Test du Samsung Galaxy S6

Samsung Galaxy S6

Samsung Galaxy S6

Chaque année, l’un des principaux évènements majeurs attendus de tous est la sortie d’un nouveau Galaxy ”S” du constructeur coréen Samsung. Après le très controversé Galaxy S5 qui s’est beaucoup moins bien vendu que prévu, Samsung se devait de réagir avec un nouveau smartphone capable de reprendre le lead sur le marché tant convoité des smartphones hauts de gamme, trusté depuis plusieurs mois par les iPhone 6 & 6 Plus de la marque à la pomme croquée.
Avec le Galaxy S 6ème du nom, Samsung frappe un grand coup non seulement dans l’utilisation de matériaux en verre et en aluminium qui composent sa coque, en lieu et place des plastiques jadis utilisés, mais aussi avec une interface TouchWiz revisitée, et une optique améliorée afin de réaliser des clichés proches de la perfection et ce, quelques soient les conditions ambiantes. En contrepartie, Samsung a opéré d’autres changements, qui ne seront certainement pas du goût de tous.
De plus, ce nouveau Galaxy est décliné pour la première fois en deux modèles (standard et EDGE, ce dernier intégrant un écran incurvé sur les côtés droit et gauche), et en trois versions : 32, 64 et 128 Go de mémoire interne.
Le modèle testé est un Galaxy S6 ”Standard” en version 32 Go.
Partons à la découverte de la bête …

 

Caractéristiques :
Dimension (H x L x P) 143.4 x 70.5 x 6.8 mm
Poids 138 grammes

GPS, Glonass, Beidou
Prise Jack 3.5mm Stéréo
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac 2.4G+5GHz, VHT80 MIMO
Wi-Fi Direct
Carte Nano SIM
Infrarouge, Bluetooth v4.1, NFC
Bluetooth A2DP, AVRCP, DI, HFP, HID, HOGP, HSP, MAP, OPP, PAN, PBAP, SAP
Synchronisation PC Smart Switch (Version PC)
Android
2G GSM, 3G WCDMA, 4G LTE FDD

Ecran Super AMOLED 5.1″ (2560 x 1440) Quad HD affichant 16 Million de couleurs
Processeur Octa-Core 2.1GHzTactile
Mémoire vive 3 GB
Stockage (Go) 32 GB
Appareil photo UHD 4K (3840 x 2160) @30fps de 16.0 MPixels avec Flash, Auto Focus
Appareil photo frontal 5.0 MPixels
Accéléromètre, Baromètre, Capteur d’empreintes digitales, Capteur Gyro, Capteur Geomagnétique, Capteur à effet Hall, Capteur HR, Capteur de luminosité, Capteur de proximité

Autonomie :
Durée d’utilisation d’internet (en 4G) jusqu’à 11 heures
Durée d’utilisation d’internet (Wi-Fi) jusqu’à 12 heures
Temps de lecture vidéo jusqu’à 13 heures
Temps d’écoute audio jusqu’à 49 heures
Durée de communication (3G WCDMA) jusqu’à 17 heures
Capacité de la batterie standard 2550 mAh

Formats vidéo supportés : MP4, M4V, 3GP, 3G2, WMV, ASF, AVI, FLV, MKV, WEBM
Résolution en lecture vidéo UHD 4K (3840 x 2160) @30fps
Formats audio supportés : MP3, M4A, 3GA, AAC, OGG, OGA, WAV, WMA, AMR, AWB, FLAC, MID, MIDI, XMF, MXMF, IMY, RTTTL, RTX, OTA
S-Voice

Lien vers le site de Samsung 
Lien vers le guide utilisateur

 

(photos comparatives prises avec un iPhone 6 et un iPhone 6 Plus)

Le Samsung Galaxy S6 est un magnifique smartphone monobloc très agréable à regarder et élégant, très bien assemblé, recouvert de matériaux qui lui confèrent (enfin) l’apparence de ce qu’il est vraiment, un smartphone haut de gamme très raffiné.
Le Samsung Galaxy S6 est assez léger, la prise en main est très bonne.
L’ergonomie du Galaxy S6, vue de profil a un petit air de déjà vu, et les aficionados de la marque à la pomme croquée y verront des faux airs d’iPhone 6.
Point appréciable pour ceux qui possèdent une carte Nano SIM, c’est de pouvoir l’insérer très simplement et sans adaptateur dans le compartiment prévu à cet effet, qui est maintenant situé sur la tranche droite du Galaxy S6.

Par contre, sur le dos de l’appareil, le capteur photo dépasse très largement du reste de la coque, ce qui fait craindre que cela le fragilise lorsque ce dernier est posé sur une surface dure, et le rende ainsi plus sensible aux rayures.
La mise sous tension fait apparaître un magnifique grand écran. La navigation dans les menus et les différentes applications est fluide, et les temps de réponses sont instantanés.
Parmi les fonctionnalités sympas de ce Galaxy S6,
Les fonds d’écran et les trames sont personnalisables « à volonté » ; bon nombre d’entre-eux sont téléchargeables gratuitement sur la boutique en ligne de Samsung.
Autre point notable : c’est l’allègement de l’ergonomie des écrans utilisateurs, Samsung ayant simplifié son interface TouchWiz de bon nombre de fonctionnalités aussi encombrantes qu’inutiles.
L’utilisation du déverrouillage de l’écran par lecture d’empreinte a été revue et c’est tant mieux ! Auparavant, il fallait glisser le doigt sur le lecteur, ce qui étant peu pratique lorsque l’on ne disposait que d’une seule main disponible, et c’était surtout très énervant …d’où l’abandon systématique de cet usage dans les minutes suivant son activation.
Désormais, il suffit juste de poser le doigt sur le bouton d’accueil pour déverrouiller le smartphone instantanément ; globalement, il suffit d’une à deux pressions pour que la lecture d’empreinte entraîne le déverrouillage.
Un mode multi-fenêtres permet d’exécuter deux applications en même temps sur un écran partagé. Pratique quand on effectue des copier / coller de contenus entre deux applications, ou si l’on souhaite continuer à regarder une vidéo tout utilisant une autre fonctionnalité ou application.
Par contre,
Le Galaxy S6 semble être très réceptif aux traces de doigts. Néanmoins, vu que la coque du modèle testé est blanche, cela n’est pas trop gênant.
Pour une raison encore inconnue (mais que l’on devine facilement vu les nombreuses autres similitudes du Galaxy S6 avec l’iPhone 6), Samsung a décidé d’imposer à l’utilisateur le choix de la mémoire dont il va avoir besoin à l’achat de l’appareil, en enlevant le lecteur de cartes micro SD. Cela est très difficile à avaler, car combien d’utilisateurs savent par exemple, que sur la version 32 Go du Galaxy S6 (l’une des rares versions vendue sur le marché français), seuls 23 Go sont réellement disponibles pour stocker du contenu !?
De ce fait, pour installer ses fichiers en mémoire, in faut passer soit via une connexion avec un ordinateur, soit en connectant directement un adaptateur micro USB directement sur le Galaxy S6, au bout duquel on peut brancher une carte SD, une clé USB, pour charger ou décharger des fichiers. Cet adaptateur peut être commandé sur internet pour quelques euros seulement.
Enfin dernier point embêtant, c’est l’absence de certification IP57 qui permettait au Galaxy S5 de ne craindre ni l’eau ni la poussière, ce qui est un plus fort agréable l’été au bord de la mer ou d’une piscine, ou bien lorsque l’on fait du sport avec son smartphone pour mémoriser un itinéraire parcouru, par exemple.

Le test a porté sur les principales fonctions du Samsung Galaxy S6 :
1. Internet et communication écrite,
2. La lecture de fichiers audio et vidéo,
3. La prise de photos et de vidéo,
4. La fonction GPS,
5. Les autres usages,
6. Les autres fonctions de communication.

.
1 – Internet et communication écrite
Comme tous ses prédécesseurs, le Samsung Galaxy S6 est très bien équipé pour exploiter toutes sortes de contenus, et pour communiquer.
La navigation sur le web est très fluide et confortable grâce à son magnifique écran de 5,1 pouces.
Que ce soit pour naviguer sur internet, pour envoyer ou recevoir des messages (SMS, MMS, Mail, chat, …) le Galaxy S6 prend en charge toutes vos communications, en temps réel, et il le fait très bien.
Les contenus, quelques soient leur taille, sont parfaitement pris en charge. L’affichage est bon, que ce soit en mode portrait ou en mode paysage.
Plusieurs messageries mail peuvent être créées et gérées avec une très grande facilité. Les contenus au format HTML sont parfaitement pris en charge.
Il est possible d’effectuer une capture d’écran en appuyant simultanément sur les touches « ON/OFF » et « Home ».
Les pièces jointes aux E.Mail peuvent être téléchargées en mémoire du Galaxy S6, puis lues et/ou modifiées suivant les applications sur le Galaxy S6.
Le clavier virtuel livré en standard est très ergonomique. Il offre une saisie assez confortable, et les mots proposés par le dictionnaire lors de la saisie sont globalement très pertinents. Les enchaînements de mots saisis via différentes applications sont mémorisés, ce qui permet par la suite au Galaxy S6 de proposer à la saisie les mots les plus pertinents, et de réduire ainsi le nombre de saisies sur le clavier. Très pratique.
Lorsque l’on visualise un échange de messages, la sélection des touches « + / – »  situées sur la tranche gauche du Galaxy S6 (dédiées au réglage du volume), permet de réduire ou d’augmenter la taille de la police de caractères.
Google Play fourmille d’applications qui permettent de communiquer à l’aide d’un clavier, en complément de toutes celles installées en standard.

 

2 – La lecture de fichiers audio et vidéo
Comme tout smartphone haut de gamme qui se respecte, le Samsung Galaxy S6 est un produit multimédia qui se veut très complet.
La lecture de fichiers audio s’effectue via les applications « Play Musique » ou « Musique », qui sont assez simples à utiliser.
Le haut-parleur, situé sur la tranche basse du Galaxy S6 offre un rendu correct, mais sans plus. Mieux vaut utiliser un casque ou appairer le Galaxy S6 avec une enceinte bluetooth.
Via la boutique en ligne Google, accessible via l’application « Google Play », il est possible d’acheter de la musique et de les télécharger en mémoire.
Le Samsung Galaxy S6 est livré avec des oreillettes intra-auriculaires. Cet accessoire n’a pas été testé.

Côté vidéo, le grand et magnifique écran du Galaxy S6 est idéal pour regarder confortablement une vidéo. Le petit plus sympa : en bas à droite de la barre de commande, la sélection de l’icône « fenêtre » permet de raccourcir la fenêtre de visualisation d’une vidéo, afin de continuer à la regarder en premier plan tout en utilisant d’autres application. Sympa.
Plusieurs formats de vidéos sont pris en charge.

 

3 – La prise de photos et de vidéos
Doté d’un appareil photo arrière UHD 4K de 16.0 MPixels fabriqué par Sony, avec Flash, autofocus et stabilisation optique, le Samsung Galaxy S6 est très bien équipé pour réaliser de bons clichés.

On accède à l’appareil photo soit en sélectionnant l’icône de l’application qui représente une optique, soit par un « double-tap » sur le bouton d’accueil.
De nombreuses options et réglages sont proposés pour la capture de clichés, photos ou vidéos, qui vont des conditions dans lesquelles s’effectue la capture, à l’ajout d’effets.

Comme à leur habitude, les smartphones de la marque coréenne sont très bruyants lors de la capture de clichés ; pour bye-passer ce désagrément, il suffit tout simplement de baisser le son du téléphone au maximum, ou de le mettre en mode « Muet » avant de lancer l’application photo, car il n’existe pas de flag pour désactiver nativement le son dans cette application. Attention toutefois de ne pas oublier de rétablir le son du Galaxy S6, sous peine de manquer des appels ou des notifications.

Samsung a également ajouté une fonction appelée « photo virtuelle », qui permet, en prenant une série de photos tout autour de soi, de créer une vue de ce sujet à partir de plusieurs angles de prises de vue. Cela permet ensuite, juste en glissant le doigt sur l’écran, de visualiser un même sujet à partir de plusieurs angles.
La qualité des photos prises de jour dans des conditions de bonne luminosité est vraiment très bonne, les couleurs et les détails sont bien restitués, même en visualisation en plein écran sur un ordinateur et ce même en zoomant vers l’avant.

 

Dans un environnement plus sombre ou le soir, des traces de bruitages font leur apparition sur les clichés, mais les détails capturés sont globalement bien restitués.
Ayant utilisé un Samsung Galaxy S5 comme camera phone l’été dernier, je peux dire que l’amélioration de la qualité de l’optique est significative, surtout en environnement de faible luminosité.

Mais que vaut le Samsung Galaxy S6 face à la référence du marché, l’iPhone 6 Plus … ?
… voici un petit comparatif de clichés pris entre les deux smartphones :

Samsung Galaxy S6                                                                          iPhone 6 Plus

Le match entre les deux smartphones est très serré … si l’iPhone 6 Plus semble briller davantage dans les photos de paysages, le Galaxy S6 quand à lui s’en tire un peu mieux dans les captures d’objets ou les clichés pris de près.
La traditionnelle application « Galerie » d’Androïd permet de visualiser les photos capturées, mais également de les modifier, d’effectuer des collages, ….

 

 

Le capteur frontal intègre 5 Mpixels afin de réaliser des selfies de bonne qualité. Pour capturer un cliché, il suffit de toucher le capteur situé à l’arrière de l’appareil photo pour déclencher la capture. Il permet de réaliser des photos qui sont plus que correctes.

La qualité des vidéos capturées est plutôt bonne dans l’ensemble, et les flous résultants des déplacements ou d’une mise au point se corrigent très rapidement.

 

4 – La fonction GPS
Doté d’une puce a-GPS, de Google Maps et de nombreuses autres applications gratuites ou payantes téléchargeables via Play Store, le Samsung Galaxy S6 possède tous les outils nécessaires pour naviguer ou pour se localiser.
L’application Google Maps permet avant tout de se localiser sur une carte, et de connaître les différentes enseignes ou services situés à proximité, leurs coordonnées, voire plus.
Pour la navigation, Maps permet d’obtenir plusieurs itinéraires avec les temps de trajets approximatifs en deux lieux, et indique comment s’y rendre par différents moyens (voiture, vélo, transports en commun, à pied). A l’exception des infos Traffic et la possibilité d’éviter ou non les autoroutes à péage, Maps n’intègre que très peu d’options comparées aux applications concurrentes. Les indications vocales sont assez précises.
L’affichage des cartes en mode satellite apporte un plus lorsque l’on se localise dans un endroit que l’on ne connaît pas.
Côté navigation je préfère utiliser Waze, une autre application Google, qui est beaucoup plus « interactive ».

 

5 – Les autres usages
Outres les applications classiques de Google livrées en standard, Samsung fourni également quelques applications telles que :
– « S Health » un coach qui permet de gérer son activité physique et sa santé (analyse du rythme cardiaque -à l’aide du capteur situé au dos du S6-, suivi et comptage du nombre de pas, définition d’objectifs à atteindre, …),
– « Peel Smart Remote » (ex-« Smart Remote »), qui permet en quelques clics de paramétrer l’application pour s’en servir de télécommande pour piloter sa télévision ou sa platine DVD : vraiment très pratique !
Comme tout smartphone Androïd, le Samsung Galaxy S6 permet de télécharger de très nombreuses applications, ainsi que des livres, des magazines, des jeux, … via « Google Play » et « Galaxy Apps », la boutique en ligne du constructeur coréen.
Tous ces contenus répondent à des usages de plus en plus larges, faisant du Galaxy S6 un compagnon de plus en plus indispensable au quotidien.
Parmi les autres usages, notons que la présence d’une puce NFC simplifie grandement l’appairage avec d’autres smarphones, accessoires ou infrastructures publiques dotés de cette technologie.
Néanmoins, puisque le sujet est au cœur de l’actualité, si le Galaxy S6 est paré pour payer ses achats sans contact via l’une des solutions du marché (sous réserve d’avoir une carte nano SIM compatible), nous n’avons à ce jour aucune visibilité sur la mise en service du système de paiement « Samsung Pay », dont l’utilisation en Europe reste à préciser par le constructeur.

 

 

6 – Les autres fonctions de communication
Côté téléphonie, le Samsung Galaxy S6 fonctionne bien.
La sensibilité au réseau semble plutôt bonne.
Le son en communication est bon.
Côté autonomie, le Samsung Galaxy S6 a une autonomie assez correcte, sans être exceptionnelle. En effet, en usage assez régulier mais non soutenu (mail, réseaux sociaux, photos, navigation web, lecture de vidéo, utilisation de jeux simples, … ), le Galaxy S6 tient jusqu’à la fin de la journée.
Toutefois, une batterie un peu plus musclée, comme celle de son grand frère le Galaxy S5 (2 800 mAh contre 2550 mAh pour le Galaxy S6) aurait été appréciée, d’autant plus que le S6 est plus puissant que son ainé.
La batterie du Samsung Galaxy S6 peut également être rechargée via un chargeur à induction, non fourni en standard.

 

J’ai aimé :
+ assemblage, finitions, ergonomie
+ prise en main, légèreté
+ lecteur d’empreintes amélioré
+ interface utilisateur
+ qualité de l’écran
+ qualité des photos et des vidéos, mode HDR
+ clavier, dictionnaire interne
+ internet et messagerie mail
+ 4G LTE
Je n’ai pas aimé :
– dépassement de l’optique photo arrière
– coque sensible aux traces de doigts
– n’est pas résistant à l’eau ni à la poussière
– pas de lecteur de carte mémoire
– qualité du haut-parleur intégré

 

Conclusion : Note Globale : 90 %
FINITION – 100 %
AUTONOMIE – 80 %
ERGONOMIE – 90 %
COMMUNICATION ECRITE – 90 %
MULTIMEDIA – 90 %
PHOTOS / VIDEOS – 90 % / 80 %

Dans la foulée des Samsung Galaxy S5 & Galaxy Note 4, qui m’ont réconciliés avec la amrque coréenne, le Galaxy S6 m’a vraiment convaincu : c’est l’un des meilleurs smartphones Androïd que j’ai testé à ce jour.
Le Galaxy S6 est élégant, léger, rapide, agréable à utiliser, capture de très bonnes photos, … et excelle dans pratiquement tout ce qu’il fait.
Par contre, l’abandon du lecteur de cartes micro SD est aussi surprenante qu’incompréhensible. La reconduite de la certification IP57 présente sur le Galaxy S5, qui permet de résister à l’immersion dans l’eau aurait été grandement appréciée, notamment à l’approche de l’été.
Malgré tout, le Galaxy S6 est très bien armé pour affronter la concurrence. D’ailleurs, tout au long de ce test, j’ai continué à utiliser mon iPhone 6 Plus qui, je l’avoue, a eu bien du mal à conserver toute mon attention face aux nombreux atouts de ce Galaxy S6 … même si je reste plus réceptif à l’écosystème Apple qu’à celui de Google … mais pour combien de temps ?
Vendu à partir de 709 euros en version 32 Go, Samsung fait payer le prix fort pour ce nouveau design et toutes les améliorations qu’il embarque. La seule solution pour se le procurer à un prix plus raisonnable, c’est de le négocier avec son / un opérateur l’octroi d’une bonne subvention. Cependant, avant de vous lancer, réfléchissez aux usages que vous allez en faire, car contrairement aux autres modèles de la marque, si vous n’avez pas assez de mémoire de stocker vos fichiers, vous ne pourrez pas y ajouter une carte micro SD.

 

Ce test a été effectué par Laurent BARRIERE (Technonews )

 

 

 

 

 

 

 

Adeater, geek ... Et plein d'autres choses ... Créateur et administrateur de Technonews (Blog Geek dédié aux Nouvelles Technologies et aux tendances actuelles) : http://laulau2000.over-blog.com/ Rédacteur et testeur pour WeAreMobians et W3sh.

2 Comments

  1. MonPetitMobile

    17 juin 2015 at 20 h 56 min

    C’est de loin le meilleur smartphone du marché. Rien à dire si ce n’est son prix un peu trop élevé pour un smartphone Samsung et son design trop proche de l’iPhone 6 d’Apple. Samsung aurait du monter petit à petit en gamme et pas d’un seul coup.

  2. TOULOUSE

    19 juillet 2015 at 1 h 54 min

    C est difficile d écrire des sms avec le clavier numérique de Samsung du galaxy s6 les touches numeriques sont trop petites du coup avec un doigt on appuie sur 2 lettres .
    Il faut vraiment amélioré çà , je suis très déçu de mon achats et je vois sur les forums des commentaire similaires , vraiment pour un téléphone aussi cher c est très décevant ,
    Comment le concepteur de se téléphone a t il oublier un tel détail ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up

Recevez le meilleur de l'actualité mobile tous les matins directement dans votre boite email !

Ne manquez plus un de nos articles! Avec la newsletter gratuite de WeAreMobians, nous vous envoyons tous les matins les meilleures articles publiés la veille. Nous nous engageons à ne JAMAIS diffuser/vendre ou louer notre base de données à des sociétés tierces.

  • Le meilleur de WeAreMobians tous les matins
  • Pas de spams... JAMAIS
  • Soyez prévenu en premier de nos concours
  • La newsletter est rédigée avec des bits recyclés et écologique
  • Bonne lecture :)