Panasonic se lance dans le multiroom

Emboîtant le pas à d’autres grands nom de l’audio comme Sonos, Panasonic vient de dévoiler sa solution audio multi-room. A savoir, plusieurs enceintes autonomes reliées entre elles grâce à votre connexion Wifi, et sur lesquelles vous pouvez diffuser votre bibliothèque musicale.

all6La famille ALL de Panasonic se compose de deux enceintes. La ALL8 sera plutôt déstinée à un séjour ou une grande pièce, avec ses 80W fournis par 2 aigus, 2 médiums et un haut parleur de grave.

all4

Alors que sa petite sœur ALL3 trouvera, elle, sa place dans une chambre, avec 40W et seulement deux voies (aigus et médiums).

all5

Enfin, si vous désirez diffuser vos contenus musicaux via votre ensemble Hi-Fi existant, Panasonic propose le ALL1C, un récepteur audio à connecter sur votre chaîne ou ampli Hi-Fi, via une connexion optique ou RCA.

all3

Votre musique (aux formats MP3, AAC, WAV et FLAC jusqu’en 192 kHz/24 bits) sera gérée et diffusée grâce à la technologie AllPlay de Qualcomm et à l’aide d’une application Panasonic. Le contenu pourra provenir de votre propre bibliothèque mais également de services musicaux en ligne tels que Napster ou Spotify, d’autres services viendront s’y ajouter par la suite.

Grâce à ce système multi-room, vous avez la possibilité de diffuser des contenus différents sur chaque module ou choisir de diffuser le même sur tous les modules (et faire de votre appartement/maison, une boite de nuit). Jusqu’à deux sources différentes peuvent être envoyées vers le système à partir de l’application dédiée, installée sur un téléphone portable ou une tablette.

all2all1Coté tarif, comptez 203€ pour le ALL1C, 250€ pour le ELL3 et 350€ pour le ALL5. Un tarif très compétitif, comparé au maître en la matière, Sonos, même si celui ci reste à nos yeux la référence incontestée du système audio multi-room.

Georges (aka. Troylee) est un grand passionné de high-tech, d'Apple, de photo, de cinéma, de musique, et surtout de tous ces baladeurs multimédias et ces casques audio qui ornent ses oreilles. La chevelure au vent sur sa grosse moto allemande, il se pose comme le Don Quichotte des années 2000.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :