Intel dévoile son dernier NUC, gonflé à bloc

Le prochain NUC Ghost Canyon d’Intel en a sous le (petit) capot. Ce mini PC a bien grandi depuis sa dernière version testée ici. Contrairement à ses prédécesseurs, Il se fait évolutif et modulable et intéresse déjà les intégrateurs. Vous avez dit NUC ? Oui, pour (Next Unit of Computing), Intel inside of course ! Découverte du mini monstre.

Ne vous fiez pas à sa petite taille… c’est un monstre !

Le Ghost Canyon, dont le nom commercial est Intel NUC 9 Extreme Kit (N9EK), est un mini PC au format ATX (format inventé par Intel qui continue à le pousser) de 238 mm x 216 mm x 96 mm. C’est dans ce barebone d’un volume de 5l que l’on peut installer des composants particulièrement puissants, au choix de l’acquéreur, pour travailler ou jouer.

Contrairement aux précédents NUC de la marque, le NUC 9 Extreme Kit, toujours orné du crâne stylisé de son prédécesseur NUC Hades Canyon est construit autour de trois éléments :

  • le chassis au format barebone,
  • une carte Compute Element,
  • et une carte Base Board.

Au boulot !

Le chassis est équipé d’une alimentation de 500W, et intègre quatre ports USB 3.1 gen 2, deux ports USB Type-C Thunderbolt 3,  deux ports Ethernet Gigabit et une sorte audio jack 3.5 mm/ sortie optique S/PDIF.

Vue de dos

La Compute Element est en fait le coeur du PC. Elle reçoit le processeur – Intel Core de 9e génération de série H (i5-9300H, i7-9750H et i9-9980HK) -, deux slots M.2 (compatibles SATA-3) pour le stockage SSD au format PCIe NVMe et deux slots pour de la mémoire SODIMM DDR4 2666 (jusqu’à 32Go) ou 2400 (jusqu’à 64Go). Cet Element intègre en outre un module Wifi6 et Bluetooth 5.0.

Le Compute Element, fermé.

Le Compute Element ouvert.

La carte Base Board accueille quant à elle trois ports : 2 PCIe 16x – le gris pour recevoir le Compute Element – le bleu  pour recevoir une cartesgraphique jusqu’à 8″ comme les GeForce RTX 2060 ou la Dual GeForce RTX 2070 Mini de Asus. Le dernier port PCIe 4x peut recevoir une carte d’extension…

Le Base Board

Pour les cartes à base de RTX 2080 Ti, Intel a développé des partenariats avec d’autres fabricants de boitiers, comme le français Bleujour ou le chinois Cooler Master qui présentent tous deux leurs modèles un peu plus volumineux (de 10 à 15l), avec des alimentations jusqu’à 850W.

Le design spécifique du boitier d’Intel fait qu’il est refroidi cinq fois chaque seconde avec un effet cheminée. A cet effet, l’air frais est aspiré de chaque côté par les grilles, puis est expulsé par les deux ventilateurs fixés sur le haut du boîtier.

L’effet cheminée (volume refroidi 5x/s)

Si les possesseurs des NUC précédents devaient changer leur machines s’ils souhaitaient des performances plus grandes, c’en est fini avec le NUC 9 Extreme Kit, puisqu’il ne suffira de ne changer que le Compute Element.

NUC ou Tour ?

Bon, bien entendu, ceci a un coût certain, voire un certain coût… Si les prix en € ne sont pas encore connu, ceux en $ donnent déjà une idée : Comptez 950$ pour le i5, 1150$ pour le i7, et 1530$ pour le i9… La disponibilité est annoncée pour courant avril.

 

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :