergents en Afrique et Asie du Sud Est.

L’enjeu est important, il s’agit souvent d’une population jeune et nombreuse. L’idée pour étendre la couverture serait d’utiliser de nouvelles fréquences et notamment des basses fréquences. Elles se propagent plus loin et pénètrent mieux à travers les bâtiments.

Des expérimentations auraient lieux à Cap Town en Afrique du Sud. Google va réunir des régulateurs de plusieurs pays Africains à Dakar au Sénégal pour les convaincre du bien fondé d’utiliser ces ondes basses fréquences pour véhiculer les signaux de connexions à internet.

Si certains voyaient l’acquisition de Motorola comme le rachat simple de ses brevets. On peut comprendre aujourd’hui que les motivations de Google pouvaient être double. En effet, Motorola est connu également pour son savoir-faire dans l’infrastructure sans-fil.

Comme l’a dit Larry Page récemment lors de son discours d’introduction de la conférence développeurs Google I/O, dans les pays en voie de développement, la population aura principalement accès à internet uniquement depuis leur mobile. Il a ajouté que les progrès et innovations technologiques sont freinés par les régulations. Il s’adressait devant une audience de Geeks.

Donc à la manière de ce qui pourrait se passer dans un film de Science Fiction, il a déclaré : « J’aimerai qu’il existe un lieu dans le monde où l’on regrouperait tous ceux qui souhaitent tester librement les innovations technologiques sans contraintes ou réglementations« .

Est si ce lieu était finalement situé en Afrique ou en Asie du Sud Est?

Via

En 1998, dans une start up logiciel de Californie, j'ai découvert Mon premier Palm Pro. La révélation, depuis la découverte des PDA, je suis devenu addict des objets communicants. Et pourquoi faire comme tout le monde quand on peut personnaliser son appareil? Je suis un fan du custom par analogie à l'automobile certains me diront fan de tuning !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :