ArmorLock, plateforme de chiffrement et le 1er disque SSD NVMe chiffré de Western Digital

Western Digital dévoile son SSD NVMe chiffré qui allie protection des données, hautes performances et simplicité d’utilisation… Le rêve pour tous les DSI / RSSI !

ArmorLock, c’est donc une nouvelle plateforme de chiffrement qui définit un nouveau standard dans la protection des données, et qui sera intégrée aux solutions de stockage Western Digital. Couplé à ce lancement, WD présente son premier disque SSD G-Technology NVMe chiffré ArmorLock. L’objectif ? Contrer le vol et la fuite de données confidentielles ou critiques, sans pour autant ralentir le système.

Authentification forte et très haute sécurité
Le mot de passe fait partie du passé ! Le disque ne peut fonctionner sans l’application dédiée sous MacOS ou iOS (Android et PC sont en cours…). C’est avec cette dernière qu’il est possible d’enregistrer le disque, de le déverrouiller afin d’en gérer le contenu, ainsi que les utilisateurs autorisés. Le tout d’un clic et sans mot de passe. En effet, sa configuration et sa gestion sont facilitées par les modules matériels de sécurité (TPM) et la protection biométrique présents sur les smartphones et plateformes de bureau récents. Le SSD ArmorLock et le smartphone communiquent via Bluetooth BLE.
Bien entendu, le disque ArmorLock se voit authentifié par un certificat numérique et ses mises à jour logicielle sont directement effectuées par l’application éponyme.
Le chiffrement matériel est assuré par de l’AES-XT 256 bits (XTS étant le plus récent et le plus sécurisé des modes de chiffrement par bloc).
En parallèle, Western Digital annonce la mise à disposition de la version open source de Sweet B, une implémentation de cryptographie à courbe elliptique (ECC) en utilisant la courbe NIST P-256. Ces algorithmes asymétriques permettent de valider le firmware de l’appareil, chaque connexion entre l’appareil et le smartphone ou les applications de bureau, et ils sont finalement utilisés pour dériver les clés utilisées pour chiffrer et déchiffrer les données sur le disque.
L’éjection du disque le verrouille automatiquement, ce qui rend instantanément l’ensemble du contenu inaccessible.

Contrôle d’accès et localisation
Avec la gestion des utilisateurs, il devient possible d’envoyer un disque à un collègue ou utilisateur dument autorisé sans avoir peur de voir ses données lues par des tiers non identifiés…
De plus, il est posible d’activer une option de localisation pour connaitre le dernier emplacement connu de l’utilisation du disque.

Vitesse de pointe
Comme le temps de transfert représente une perte de temps, ArmorLock est doté d’un revêtement en aluminium froid dissipant la chaleur. Ainsi, ce nouveau disque SSD NVMe chiffré ArmorLock offre des performances d’athlète de haut niveau : jusqu’à 1000 Mo/s en lecture comme en écriture (via un port USB SuperSpeed 10Gbps).

Nous ne manquerons pas de vérifier ces données lors d’un test à venir…

Effaçable et localisable
Le disque ArmorLock offre des fonctionnalité d’effacement sécurisé et peut être formaté sous différents formats (HFS+, NTFS et exFAT).

Ultra résistant
Conçu pur durer dans tous les environnements, il résiste à une chute de 3 mètres de haut, à une pression maximale de 450 kg, ainsi qu’à l’eau et à la poussière (IP67).

Disponible en 2To, ce concentré de (hautes) technologie coûte 622,99 €, le prix de la sécurité à toute épreuve…

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :