[TEST] Apple TV 4

Présenté comme la « télévision du futur » par Apple, l’Apple TV 4ème du nom fait son apparition avec quelques nouveautés qui le rendent plus volumineux certes, mais aussi plus polyvalent, notamment avec l’apparition de Siri, d’un App Store, ainsi qu’une télécommande sensitive au design très réussi, appelée Siri Remote, qui intègre un pad en verre et deux micros.

00-01TOP

Caractéristiques :

  • Dimensions : 98 x 98 x 35 mm
  • Poids : 425 grammes
  • Processeur Apple A8 bicoeur
  • Sortie audio Dolby Digital 7.1
  • Sortie vidéo 1080 p
  • Wi Fi 802.11a/b/g/n/ac
  • Bluetooth 4.0
  • port HDMI 1.42
  • port Ethernet 10/100BASE T
  • port Récepteur infrarouge
  • port USB-C (pour l’assistance technique)

Lien vers le site d’Apple

photos comparatives Apple TV 2 et 4 :

Déballage et mise en service :

Le design extérieur de l’Apple TV n’a pas beaucoup évolué depuis les dernier modèle, par contre sa hauteur est passée de 23 à 35 mm. Le nombre de ports situés à l’arrière du boitier a diminué, et le port micro-USB de l’ancien modèle a été remplacé par un port USB-C (ce port est utilisable à des fins de diagnostic ou pour la restauration via un ordinateur).

La mise en service est simple et assez rapide, à condition de disposer au préalable des câbles HDMI et d’alimentation secteur, non fournis en standard (les connectiques sont identiques à celles des précédentes Apple TV). La Siri Remote s’appaire automatiquement avec l’Apple TV via la technologie Bluetooth.

Il faut ensuite connecter l’Apple TV à un hotspot WIFI, renseigner ses identifiants iTunes, sa localisation, …. Le seul « couac », c’est l’utilisation du clavier alphanumérique qui apparaît à l’écran pour renseigner les différentes informations demandées, qui n’est pas très pratique à utiliser.

Pour ceux qui possèdent un iPhone, il est possible de configurer l’Apple TV à partir ce smartphone ; une fois la connexion effectuée, des alertes successives apparaissent sur l’écran de l’iPhone, afin de permettre la saisie des identifiants iTunes et iCloud.

00-10b

Pour en revenir à la Siri Remote, elle est très fine et assez design. Elle intègre

  • un pad sensitif en verre, appelé « Surface Touch », qui permet de se déplacer aisément dans les différents menus,
  • un micro intégré à chaque extrémité,
  • cinq touches physiques, qui permettent de revenir sur le menu d’accueil, de se déplacer dans les différentes arborescences de menus, de régler le son, de lancer la lecture, ou d’activer Siri.

Le Surface Touch permet de se déplacer, de valider une sélection, d’avancer ou de revenir en arrière lors de la visualisation d’une vidéo, ou d’effectuer différents contrôles dans les jeux ou les applications.

L’accéléromètre et le gyromètre intégrés permettent d’agrémenter son usage, notamment lorsque l’on joue avec certains jeux.

Une double pression sur la touche d’accueil permet d’afficher toutes les applications actives, et via un glissement de doigt vers le haut sur le Surface Touch, de fermer les applications non utilisées.

Le câble Lightning livré dans la boite permet de recharger la batterie de la Siri Remote, qui aurait une autonomie de trois mois après une charge pleine.

Par contre, d’après les témoignages postés par certains utilisateurs, la partie en verre de la Siri Remote serait très fragile en cas de chute ; la Siri Remote coûte 89 euros en Apple Store. Espérons que les accessoiristes proposeront rapidement des coques de protection.

00-11

L’écran d’accueil, assez light et agréable à parcourir, permet l’accès aux films, aux séries TV, à la musique, aux photos, aux jeux, à une zone de recherche, ainsi qu’à la configuration du partage à domicile.

Parmi les nouveautés de cet Apple TV, on trouve Siri et l’App Store.

Siri :

Pour utiliser Siri, il suffit de maintenir le doigt appuyé sur la touche en forme de micro pendant la dictée de la question ; une fois la touche relâchée, le résultat s’affiche sur la télévision. Les résultats remontés lors des différentes recherches sont globalement pertinents (exemples : « quels sont tous les films avec Bruce Willis ? », « quel temps va – t – il faire dans telle ville ? », « quels sont les résultats des matchs de la Champions League d’hier ? »).

Par contre, Siri ne m’a trouvé aucune des applications demandées, à cause de la prononciation, peut-être, alors qu’elles sont bien disponibles pour l’Apple TV.

00-17Siri

L’App Store :

Via l’App Store, on accède à une boutique qui intègre uniquement des applications et des jeux développés spécifiquement pour l’Apple TV (le nombre exact d’applications disponibles n’a pas pu être déterminé, mais certains classiques manquent à l’appel).

La plupart des jeux proposés sont soit payants, soit gratuits avec achats intégrés, et le plus frustrant dans l’histoire, c’est de ne pas pouvoir récupérer les jeux déjà achetés sur iTunes Store à partir d’un iPhone ou d’un iPad.

J’ai testé quelques-uns de ces jeux : l’installation de certains jeux sur l’Apple TV s’effectue en deux temps : télécharger le jeu en lui-même, puis télécharger des composants parquets par paquets, ce qui s’avère très long, notamment lorsque l’on dispose de débits filières assez limités. Par contre, Apple n’a pas pris le soin de mentionner la taille de chaque application, si bien que lorsqu’on lance un téléchargement, on ignore à l’avance le temps que cela prendra.

Une fois téléchargés, la Siri Remote sert de manette de jeux, soit en la gardant à la verticale dans une seule main, soit en la tenant à deux mains horizontalement, l’accéléromètre et le gyromètre intégrés permettant d’agrémenter le jeux en fonction de l’inclinaison.

Jouer à un jeu comme « Asphalt 8 », par exemple, est tout à fait crédible avec le Siri Remote.

Pour le joueurs maladroits, une dragonne est vendue en option, afin d’attacher la Siri Remote à son poignet.

Pour les joueurs invétérés, une (vraie) manette sans fil Steelseries Nimbus est disponible en option pour l’Apple TV, au prix de 70 euros.

Autres usages :

Pour le reste des usages, il est possible via AirPlay de visualiser des contenus multimédia depuis un MacBook, un iPhone ou un iPad.

Les films et la musique peuvent être achetés ou loués, puis installés directement sur l’Apple TV.

Une radio est également proposée dans le menu Musique, avec l’écoute de titres par styles musicaux.

La fonction de partage à domicile des titres dans iTunes, qui permet de récupérer automatiquement un nouveau titre téléchargé sur un autre support Apple, est également disponible ; pour ce faire, il faut au préalable avoir activé l’option dans iTunes, sur son ordinateur (Fichier / Partage à domicile / Activer le partage à domicile).

L’Apple Music est également pris en charge, et ceux qui y sont abonnés devraient y retrouver l’ensemble de leurs contenus.

La puce Bluetooth intégrée permet d’appairer un casque sans fil, afin d’utiliser l’Apple TV sans déranger son entourage. Bien vu !

Conclusion :

Note Globale : 80 %

Cet Apple TV 4ème du nom est un produit assez sympa à utiliser, assez polyvalent, et très appréciable lorsque l’on dispose d’autres appareils griffés par la marque à la pomme croquée, puisqu’il s’intègre parfaitement dans l’écosystème Apple. Néanmoins, j’ai du mal à comprendre en quoi il constitue la TV du futur, puisqu’il n’intègre rien de révolutionnaire ou d’extraordinaire par rapport à ce qui existe déjà sur le marché.

La Siri Remote, est relativement réussie dans sa conception, et est adaptée aux nouveaux usages de cet Apple TV. Attention cependant à ne pas la laisser tomber.

Par contre, le seul regret est que l’App Store disponible sur l’Apple TV est totalement cloisonné de celui existant pour les Mac, et pour les produits mobiles de la marque, puisqu’il ne permet pas de récupérer les jeux et applications achetées sur les autres supports.

Commercialisé aux prix de 179 euros (32 Go) et de 220 euros (64 Go), cet Apple TV est certes cher, mais reste néanmoins « accessible » pour un produit Apple. Il est selon moi intéressant uniquement pour les clients Apple (Mac et/ou iPhone iPad). Pour les autres, je leur suggèrerai d’attendre que ce concept évolue et s’enrichissent un peu plus, voir d’opter pour une solution plus en adéquation avec leur smartphone, qui de plus, sera probablement moins chère.

J’ai aimé :

  • ergonomie des menus
  • Siri Remote réussie
  • Visualiser des contenus multimédias depuis un iPhone ou un MacBook
  • Manette de jeu sans film en option
  • écran de veille animé

Je n’ai pas aimé :

  • câbles HDMI et secteur non fournis en standard
  • utilisation du clavier alphanumérique virtuel peu pratique
  • Applications et jeux achetés sur les autres App Store non disponible

laulau2000

Adeater, geek ... Et plein d'autres choses ... Créateur et administrateur de Technonews (Blog Geek dédié aux Nouvelles Technologies et aux tendances actuelles) : http://laulau2000.over-blog.com/ Rédacteur et testeur pour WeAreMobians et W3sh.

4 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :