[Test] Ecouteurs a-JAYS Five, le son made in Sueden

Annoncés en mai dernier et présentés début juillet, voici (enfin…) que débarquent les derniers écouteurs intra-auriculaires du suédois à qui l’on doit déjà une longue série de produits de qualité, d’ailleurs régulièrement récompensés (t-JAYS, d-JAYS, q-JAYS, v-JAYS, c-JAYS et s-JAYS).

Les a-JAYS Five entendent couvrir l’ensemble du marché des smartphones avec un produit décliné pour les principales plateformes que sont Android, iOS et WIndows Phone. En effet, les télécommandes et leurs fonctionnalités diffèrent d’un OS à un autre et c’est pourquoi trois versions spécifiques sont proposées, une première mondiale. C’est la version iOS que nous détaillons ici.

Déballage
La marque a fait les choses en grand et l’étui, d’assez grande taille, ressemble à un véritable écrin au toucher velours… Cet étui tapissé de mousse thermoformée reçoit un magnifique manuel traduit en neuf langues, la boite ronde qui protège les écouteurs, et deux autres petis étuis , l’un pour les embouts silicone (pas moins de 4 tailles en plus de ceux déjà en place sur les écouteurs) et l’autre pour le clip de câble. Rarement des écouteurs avaient été présentés avec autant de luxe !
La question est : le méritent-ils autant ?

ajays_five_boite1 ajays_five_boite2 ajays_five_boite3 ajays_five_boite5

Chez JAYS, tous les détails comptent, et toute l’expérience de la marque se retrouve concentrée sur les Five. Le jack 3,5, ultra plat, prolonge le long câble au revêtement élastomère, lui aussi ultra plat et anti enchevêtrement. Le câble de l’écouteur droit reçoit la télécommande propre à la plateforme choisie (ici iOS). Elle accueille un microphone 360° assurant une excellente qualité audio grâce à sa techno de réduction de l’écho, et trois boutons destinés à la prise et fin d’appel téléphonique, play/pause, changement de plages, volume, etc. Les écouteurs, réalisés en aluminium tourné et recouverts du même élastomère que le câble, sont logiquement orientés vers l’intérieur du pavillon de l’oreillle, assurant ainsi un confort quasi parfait, après avoir choisi la taille des embouts. Ils accueillent les nouveaux drivers custom A5 de la marque.
L’ensemble est d’une grande élégance semble fait d’une seule pièce. Ces a-JAYS sont tout de même le résultat de 12 mois de développement, et çà se voit.

ajays_five_controls  ajays_five_features_drivers  ajays_five_cable_black ajays_five_ecouteur2 ajays_five_ecouteur ajays_five_clip1 ajays_five_clip2

A l’écoute
Après avoir mis en place le clip de câble à la base inférieure du “Y” séparant les écouteurs de façon a ne pas sentir le poids et assurer des mouvements de tête libres, inséré les écouteurs et connecté le jack à la source audio, pressons enfin sur Play. Le son est clair et très détaillé avec un bon relief. Il n’est vraiment pas nécessaire de pousser le volume car le a-JAYS Five ont un excellent rendement. En revanche, on pourrait de prime abord leur reprocher un léger manque de présence des basses. Un rapide changement d’embout silicone pour la taille la plus grande permet une meilleure isolation phonique et donc un meilleur rendu des graves, cette fois plus présents, mais sans excès. Autant les aigus sont détaillés, voire cristallins, les médiums très présents (un peu trop), autant les basses sont un peu trop en retrait.
Rien de vraiment fâcheux, mais il conviendra d’égaliser le son et de monter la courbe des basses fréquences sur la source afin de profiter au mieux des qualités de ces a-JAYS, à la finition superbe.
Décidés à ne pas rester sur cette impression, nous avons passé ces écouteurs au Magic CD de Jean-Marie Reynaud (CD de rodage des enceintes HiFi) . Le résultat est meilleur, et les basses se révèlent enfin un peu plus présentes.

ajays_fivemagic-cd

Les utilisateurs de smartphones Android pourront télécharger l’application “JAYS Headset Control” et qui ajoute de nombreuses nouvelles fonctionnalités aux a-JAYS Five, en permettant notamment de personnaliser les boutons de la télécommande.

ajays_five_android3 ajays_five_android2 ajays_five_android1

En résumé
L’habit ne fait pas forcément le moine, mais si la marque suédoise a beaucoup misé sur le packaging de ses nouveaux écouteurs, elle a aussi beaucoup travaillé sur ces nouveaux écouteurs au son très détaillé, offrant une spatialisation étonnante au regard de la taille des drivers.

Spécifications
Isolation : -40dB à 2 kHz
Sensibilité : 96 dB SPL à 1 kHz
Impédance : 16 Ohms
Réponse en fréquence : 18 – 23 kHz
Longueur du câble : 115 cm

Disponibles en noir ou blanc, les a-JAYS Five sont déclinés pour les trois plateformes Android, Windows et iOS, pour 90€

ajays_five_features_colors

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

9 Comments

  1. Art L

    6 novembre 2013 at 12 h 37 min

    Bonjour

    J’aimerai savoir comment vous avez passé ces écouteurs au Magic CD, parce que d’après ce que je sais la notice est prévue pour des enceintes et une mauvaise utilisation peut endommager les écouteurs…

    • Gérald Aubard

      9 décembre 2013 at 22 h 56 min

      Je sais, mais je les ai laissé tourner avec le Magic CD deux fois, à volume réduit justement pour ne pas les endommager.
      Malgré une légère amélioration, je les trouve toujours trop médium et manquants de basses…

      • Art L

        9 décembre 2013 at 23 h 03 min

        D’accord merci. Juste une dernière question : vous avez utilisé toutes les pistes du CD ? Je ne voudrais vraiment pas les détériorer

        • Gérald Aubard

          10 décembre 2013 at 7 h 38 min

          Oui, bien sûr, toutes les pistes.
          Désolé pour la réponse si tardive, je n’avais pas vu les commentaires…

          • Art L

            12 décembre 2013 at 21 h 04 min

            Pas de souci, merci beaucoup !

  2. Alex-izi

    9 novembre 2013 at 13 h 36 min

    Bonjour j’aimerai savoir ou les trouvé merci

  3. David Kerbrat

    11 décembre 2013 at 18 h 36 min

    Bonjour, par rapport à ses predécesseurs (a-jays one, two, three…), les basse sont-elles plus présentes ou moins présentes ?

  4. Pingback: Jays u-JAYS, le suédois casque suédois - WeAreMobians - WeAreMobians

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Scroll Up

Recevez le meilleur de l'actualité mobile tous les matins directement dans votre boite email !

Ne manquez plus un de nos articles! Avec la newsletter gratuite de WeAreMobians, nous vous envoyons tous les matins les meilleures articles publiés la veille. Nous nous engageons à ne JAMAIS diffuser/vendre ou louer notre base de données à des sociétés tierces.

  • Le meilleur de WeAreMobians tous les matins
  • Pas de spams... JAMAIS
  • Soyez prévenu en premier de nos concours
  • La newsletter est rédigée avec des bits recyclés et écologique
  • Bonne lecture :)