[Test] Dual Dynamic Driver M by Maxell

M BY MAXELL – Une nouvelle ligne haut de gamme d’écouteurs

Longtemps connu pour ses supports de stockage (K7, CD et DVD), Maxell, qui appartient au groupe Hitachi, développe notamment des produits multimédias, dont des écouteurs depuis près de 10 ans. La marque étoffe son offre et lance une nouvelle ligne de produits orientés haut de gamme et équipés de technologies spécifiques, baptisée M By Maxell. Cette gamme comprend 3 modèles d’oreillettes intra-auriculaires, Balanced Armature, Dual Dynamic Driver (présentés ici) et Bass Chamber.
Nous avons ainsi pu tester les premiers écouteurs à doubles drivers dynamiques de la marque, les MXH-DD600S.

Maxell_intras_MXH-DD600S_boite1 Maxell_intras_MXH-DD600S_boite2

Présentation
Avantageusement présentés dans une boite à rabat et à fenêtre, les écouteurs Maxell affichent clairement leur positionnement Premium.
Nous avons affaire ici à des écouteurs à doubles drivers dynamiques indépendants, pour délivrer un son plein et puissant. Le driver des aigus et médiums de 6 mm est placé en avant et le woofer de 8 mm qui pilote les basses est quant à lui placé en arrière du boitier en aluminium conçu pour réduire les vibrations acoustiques.

Maxell_intras_MXH-DD600S_schema

Ceux-ci de forme conique sont gainés de noir, tandis que la couvercle en aluminium et arbore le M stylisé de la marque.
La forme en cône s’avère nécessaire pour abriter les deux drivers et la taille s’en ressent un peu. Mais le port de ces Maxell se révèle très confortable et même assez isolant, filtrant en grande partie les bruits extérieurs, agissant comme une réduction passive.

En plus des écouteurs, la boite contient 4 paires d’embouts anti-bactériens (XS, S, M, L) de façon à s’adapter à toute taille d’oreille, ainsi qu’une petite pochette matelassée de transport. Délicate attention peu courante.

Maxell_intras_MXH-DD600S_contenu Maxell_intras_MXH-DD600S_zoom

Les écouteurs sont reliés à un câble plat anti-noeuds très fin et de 4 mm de large et de 1.20 m, au toucher caoutchouteux particulièrement agréable et léger, se terminant par un jack 3.5 en L, suffisamment fin pour ne pas devoir retirer l’étui d’un iPhone. Le micro est quant à lui idéalement situé à moins de 15 mm de l’oreillette droite, et il tombe ainsi naturellement devant la bouche. Car si la principale fonction d’une paire d’écouteurs est d’écouter de la musique, n’oublions pas qu’ils permettent aussi de répondre à un appel ou de dialoguer avec l’assistant vocal du smartphone. N’avez vous jamais remarqué le nombre de personnes devant relever le micro de leur main pour le placer devant leur bouche ? Merci aux ingénieurs de Maxell pour ce petit détail ergonomique : enfin un micro bien placé !

Maxell_intras_MXH-DD600S_zoom2

Ce micro est par ailleurs intégré à la télécommande universelle compatible avec iOS, Android, Blackberry et Windows Phone… Suffisamment rare pour être signalé.
Une pression permet de mettre en pause, une double pression passe au morceau suivant, et un appui long lance l’assistant vocal. Simple, pratique et efficace.

A l’écoute
Ce qui frappe de prime abord est la qualité des aigus. Ils sont fins, presque ciselés, et se détachent bien. Les basses, nécessitent de pousser un peu le volume pour être perçues plus clairement. Les médiums sont quant à eux, présents, même un peu trop. C’est flagrant sur la plupart des morceaux écoutés au début de ce test.
C’est décidé, ces écouteurs vont subir quelques passages du Magic CD de Jean-Marie Reynaud afin de les roder un peu.

MagiCD

5 heures et des poussières plus tard, après 5 passages du CD, nouvelle écoute : les médiums sont toujours présents (aucune chance qu’ils ne s’en aillent…) mais nous voici avec des basses plus profondes, un peu plus rondes, et surtout des aigus très fins. L’écoute à volume moyen de Random Access Memory des Daft Punk est un régal. Dans Ho Hey des Lumineers, les voix claquent par dessus la guitare. Rhiannon de Fleetwood Mac (oui je sais…) me donne l’impression de partager le studio avec le groupe, et Apron Strings de Beady Belle est à grimper aux rideaux…

Bien que je ne sache pas exactement à quoi m’attendre avec des écouteurs à double drivers, le constat est flagrant par rapport à des écouteurs mono driver : le son produit est plus puissant et très détaillé, avec des aigus et des graves bien séparés.

Dans l’ensemble, ces Dual Dynnamic Drivers MXH-DD600S (ouf…) m’ont enchanté et ils tiennent bien leur promesse. Le seul reproche que je pourrais leur faire serait une prédominance des mediums pouvant fatiguer après une écoute prolongée. Mais leur vrai plus réside dans la précision des aigus et la qualité des basses.

Ces intras de la gamme M de Maxell sont disponibles pour 99,90€ et valent le détour.

 

Spécifications

Impédance13Š +/-15%
Ecouteurs8mm & 6mm moving coil dynamic speaker
AimantNeodymium (NdFeB)
Sensibilité95dB +/- 3dB (1kHz)
Equilibre des canaux<3dB (at 1kHz)
Entrée nominale3mW
Entrée maximale200mW
Bande passante20Hz - 20kHz
PriseJack 3.5mm L
Câble1.2m

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :