SYMANTEC – Vol de données personnelles pendant les vacances : 5 comportements à éviter

symantec

Que ce soit à l’occasion des vacances d’été ou pour des raisons professionnelles, les déplacements et escales en aéroport ou en gare sont souvent synonymes de mauvaises habitudes et
peu de précautions sont prises quant à la protection de l’information. Or, ces transits représentent des situations propices aux vols de données ou de matériel : un passage aux toilettes en laissant son appareil et sa valise dans l’entrée, un téléphone laissé sur une borne de chargement sans surveillance… Les utilisateurs oublient rapidement la valeur de leur appareil et sous-estime plus encore celle des informations qu’il contient et l’intérêt que ceux-ci peuvent susciter.

Symantec s’est donc approché au plus près des voyageurs afin d’observer leurs habitudes et degré de vigilance lors de leur passage à l’aéroport et a constaté plusieurs situations à risques.

Voici cinq cas de figures fréquemment observés par Symantec, suivis de conseils d’expert pour éviter toute mésaventure :

1.      La perte ou le vol d’informations personnelles et des appareils

Situation : Malgré toutes les précautions que les voyageurs peuvent prendre avant leur séjour et pendant leurs déplacements, le vol ou la perte de données/appareils peut toujours survenir.
Dans les deux cas, récupérer ses données peut s’avérer être un véritable parcours du combattant.  

Solution : Si l’on peut se sentir impuissant face à la perte ou le vol d’un appareil lors d’un voyage à l’étranger, il existe des solutions efficaces pour récupérer ses données personnelles ou professionnelles. Avant de partir, Symantec recommande de sauvegarder les informations stockées sur chaque appareil concerné. Une fois sauvegardées sur un disque dur ou dans le cloud, elles seront sécurisées et facilement accessibles en cas de déconvenue.

2.      L’ordinateur sans surveillance dans les toilettes ou dans un café à l’aéroport

Situation : Dans un aéroport ou une gare, il n’est pas toujours évident de se déplacer avec bagages et valises. Quand il s’agit de se rendre aux toilettes, les voyageurs ne souhaitent pas s’encombrer et beaucoup laissent leur ordinateur sans surveillance le temps nécessaire. De même, au café, lieu de grande affluence à certaines heures dans les aéroports et gares, l’ordinateur est souvent laissé allumer, grand ouvert sur la table, le temps d’aller chercher sa commande ou se laver les mains, pour être certain de retrouver sa chaise en revenant.

Solution : Outre le fait que laisser ses affaires sans surveillance est, bien évidemment, déconseillé, laisser un ordinateur à la vue et portée de tous, incite plus largement au vol. La solution est simple : emmener sa valise et son ordinateur partout avec soi, y compris aux toilettes, ou le temps de faire la queue pour chercher son café.

3.      Des smartphones hors de vue lors du rechargement…

Situation : Lors d’escales longue durée, les voyageurs profitent de l’attente pour recharger leurs téléphones. Mais les prises ne sont pas toujours facilement accessibles, souvent éloignées des sièges, obligeant les propriétaires des appareils à les laisser près de la borne sans surveillance, augmentant ainsi les risques de vols.

Solution : Ces objets sont si petits qu’il est très facile d’en dérober un, rapidement et discrètement, plus encore si ces derniers sont laisser sans protection. La solution est de rester à proximité de son appareil, de le garder dans son champ de vision ou d’attendre la disponibilité d’une prise plus proche, mais également, d’équiper son système d’une solution antivol.

4.      …et des informations personnelles à la vue de tous

Situation : Dans des espaces publics comme des terminaux aéroportuaires ou des halls de gare, difficile de conserver un peu d’intimité. Et cela vaut également pour ce qui s’affiche sur l’écran des tablettes, ordinateurs portables ou même smartphones. N’importe qui, placé à proximité d’un écran, peut aisément capter les informations qui y sont affichées, telles que les comptes bancaires, activités sur les réseaux sociaux, projets professionnels ou même photos de vacances.

 Solution : Pour éviter tout risque de vol de données, il est essentiel de ne pas laisser la possibilité à d’autres personnes de découvrir des informations privées affichées à l’écran, à fortiori dans le cas d’informations professionnelles devant rester confidentielles. Des solutions simples comme vérifier la position de l’écran, baisser la luminosité ou adopter un filtre protecteur de confidentialité peuvent éviter ce type de risques trop souvent sous-estimés.

5.      Coûts cachés et réseaux Wi-Fi gratuits

 Situation : Sans configuration préalable de son téléphone, il est possible d’avoir de mauvaises surprises en revenant de voyage. En effet, le fait de ne pas désactiver la fonction « roaming » (le paramètre permettant d’utiliser les réseaux étrangers) peut entrainer des coûts de communication importants. Le cas contraire, il sera nécessaire d’utiliser les réseaux Wi-Fi gratuits locaux pour toute connexion à Internet (mails, applications…). Plébiscités par les voyageurs dans les aéroports, hôtels, restaurants, ces derniers ne sont généralement pas sécurisés et rendent vulnérables toutes informations communiquées dont le vol peut coûter cher, notamment dans le cas de coordonnées bancaires.

Solution : Une simple vérification des tarifs et conditions de connexion à l’étranger peut aider à prévenir toute facture salée. Les opérateurs locaux fournissent normalement le détail
des coûts et limites d’utilisation par jour. Et si une connexion à un réseau Wi-Fi gratuit non-sécurisé est requise pour surfer ou utiliser une application, Symantec préconise de ne communiquer aucune information personnelle essentielle ou de n’effectuer aucune activité bancaire.

Bonnes vacances, et soyez prudents !

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :