Etude Symantec : 64% des Français emporte leur smartphone aux concerts

Etude Norton
Pour 64 % des Français, il est important d’emporter
son smartphone lors des manifestations culturelles et sportives

 

84 % d’entre eux donnent même la priorité à leur smartphone, avant l’argent liquide, une carte bancaire, ou encore le classique briquet ; les experts Symantec donnent des conseils pour le protéger

 

Paris, La Défense, le 12 juin 2013 – Une étude publiée aujourd’hui par le spécialiste de la sécurité Symantec, fabricant des logiciels Norton, met en lumière l’usage grandissant par le public des smartphones lors de concerts, de spectacles, de festivals ou d’événements sportifs. Plus l’utilisation des smartphones se généralise, plus les risques liés à la sécurité augmentent. Les experts souhaitent mettre le public en garde contre les dangers numériques qui le guettent dans ce type de manifestations, notamment la perte ou le vol des appareils mobiles ou encore les escroqueries en ligne. Ils délivrent leurs conseils pour s’en prémunir.

 

L’étude de ces « fans modernes », des Français et des Françaises ayant récemment assisté à un concert, un spectacle, un festival ou un événement sportif, a permis de dégager les tendances suivantes :

 

Rangez briquets et appareils photos : le smartphone règne sans partage

·         Pour 64 % des Français interrogés, il est important d’emporter un smartphone à un concert, spectacle, festival ou événement sportif. Une grande majorité (84 %) ont même tendance à donner la priorité à leur smartphone, avant l’argent liquide, une carte bancaire, ou encore le classique briquet.

 

·         Le public moderne est mobile. Un quart des Français interrogés (25 %) a utilisé un smartphone ou une tablette pour acheter des billets. Près d’une personne sur cinq a déjà utilisé son smartphone pour présenter son billet et une sur dix pour faire des achats pendant les événements.

 

·      Trois quarts des Français utilisent leur smartphone pour prendre des photos ou filmer. Un Français sur trois l’utilise pour rechercher en temps réel des informations sur l’événement (33 %) ou pour publier des photos sur les réseaux sociaux (34 %).

 

L’apogée des revendeurs à la sauvette en ligne

·         Un quart des interrogés (26 %) a acheté ou connaît quelqu’un qui a acheté un ticket ayant posé problème ; soit qu’il n’ait pas donné l’accès escompté (18 %), soit que le ticket acheté n’ait jamais été délivré (16 %), soit qu’il ait été faux (15 %).

 

·         Plus de la moitié (57 %) des tickets incriminés sont achetés en ligne, contre 38 % auprès de revendeurs à la sauvette à l’entrée des manifestations.

 

Comportements numériques à risques courants

·         Plus d’un tiers des personnes interrogées admet ne pas protéger son smartphone par mot de passe, et deux sur cinq ne prennent aucune précaution contre la perte ou le vol.

 

·         Les transports en commun sont le théâtre de nombreux vols ou pertes de smartphones, devant d’autres lieux tels que les bars, restaurants ou taxis. Un tiers a déjà perdu, égaré ou s’est fait volé un smartphone, et dans un cas sur trois dans les transports en commun.

 

Des applications qui enrichissent l’expérience mais qui peuvent aussi gâcher la fête

·         Près des trois quarts (73 %) des personnes ayant téléchargé des applications liées à une manifestation estiment que cela a enrichi leur expérience.

 

·         Néanmoins, un tiers (36 %) se plaint d’avoir été spammé par la suite et un sur dix regrette même d’avoir téléchargé une application.

 

Les jeunes plus attachés à leur smartphone et plus sensibles aux questions de sécurité

·         Les 18-30 ans attachent plus d’importance que les plus de 50 ans au fait d’avoir leur smartphone lors d’un événement. Dans le même temps, ils ont également plus de chance de perdre ou de se faire voler leur smartphone lors d’une manifestation.

 

·         Mais ils ont aussi davantage tendance à protéger leur smartphone que les plus de 50 ans.

 

 

Conseils de sécurité numérique pour le public moderne

 

Au-delà de la « fouille », la sécurité en ligne lors de spectacles

  • Optez pour le partage sécurisé. Vérifiez les paramètres de sécurité sur vos réseaux sociaux pour contrôler qui peut accéder aux différentes informations.

 

  • Réfléchissez bien avant de vous géolocaliser ou de publier des photos sur les réseaux sociaux. Cela peut sembler sans conséquences, mais vous faites savoir à tout le monde que vous êtes occupé ou absent de chez vous.

 

  • Faites de votre mot de passe en ticket d’entrée. Protégez votre appareil à l’aide d’un mot de passe complexe, que vous changerez régulièrement. Il sera ainsi beaucoup plus compliqué d’accéder à vos données personnelles en cas de perte ou de vol.

 

  • Entre chaque performance, partagez un verre, pas vos données bancaires. Évitez de vérifier votre messagerie électronique ou votre compte bancaire sur un réseau Wi-Fi public. Les cybercriminels sont à l’affut des données sensibles sur les réseaux non sécurisés. Optez pour un réseau VPN personnel comme pour sécuriser votre navigation ou attendez d’être sur un réseau protégé pour manipuler des données sensibles.

 

  • Objets trouvés. Anticipez et installez un logiciel de sécurité tel que Norton 360 Multi-Device. Ainsi, en cas de perte ou de vol de votre téléphone ou de votre tablette, vous pourrez localiser, verrouiller et même effacer votre appareil à distance pour empêcher quiconque d’accéder à vos données.

 

Escroqueries aux tickets électroniques : comment les reconnaître

 

  • La magie du clic. Sur les réseaux sociaux, les arnaques aux tickets, y compris les messages incitant à cliquer sur « J’aime » pour gagner des places gratuites, sont légion. Méfiez-vous ! Connectez-vous directement au site ou à la page officielle de la marque sur Internet et les réseaux sociaux pour vérifier la validité de l’offre.

 

  • Bonne affaire ou arnaque ? Si une offre pour le concert de l’année semble trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas. Achetez vos places en réglant par carte de crédit pour être protégé en cas d’escroquerie, ce qui ne sera pas le cas si vous payez par carte de débit ou en liquide.

 

  • Les reprises valent rarement les versions originales. Soyez prudent lorsque vous achetez des tickets sur un site dont vous n’avez jamais entendu parler. Ces sites proposent des tarifs alléchants mais peuvent vous coûter plus cher au bout du compte. Tournez-vous vers les sites réputés et vérifiez la présence d’une coche verte à côté de leur nom (avant de cliquer sur le lien) pour être certain que le site est sécurisé.


 

 

  • Contrôle anti-escrocs. Avant de saisir vos informations bancaires, vérifiez la présence de marques de sécurité, comme le sceau Norton Secured, indiquant que vous pouvez faire confiance au site Les lettres « HTTPS » dans la barre d’adresse signalent également que le formulaire ou la page bénéficie d’un niveau de sécurité renforcé.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, nous sommes à votre disposition pour organiser un entretien avec Laurent Heslault, Directeur des Stratégies de Sécurité Norton.

 

###

 

 

Méthodologie employée pour cette étude

Du 3 au 23 mai 2013, Edelman Berland a mené une enquête en ligne de 10 minutes dans 11 pays, dont la France, auprès d’internautes adultes âgés de 18 à 64 ans, possédant un smartphone et ayant assisté au moins deux fois à un concert, spectacle, festival ou évènement sportif majeur au cours des deux dernières années. En France, cette étude a été menée auprès de 500 personnes.

 

A propos de Norton by Symantec

Norton protège ce que les utilisateurs ont de plus précieux dans tous les aspects de leur vie numérique. Norton propose une gamme de solutions de sécurité comprenant des technologies destinées à la protection des PC et des appareils mobiles, des services d’assistance technique et des solutions de sauvegarde en ligne. Retrouvez Norton sur Facebook : http://www.facebook.com/nortonFR

 

Norton by Symantec

Jennifer Jones Duffourg : 01 41 38 59 46 – Jennifer_Duffourg@symantec.com

En 1998, dans une start up logiciel de Californie, j'ai découvert Mon premier Palm Pro. La révélation, depuis la découverte des PDA, je suis devenu addict des objets communicants. Et pourquoi faire comme tout le monde quand on peut personnaliser son appareil? Je suis un fan du custom par analogie à l'automobile certains me diront fan de tuning !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :