[Test] Chargeur Qi Aukey LC-C5, pratique et économique

Si vous utilisez encore un Nokia 3310, vous pouvez vous épargner la lecture de cet article :).  En revanche, si vous possédez l’un des (de plus en plus) nombreux (plus de 100) smartphones intégrant la recharge sans fil certifiée Qi (prononcez “tchi “), alors be my guest!

De plus en plus de fabricants, géants du secteur des nouvelles technologies, ont en effet choisi la technologie sans fil par induction afin de recharger leurs smartphones, en plus du classique câble USB ou Lightning. La certification Qi est à ce jour le standard qui garantit qualité et sécurité pour recharger sans fil votre smartphones, batteries, écouteurs sans fil ou encore montres connectées.

Comment çà marche ? On parle du principe d’induction magnétique (utilisé depuis de nombreuses années par les brosses à dents électriques) qui ni plus ni moins qu’un système de transfert d’énergie…

Le chargeur, alimenté en électricité, transmet de l’énergie en émettant une fréquence vers le récepteur (smartphone ou autre appareil compatible) via des champs électromagnétiques. Les capteurs présents sur le smartphone récupèrent l’énergie et l’envoient vers la batterie afin de la stocker. Pendant le chargement, le chargeur et le smartphone restent en contact (à une distance maximale de 40mm) et se mettent en standby une fois que le batterie est complètement chargée.

 

Les avantages sont évidents : plus besoin de brancher le smartphone à un câble, et la recharge s’effectue quasiment à la même vitesse que depuis un chargeur secteur filaire, sans stress pour ma batterie.
Un autre avantage du chargeur Qi est qu’il se met en marche et transfère l’énergie seulement si un appareil compatible – ayant besoin d’être rechargé – est posé sur le chargeur.

De plus, grâce à cette technologie et une très bonne isolation de la bobine d’émission et de réception, le rayonnement électromagnétique se trouve fondamentalement réduit.

Logo Qi du Wireless Power Consortium

Le collectif Wireless Power Consortium (WPC) travaille depuis 2008 afin de définir ce standard mondial du transfert d’énergie sans fil. A ce titre, plusieurs protocoles de sécurité ont été mis en œuvre, dont la détection d’objets étrangers (FOD). Le résultat ? Si un chargeur certifié Qi détecte un objet étranger dans son champ magnétique, il se met en veille et arrête de charger, afin d’éviter tout risque de surchauffe et de brulures.

De plus, la norme Qi assure la bonne gestion des flux électriques, notamment pour charger une batterie certifiée Qi, sans aucun risque de survoltage, de surtension ou de court-circuit.

En résumé, la norme Qi garantie une sécurité maximale pour l’utilisateur, mais préserve aussi l’intégrité de l’appareil en charge.

Ceci étant posé, intéressons-nous à l’un des 7 produits AUKEY dûment certifiés par le WPC, le chargeur LC-C5. Ce n’est certes pas le plus puissant, et donc pas le plus rapide du marché, mais il est intéressant à plus d’un titre.

Il se présente sous la forme d’un galet assez compact de 87mm de côté et de 12mm de haut, et ne pèse que 128g. Le chargeur LC-C5 trouvera donc facilement sa place sur votre bureau ou même sur votre table de nuit (bien que ce soit sans doute le pire endroit pour notre cerveau…). Il est donc aussi très facile à glisser dans une poche ou une sacoche.

Sa surface est recouverte d’une matière antidérapante, discrètement frappée en son centre par le logo de la marque. L’un des points les plus notable réside dans sa base réalisée en alliage de zinc, ce qui lui confère une charge plus stable ainsi qu’une bien meilleure dissipation thermique.
Il est aussi doté d’un port de recharge USB-C et est livré avec un câble d’une longueur de 1m.

Ce chargeur plutôt élégant a d’ailleurs été récompensé d’un reddot award et d’un iF Design Award en 2018.

 

 

Dès sa mise sous tension, une discrète LED s’allume en orange, et passe au vert dès qu’un smartphone compatible est posé, et indique que la charge est en cours ou terminée.. Une éventuelle erreur de charge fera clignoter la LED orange. Dans quels cas cela peut se produire ? En cas d’interférence due à la présence d’un objet métallique indésirable dans la zone de charge, ou encore des défauts tels qu’une alimentation insuffisante ou même excessive.

Le chargeur LC-C5 délivre 5w de puissance en 1A. C’est certes peu mais suffisant pour des recharges régulières sans dommage pour la batterie de l’objet chargé. En effet, un chargeur trop puissant peut induire une forte montée en température et par conséquent une baisse du rendement, ainsi qu’une dégradation plus rapide de la batterie du téléphone. La fiabilité des chargeurs est donc essentielle afin de recharger ses appareils compatibles dans les meilleures conditions.

En choisissant le chargeur Aukey LC-C5 certifié Qi, vous ne prenez aucun risque. Comptez 19,99€, le prix de la tranquillité.

Audiophile passionné d'informatique et de mobilité depuis une bonne vingtaine d'années, j'ai débuté avec un Psion (certains se souviennent du 5ème Site et de EpocBoulevard entre 1997 et 2002) et ai possédé à peu près tout ce qui s'est fabriqué comme PDA, pour finalement switcher sur les produits Apple... Geek? Oui! Vieux? Pas tant que çà quand même... Mobian? Assurément et définitivement!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :