[Test] Apple iPhone 6 Plus

Test de l’ iPhone 6 Plus

00-000Top

La Keynote d’Apple est l’un des moments les plus attendus de l’année, que l’on soit fan ou non de la marque à la pomme croquée, car Apple y dévoile ses nouveaux produits et, parmi eux, le tant attendu nouvel iPhone.

Les autres évènements de cette Keynote 2014 sont la nouvelle version d’iOS (en version 8), les nouvelles applications « Apple Pay » & « Santé », et la tant attendu « Apple Watch ».

Pour la seconde fois, ce ne sont pas un, mais deux nouveaux iPhones qui sont annoncés. Longtemps critiqué pour son « petit » écran, l’iPhone millésime 2014 arrive (enfin) avec un écran plus grand, décliné en deux formats différents : 4,7 et 5,5 pouces.
C’est sur cette dernière version, nommée ”6 Plus”, c’est sur la version 128 Go de couleur argent que s’est porté mon choix.
Cet iPhone – là répond – t – il aux attentes exprimées … ?
Partons donc à la découverte de la bête …

Caractéristiques :
Hauteur : 158,1 x 77,8 x 7,1 mm
Poids : 172 grammes
Écran Retina HD :
Écran Multi-Touch panoramique rétroéclairé par LED de 5,5 pouces avec technologie IPS
Résolution de 1 920 x 1 080 pixels à 401 ppp
Puce A8 avec architecture 64 bits
Coprocesseur de mouvement M8
Appareil photo iSight 8 mégapixels avec pixels de 1,5 µ
Mise au point automatique avec Focus Pixels
Ouverture de ƒ/2,2
Stabilisation optique de l’image
Protection de l’objectif en cristal de saphir
HDR photo automatique
Détection des visages améliorée
Panoramique (jusqu’à 43 mégapixels)
Mode rafale
Mode minuteur
Enregistrement vidéo HD 1080p (30 i/s ou 60 i/s)
Flash True Tone
optique frontale de 1,2 mégapixel (1280 x 960)
Capteur d’identité par empreinte digitale intégré au bouton principal
GSM/EDGE/UMTS/HSPA+/DC-HSDPA
4G LTE
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac
Bluetooth 4.0
NFC
GPS et GLONASS
Autonomie en conversation : jusqu’à 24 heures en 3G
Autonomie en veille : jusqu’à 16 jours (384 heures)
Autonomie en navigation sur Internet : jusqu’à 12 heures en 3G, jusqu’à 12 heures en 4G LTE, jusqu’à 12 heures en Wi-Fi
Autonomie en lecture vidéo : jusqu’à 14 heures
Autonomie en lecture audio : jusqu’à 80 heures
Baromètre
Gyroscope à trois axes
Accéléromètre
Détecteur de proximité
Capteur de luminosité ambiante
Siri
Lien vers le site d’Apple

Lien vers les manuels utilisateurs iPhone

L’iPhone 6 Plus est un magnifique smartphone très classieux, agréable à regarder, très bien assemblé, de conception soignée et plutôt sobre, composé de verre (à l’avant), de métal (sur les côtés et à l’arrière), le tout donnant une impression de solidité.
La prise en main est bonne, la finesse de l’iPhone 6 Plus y contribuant pleinement. Les 172 grammes affichés sur la balance par ce dernier, ne sont pas, selon moi, un handicap à son utilisation.
La tranche gauche permet l’accès au tiroir dans lequel on insère la carte Nano SIM, mais également, grande nouveauté chez Apple, le bouton « ON / OFF », qui était jusqu’alors situé sur la tranche supérieure des précédents iPhones.
La tranche gauche permet le réglage du volume, ainsi que le passage de l’iPhone en mode silencieux.
La tranche inférieure intègre le haut-parleur, le micro, ainsi que les connectiques lightning et Jack 3.5 mm.
La tranche inférieure quant à elle est totalement épurée.
Sur la face avant, autour de l’écran, de trouvent l’écouteur, une optique photo, les capteurs de luminosité et de proximité, ainsi que l’écouteur et le bouton « Home » (lequel intègre toujours un lecteur d’empreintes).
La face arrière intègre notamment l’optique photo principale, ainsi qu’une led. Par contre, l’optique photo dépasse de la coque de l’iPhone, ce qui peut exposer cette dernière davantage aux chocs dans certaines situations. Pour ceux qui utilisent une coque pour protéger leur iPhone, le souci devrait se résoudre de lui-même.
Pour le reste, pas de changement : la batterie n’est pas extractible, et pas de lecteur de carte mémoire additionnelle.

La mise sous tension fait apparaître un magnifique grand écran Rétina HD. Différentes fenêtres de paramétrages et de localisation défilent pour permettre la mise en service le l’iPhone.

Parmi eux, le choix sur la taille d’affichage des icônes de raccourcis des applications : en mode normal ou un mode étendu (le mode étendu permet un affichage plus grand des icônes). Compte tenu de la taille imposante de l’écran de l’iPhone 6 Plus, on attendait un affichage d’au moins cinq icônes d’applications par ligne en mode portrait, au lieu de quatre comme pour les précédentes versions. La liste des applications peut désormais être visualisée en mode paysage.

De plus, lorsque l’on regroupe des applications au sein d’un même répertoire, on ne peut les visualiser que dans une vue de 3 x 3 icônes, ce qui ne couvre même pas 40 % de la surface de l’écran, ce qui contraint à scroller en permanence quand on en a une bonne vingtaine dans un répertoire.

La navigation dans les menus et les différentes applications est fluide, les temps de réponses sont instantanés. En fait, lors des premières utilisations, le point le plus notable, c’est le fait de naviguer dans iOS avec un grand écran, chose à laquelle Apple ne nous avait pas habitués jusqu’alors.

« Astuce pour un usage à une main »

Pour ceux qui avaient l’habitude d’utiliser l’iPhone d’une seule main, Apple a introduit une petite astuce pour permettre la réalisation de certaines manipulations d’une seule main : il suffit de tapoter deux fois sur le bouton « Home », et tous les contenus de l’écran où l’on se trouve, descendent sur la partie basse de l’écran. Bien vu !
(des photos comparatives ont été prises aux côté d’un iPhone 5S et d’un Samsung Galaxy S5)

Parmi les principales nouveautés d’iOS 8 sont les suivantes :

– Les nouvelles fonctionnalités de recherche et les albums intelligents classent vos photos à votre place, et les nouveaux outils de retouches vous permettront d’améliorer chaque photo juste après l’avoir prise.
– avec « Messages », vous allez vraiment pouvoir communiquer avec vos proches, en ajoutant votre voix à n’importe quelle conversation, Envoyer une vidéo de ce que vous voyez au moment précis où vous le voyez, en indiquant votre localisation pour qu’on sache tout de suite où vous trouver.
– iOS 8 facilite la frappe en suggérant des termes appropriés en fonction du contexte pour achever vos phrases. Il va jusqu’à reconnaître à qui vous vous adressez et si vous êtes dans Mail ou dans Messages. Parce que le ton que vous adoptez dans un e‑mail est sans doute différent de celui que vous utilisez dans vos SMS.
– Avec le partage familial, jusqu’à six membres de votre foyer peuvent maintenant partager les achats effectués sur l’iTunes Store, l’iBooks Store et l’App Store, sans avoir à mélanger les comptes. Vous pouvez aussi garder un œil sur les photos, les calendriers ou encore la localisation de chacun.
– Avec iCloud Drive, tous vos fichiers seront accessibles sur tous vos appareils à partir d’iCloud, quel que soit l’appareil utilisé, y compris votre Mac ou PC.
– Côté santé, votre podomètre, votre cardiofréquencemètre et vos autres apps de santé et de forme ont les moyens de dialoguer ; toutes les informations seront consultables sur un tableau de bord très lisible.
– Pour ceux qui ont plusieurs appareils Apple, vous pouvez maintenant commencer à rédiger un E.Mail sur un appareil, et poursuivre dans la foulée sur un autre. Les possesseurs d’iPhone pourront désormais prendre des appels sur leur Mac ou iPad, et même échanger des SMS à partir de n’importe lequel de ces appareils.
– Spotlight, permet désormais des recherches issues d’articles Wikipédia, d’endroits à proximité, d’actualités, …. Il identifie le contexte et le lieu dans lequel on se trouve pour nous proposer les informations les plus pertinentes.

La première connexion à l’application iTunes via un MacBook Air a été un peu laborieuse, car certaines applications ne s’installaient pas sur l’iPhone 6 Plus. Le simple fait de réinitialiser l’appareil a résolu le problème.

Avant de passer au test, commençons d’abord par répondre à une question que beaucoup de personnes se posent : une phablette peut – elle remplacer une tablette ?

Ces photos comparatives montrent l’iPhone 6 Plus (mais aussi l’iPhone 5S) aux côté d’un iPad Mini, doté d’un écran de 8 pouces.
Pour ma part je suis partagé sur le sujet … mais il est plus aisé de travailler sur un document bureautique ou de rédiger des contenus assez longs avec une tablette. Pour regarder un film, la tablette l’emporte également … et pour les autres usages (autre que la capture de clichés et la téléphonie), je dirai que les deux produits offrent à peu près le même confort d’utilisation.


Le test a porté sur les principales fonctions de l’Apple iPhone 6 Plus :
1. Internet et communication écrite,
2. La lecture de fichiers audio et vidéo,
3. La capture de photos et de vidéo,
4. La fonction GPS,
5. La gestion des fichiers,
6. La gestion des contacts et de l’agenda,
7. Les autres fonctionnalités,
8. Les autres fonctions de communication,
9. Les fonctionnalités intéressantes manquantes par rapport à la concurrence
1 – Internet et communication écrite

L’iPhone 6 Plus est très bien équipé pour afficher toutes sortes de contenus, et pour communiquer.
La navigation sur internet via Safari est très confortable. L’affichage des pages web est très bon, que ce soit en mode portrait, ou en mode paysage, et le fait de disposer d’un grand écran de 5,5 pouces est un vrai régal !
La connexion à un Hotspot WIFI fonctionne parfaitement, et les délais d’établissement d’une connexion sont très rapides.
Grande force de l’iPhone, les copier / coller de contenus (texte + image) vers un mail, par exemple, fonctionne toujours aussi bien.
Il est possible d’effectuer une copie d’écran en appuyant simultanément sur les touches « ON/OFF » et « Home ». Pour ce faire avec l’iPhone 6 Plus, il faut maintenir la pression sur ces deux boutons pendant au moins une bonne seconde, sinon l’iPhone 6 Plus bascule en mode veille.

Le paramétrage d’une messagerie E.Mail est d’une très grande simplicité, les paramètres de certaines messageries (Gmail, Yahoo, Aol, Outlook.com, Exchange, iCloud) étant pré-paramétrées dans l’appareil.
L’ergonomie de la messagerie mail est assez épuré et très simple d’utilisation.
L’affichage des mails au format HTML est bien géré.
Les pièces jointes aux E.Mail peuvent être téléchargées, puis lues.
Pour accéder aux options disponibles pour un E.mail (lorsque l’on est en mode liste), il suffit :
– de glisser très lentement le doigt vers la gauche, afin de le mettre à la poubelle, d’ajouter un drapeau, ou d’accéder au menu des autres options (le déclarer comme indésirable, le transférer vers un autre destinataire, …).
– de glisser le doigt vers la droite pour le marquer comme « lu », ou comme « non lu ».

L’envoi et la réception de SMS / MMS est fluide et fonctionne parfaitement.
Le clavier virtuel livré en standard est très ergonomique, et s’étale sur toute la largeur de l’écran, ce qui offre une saisie assez confortable. Les mots proposés lors de la saisie sont globalement pertinents, et le dictionnaire intégré propose également les mots pouvant être saisis à la suite du mot, ces propositions de mots évoluant au fur et à mesure des saisies effectuées dans certaines applications. Cette nouveauté dans l’iPhone ressemble en de nombreux points à l’application « Swiftkey », disponible depuis plusieurs années sur les smartphones Androïd.
Autre point appréciable sur le clavier (en mode paysage), ce sont les deux flèches qui permettent le déplacement du curseur à l’intérieur d’une zone de saisie.
En mode iMessage, il est possible de répondre aux messages reçus directement à partir de la fenêtre de notification.

 

2 – La lecture de fichiers audio et vidéo

L’iPhone 6 Plus est un produit multimédia très complet, qui permet notamment la gestion, l’écoute et l’achat de musiques et de vidéos.
La lecture de fichiers audio s’effectue via l’application « Musique », qui est globalement assez bien conçue et pratique à utiliser, même si l’installation des titres s’effectue à partir d’iTunes.
Le haut-parleur de l’iPhone 6 Plus offre un rendu qui est correct, même si le son sature un peu lorsque l’on monte le volume. J’ai essayé d’appairer l’iPhone 6 Plus via la technologie NFC avec une enceinte Sony, mais cette manipulation n’a fonctionné qu’en Bluetooth. Je n’ai trouvé aucun paramètre permettant l’activation de la puce NFC !
Le nouvel album de U2 « Songs of innocence » est disponible gratuitement jusqu’au 13 octobre 2014 aux clients iTunes Store ; pour plus d’information

La lecture de vidéos est très agréable et confortable, grâce à la taille et à la qualité d’affichage de l’écran Rétina HD.

3 – La capture de photos et de vidéos

Doté d’un capteur photos arrière de 8 Mpixels iSight, d’un nouveau capteur avec Focus Pixels (fonction activée par le nouveau processeur de signal d’image, qui permet une mise au point automatique en version améliorée et plus rapide), d’une stabilisation optique de l’image, et de fonctionnalités vidéo (comme l’enregistrement en HD 1080p) encore plus poussées, Apple présente l’optique de son nouvel iPhone « comme étant paré pour prendre de plus belles photos, et réaliser des vidéos encore plus spectaculaires ». Rien que ça !

La qualité des photos capturées dans le cadre du test, principalement en mode HDR, est globalement plutôt bonne, et ce même dans des conditions de faible luminosité. Cependant, pour les photos de paysages, certains contours mandant un peu de précisions, mais cela ne nuit pas trop à l’aspect général de la photo.
Les photos capturées peuvent être modifiées, des effets peuvent être ajoutés.
L’application « App Photos » intègre également un mode rafale, et permet la capture de photos panoramiques.

Voici également un test photos comparatif entre l’iPhone 6 Plus, l’iPhone 5S et le Samsung Galaxy S5 ; l’iPhone 6 Plus se défend relativement bien par rapport à ses deux compétiteurs :

iPhone 6 Plus                      –                 iPhone 5S                  –               Samsung Galaxy S5

La qualité des vidéos capturées est également assez bonne, et les flous pouvant résulter des mouvements de l’objectifs sont vites rectifiés.
Lien vers la vidéo

 

4 – La fonction GPS

Doté d’une puce a-GPS et de l’application propriétaire « Plans », l’iPhone 6 Plus s’en sort plutôt bien côté navigation.
Pour lancer une navigation, il suffit de renseigner l’adresse de la destination, puis, soit lancer la navigation dans « Plans », soit sélectionner le lien « Apps » situé sous le champ de saisie, et lancer la navigation avec l’une des applications installées sur l’iPhone, qui sont toutes proposées … et ça marche !
Pour ce qui est de l’application « Plans », elle a une ergonomie trop épurée, avec trop peu d’options … et c’est bien dommage, car dans le parcours effectué pour tester l’application, « Plans » m’a fait passer par une route à péage.
Les indications visuelles sur les changements de routes sont parfois insuffisantes, et les indications sonores sont correctes, mais sans plus.
Pour ceux qui ne sont pas fans de « Plans », d’autres applications de Navigation peuvent être téléchargées sur iTunes Store : en version gratuite (ex. : Google Maps, Waze, Mappy, Sygic, Orange Maps, …), ou en version payante (ex. : Copilot Live, …).

5 – La gestion des fichiers bureautique

L’iPhone 6 Plus intègre en standard des lecteurs de fichiers bureautiques, notamment pour lire les pièces jointes reçues par mail. Cependant, à l’exception des fichiers Acrobat (.pdf), qui peuvent être stockées dans l’application « iBook », l’iPhone 6 Plus ne permet toujours pas de stocker les autres fichiers bureautiques dans ses entrailles … sauf si l’on télécharge une application qui gère ce type de fichiers ou si l’on utilise un Cloud.
Pour les possesseurs d’iPhone 6, les applications Apple « Pages » (traitement de textes), « Number » (tableur) et « Keynote » (présentation de diapositives) sont offertes. Par contre, la compatibilité de ces trois applications avec les fichiers Word, Excel et Powerpoint laisse à désirer.
Pour un produit qui s’ouvre également aux entreprises, Apple devrait vraiment faire un effort sur ce point.

6 – La gestion des contacts et de l’agenda

Le répertoire de contacts et l’agenda stockés dans une messagerie Mail (Gmail dans le cadre du test) se synchronisent automatiquement dès que les identifiants de la messagerie mail sont renseignés.
Les fiches contacts peuvent maintenant être visualisées en mode paysage.
Les fiches de l’agenda ont quant à elle subit quelques améliorations, comme la possibilité d’afficher un morceau de la carte du lieu de rendez-vous indiqué (une autre innovation made in Android).

7 – Les autres fonctionnalités

La boutique iTunes Store regorge de contenus en tous genres qui permettent d’optimiser l’usage de l’iPhone. Les dimensions et la puissance de l’iPhone 6 Plus pourrait même relancer l’intérêt vis-à-vis de l’iPhone comme console de jeu à part entière, tant le nombre de jeux disponible sur iTunes Store est important.

Parmi les nouveaux usages et applications de l’iPhone 6 Plus :

Apple Pay :
« Apple Pay » est une application de paiement en direct et sans contact, couplée à une puce NFC (Near Field Communication) implantée dans les entrailles de l’iPhone 6 Plus, qui doit normalement permettre de régler ses achats chez tous les commerçants équipés d’un lecteur de paiement équipé de cette fonction.
Cependant, comme cela a été annoncé dans la presse, Apple a choisi d’imposer son business modèle, et de limiter l’usage de la puce NFC uniquement aux paiements en direct ou à distance auprès des commerçants ayant passé un accord avec Apple ; à ce jour, les accords signés par Apple ne concerneraient que le territoire américain … ce qui est vraiment dommage, car au même titre que le Bluetooth ou le WIFI, le NFC est supposé être une norme universelle. De plus l’application Apple Pay n’est pas livrée en standard.

iCloud :
iCloud connecte vos appareils entre eux : il fait en sorte que vous disposiez toujours des dernières versions de vos contenus, et que vous puissiez les partager si nécessaire : documents, applications, notes, contacts, … et ce, quel que soit l’appareil utilisé. Il vous aide même à retrouver votre appareil égaré.
Apple lance de nouveaux forfaits iCloud suivant la capacité de stockage de données souhaitée : ils vont de gratuits (pour 5 Go de données), à 19,99 € par mois (1 To de données).

iCloud Drive :

iCloud Drive offre la possibilité de travailler sur un même document, avec l’appareil souhaité (iPhone, iPad, iPod Touch, Macbook, iMac … et même sur un PC) grâce à iCloud.

Partage familial :

Partage familial permet à six personnes d’une même famille de partager leurs achats … qu’ils aient été faits sur l’iTunes Store, l’iBooks Store ou l’App Store. Elles peuvent aussi partager leurs photos, leurs calendriers, l’emplacement où elles se trouvent et bien d’autres choses encore.

 

Santé :

L’application « Santé » d’Apple était également très attendue, mais son fonctionnement semble uniquement lié à une montre ou un bracelet connecté … celui de la marque à la pomme croquée, du moins je le suppose … = ;-))

 

Astuces :

Cette nouvelle application contient des mini-fiches réactualisables, qui vous informe des fonctionnalités, trucs et astuces de votre iPhone.

 

Sinon les autres applications intégrées sur les précédentes versions d’iOS ont été reprises soit à l’identique, soit améliorées.

Passbook :

Cette application fonctionne avec une trentaine d’applications maintenant, je l’apprécie beaucoup, mais pour la France elle est encore trop limitée (elle se contente de centraliser les réservations de certaines de ces applications). Apple prévoit de la faire évoluer en lui permettant de stocker nos cartes de fidélité, d’effectuer nos paiement auprès des partenaires référencés par Apple (en direct via la technologie NFC), ou pour les paiements en ligne. A ma connaissance, els seuls accords passés concernent les Etats-Unis … malheureusement. Du coup la puce NFC intégrée dans l’iPhone 6 Plus ne sert à rien … puisqu’Apple a verrouillé l’usage de la puce NFC à Apple Pay !

Kiosque :

Cette application permet d’acheter à des prix parfois préférentiel des magazines. Cette application n’était absolument pas efficiente sur un iPhone 5S (écran trop petit), et il s’avère qu’elle commence à être crédible sur l’iPhone 6 Plus. Cependant, un iPad Mini (à minima) est souhaitable pour lire ses magazines préférés.

8 – Les autres fonctions de communication

Côté téléphonie, l’iPhone 6 Plus fonctionne bien. Le son en communication est correct, y compris sur haut-parleur.
La sensibilité au réseau semble correcte.
Côté autonomie, l’iPhone 6 Plus a tenu 24 bonnes heures, durant lesquelles il a réalisé plusieurs séances photos GPS activé, navigué sur le web, rédigé des messages, des E.Mails et des posts sur les réseaux sociaux, effectué quelques téléchargements d’applications, passé ou reçu deux appels téléphoniques d’une durée totale d’environ 20 minutes, navigué environ 90 minutes à l’aide de Plans et de Waze, visionné deux épisodes de série TV, écouté quelques titres musicaux en Bluetooth sur une enceinte externe, ….

9 – Les fonctionnalités intéressantes manquantes par rapport à la concurrence

Bien qu’il soit très riche en fonctionnalités, je regrette que l’iPhone 6 Plus n’embarque pas certaines fonctionnalités qui m’ont beaucoup plus sur les autres smartphones que j’ai pu tester récemment.

Le premier regret de cet iPhone 6 Plus, est qu’il ne soit pas résistant à l’eau et à la poussière (certifications IP5x & IP6x). En effet, après avoir passé l’été principalement avec un Samsung Galaxy S5, qui a été exposé à l’eau et à l’humidité (pluie, transpiration, projections d’eau ou de jus de fruits, …), j’avoue que cette caractéristique a l’avantage de relativiser certains aléas de la vie quotidienne.

La seconde fonctionnalité que j’aurai aimé retrouver sur cet iPhone 6 Plus, est à l’image de l’application « S Remote » de Samsung, qui via un port infrarouge implanté dans le smartphone, permet changer les chaînes ou de régler le son de sa télévision, ou de piloter sa platine BlueRay à distance.

La troisième concerne l’extension de mémoire via une carte Micro SD … un vœu que je pense être pieux.
La quatrième concerne le fait d’utiliser l’iPhone comme clé USB, et de pouvoir accéder aux données aussi bien à partir d’un ordinateur, qu’à partir de l’iPhone lui-même.

J’ai aimé :

+ finition, qualité des matériaux, ergonomie
+ prise en main, qualité de l’écran
+ navigation dans iOS 8
+ copier / coller de contenus variés entre Safari et l’application Mail
+ navigation internet et messageries mail
+ qualité des photos et des vidéos capturées

Je n’ai pas aimé :

– pas de certification IP67 (résistance à l’eau et à la poussière)
– affichage du nombre de raccourcis d’applications : écran 5,5 pouces non optimisé
– utilité de la puce NFC ?
– aucune trace d’Apple Pay

Conclusion : Note Globale : 90 %

FINITION – 100 %
AUTONOMIE – 80 %
ERGONOMIE – 90 %
COMMUNICATION ECRITE – 95 %
MULTIMEDIA – 90 %
PHOTOS / VIDEOS – 85 % / 80 %

Cet iPhone 6 Plus est une phablette très réussie !

C’est un magnifique objet, qui permet une prise en main tout à fait correcte du fait de sa finesse, son magnifique écran Rétina HD de 5,5 pouces offre un bon confort dans l’utilisation des très nombreuses applications disponibles, son optique photos capture des clichés plus qu’honorables, et les 172 grammes qu’il affiche sur la balance ne sont pas du tout problématiques dans son utilisation au quotidien.

Néanmoins je m’interroge sur l’utilité réelle de la puce NFC intégrée par Apple dans les entrailles de son nouvel iPhone. En effet, cette puce dont la norme est universelle, permet, outre les fonctions de paiements, d’appairer rapidement et simplement de nombreux objets connectés entre-eux … donc pourquoi la verrouiller … ?

De plus, tous ceux qui attendaient que la firme du Cupertino intègre une puce NFC dans ses iPhones pour relancer le développement du sans contact (notamment en France) en seront pour leurs frais. En effet, non seulement cette puce ne pourra pas être utilisée avec les solutions actuellement existantes de paiements sans contact, mais en plus Apple n’a pas à ce jour de solution alternative et opérationnelle à proposer, car sauf erreur de ma part, aucun accord de paiement autour d’Apple Pay n’aurait encore été conclue en France.

Commercialisé le 19 septembre (et déjà en rupture de stock), l’iPhone 6 Plus est disponible en commande à partir de 809 euros (contre 709 euros pour la version 6). A ce prix-là l’iPhone 6 Plus (et l’iPhone 6) valent – ils l’investissement demandé … ?
… tout dépend de l’usage que l’on en fait, et des « affinités » que l’on a vis-à-vis des produits de la firme de Cupertino. Mais une chose est certaine : quand on met bout à bout toutes les fonctionnalités offertes par ce smartphone haut de gamme (console de jeux, appareil photos, GPS, lecteur de musiques et de vidéo, livre électronique, agenda personnel, …), le prix peut se justifier de lui – même, surtout si une subvention de votre opérateur de téléphonie mobile vous permet d’économiser quelques centaines d’euros moyennant un renouvellement de votre part …
… sinon vous avez tout intérêt à aller voir ce que propose la concurrence, qui propose des smartphones assez complets et moins chers …

Ce test a été effectué par Laurent BARRIERE (Technonews  )

 

 

Adeater, geek ... Et plein d'autres choses ... Créateur et administrateur de Technonews (Blog Geek dédié aux Nouvelles Technologies et aux tendances actuelles) : http://laulau2000.over-blog.com/ Rédacteur et testeur pour WeAreMobians et W3sh.

3 Comments

  1. chris bode

    22 septembre 2014 at 8 h 44 min

    Bonjour

    je rencontre un gros souci avec l’iphone 6 plus ! pas moyen de l’appairer à mon nissan connect dans qashqai 2013 ! au secours ! je crois comprendre que vous avez la même voiture, avez-vous rencontré ce problème ? je suis tellement deçue ! merci d’avance de votre aide

    cdlt

    • laulau2000

      22 septembre 2014 at 12 h 45 min

      Bonjour Chris,

      Je n’ai pas encore essayé … je regarde ça rapidement.

      S’il ne fonctionnait pas, ce serait une grosse surprise, car les iPhones sont plus faciles que les smartphones Android à appairer avec le Qashqai.

      Par contre je profite de l’occasion pour dire que je viens de voir apparaître une première micro rayure sur l’écran … c’est une très grosse surprise, car la mixture conçue par Apple pour l’écran était supposer éviter cela …
      … Vivement que le film en verre trempé que j’ai acheté arrive …

      a+t

      laulau2000

  2. laulau2000

    4 octobre 2014 at 21 h 32 min

    Bonjour Chris

    L’appairage de l’iPhone 6 Plus avec mon Nissan Qashqai a parfaitement fonctionné.
    Pour ce faire, il faut aller dans le menu Bluetooth de la console centrale, puis Appairer un téléphone.

    @+t

    laulau2000

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up